Processus d’installation et de pré configuration

1.1 Préparation de l’installation

1.1.1 Préparation de l’installation

Windows 7 Build 7022 n’est actuellement pas distribué par Microsoft, tout comme là version BETA dont la période de téléchargement vient de se terminer. Il est cependant assez simple de se procurer ces versions sur les réseaux P2P.

L’installation de Windows Seven dure environ 16 minutes ce qui est très proche de celle de Windows Vista. Le module d’installation est exactement le même que Vista.

Préparation de l'installationPréparation de l’installation

Comme d’habitude avec Windows, vous pouvez booter sur le CD ou bien lancer l’installation à partir de votre session Windows en cours en vue d’une mise à jour. A noter qu’il impossible de faire une mise à jour d’un Windows Vista en français vers Windows 7. Pourquoi? Tout simplement car Seven demande obligatoirement la même langue pour le système à installer et Windows 7 n’est actuellement pas disponible en version française. A voir avec la Release Candidate.

1.1.2 Boot sur CD

Windows charge les pilotes pour l’installation.

Chargement des pilotes d'installation de WindowsChargement des pilotes d’installation de Windows

1.1.3 Chargement de l’installeur

Windows charge ensuite l’installeur de Windows 7. A noter le nouveau logo de boot de Seven et la disparition de la jauge de chargement de Windows Vista. Dans celui-ci, Microsoft avait par ailleurs désactivé le logo au démarrage en prétextant une rapidité accrue. Visiblement, Microsoft a fait machine arrière. Nous verrons par la suite que la réapparition du boot logo n’a en rien augmenté la durée du démarrage, au contraire.

Chargement de l'installeur de Windows 7Chargement de l’installeur de Windows 7

1.1.4 Démarrage de l’installeur

Le processus d’installation démarre. On note que le cercle de chargement est identique à celui de Vista.

Démarrage de l'installeur de Windows 7Démarrage de l’installeur de Windows 7

1.2 Configuration de l’installation

Vous pouvez commencer à configurer votre installation selon vos besoins.

1.2.1 Licence Windows 7 BETA

Accept or Accept?Licence Windows 7

Vous DEVEZ accepter la licence pour pouvoir installer Windows Seven.

1.2.2 Sélection de la version

Select the OSSélection de la version de Windows Seven à installer

5 versions de Windows 7 sont disponibles depuis la compilation de cette build, le 16 janvier 2009.

  • Windows 7 Starter : pour les pays pauvres
  • Windows 7 Home Basic : pour les machines peu puissantes
  • Windows 7 Home Premium : pour les 3/4 du marché des particuliers
  • Windows 7 Business : pour les ordinateurs professionnels
  • Windows 7 Ultimate : pour tous les autres, contient tous les composants de Windows 7

1.2.3 Emplacement

Where do you want to install W7?Emplacement de l’installation

On peut reprocher à ce module d’installation une gestion quasi nulle des partitions. On aurait aimé pouvoir faire plus avec nos partitions lors de l’installation, nous évitant l’utilisation de logiciel tiers comme Partition Manager.

1.3 Installation

L’ordinateur est à présent prêt pour installer Windows 7.

1.3.1 Copie des fichiers

Copying filesCopie des fichiers

1.3.2 Décompression des fichiers copiés

Expanding filesDécompression des fichiers copiés

1.3.3 Installation des fonctionnalités

Installing featuresInstallation des fonctionnalités

1.3.4 Installation des mises à jour

Installing updatesInstallation des mises à jour

1.3.5 Redémarrage n°1

Reboot number oneRedémarrage de Windows

1.3.6 Mise à jour de la base de registre

Updating registry settingsMise à jour de la base de registre

1.3.7 Démarrage des services

Démarrage des servicesDémarrage des services

1.3.8 Fin de l’installation

Fin de l'installationFin de l’installation

1.3.9 Redémarrage n°2

Reboot number twoRedémarrage de Windows

1.4 Premier démarrage

L’ordinateur est à présent prêt pour démarrer pour la première fois sous Windows 7.

1.4.1 Démarrage de Windows 7

Starting Windows 7Démarrage de Windows 7

Vidéo du démarrage de Windows 7

1.4.2 Windows prépare l’ordinateur

Setup is preparing your computuer for first useWindows prépare l’ordinateur

1.4.3 Windows jauge les performances de l’ordinateur

Setup is checking video performanceWindows jauge les performances de l’ordinateur

1.4.4 Welcome

Welcome to 7Welcome

1.4.5 Préparation du bureau

Préparation du bureauPréparation du bureau

1.4.6 Bureau Windows 7

Bureau Windows 7Bureau Windows 7

Voici le bureau du prochain Windows avec le thème officiel – superbe – de Seven. Avec ce Windows on passe du vert dominant (Windows Vista) au bleu (Windows 7). Windows est immédiatement opérationnel dès le premier démarrage, rien ne se lance automatiquement. Pas de fenêtre d’alerte qui nous invite à paniquer.

L’installation Microsoft Windows 7 Build 7022 est à présent terminée. Voyons maintenant les nouvelles fonctionnalités que nous propose Microsoft.

Barres des tâches & Menu démarrer

2.1 Super Taskbar

Ce qui frappe immédiatement avec le nouveau bureau de Windows, c’est la nouvelle barre des tâches qui change radicalement pour la première fois depuis son apparition avec Windows 95.

Une barre des tâches de Windows Vista & Windows XP se décompose en quatre parties :

  • Le bouton démarrer
  • La barre d’accès rapides
  • La barre des tâches en cours
  • La zone de notification

Avec Windows 7 (depuis la PDC 2008), la barre des tâches ne compte plus que trois éléments.

  • Le bouton démarrer
  • La « Super Taskbar« 
  • La zone de notification

La barre d’accès rapides ainsi que la barre des tâches en cours fusionnent pour devenir la « Super Taskbar » ce qui sera sans doute l’élément le plus perturbateur pour les utilisateurs.

Bureau de Windows 7 avec la nouvelle barre des tâchesVue globale du bureau de Windows 7

Surnommée « Super Taskbar » pour super barre des tâches, cette barre ressemble à première vue à la barre de lancement rapide fusionnée avec le concept de lancement d’applications. Microsoft utilise désormais de grosses icones, donnant à sa barre de tâches une allure de Dock MacOs X. De plus cette barre mélange les programmes ouverts et les programmes fermés.

2.1.1 Vue globale Super Taskbar

Le but de changement est de permettre à l’utilisateur de trouver rapidement et efficacement la fenêtre de son choix car avec les anciens Windows, la barre de tâches en cours se remplissait jusqu’au rassemblement quand le nombre de fenêtre était trop élevé. Ensuite, il fallait encore trouver sa fenêtre dans une liste contextuelle peu expressive lorsque l’on a plusieurs fenêtres du même nom. Windows Vista a amené son lot d’améliorations dans ce domaine avec notamment les vignettes tout en gardant la liste contextuelle.

Avec Windows 7, les icônes des applications deviennent le cœur de la barre des tâches. Pour indiquer qu’une application est lancée, Windows place un indicateur, un cadre autour de l’icône. Ce cadre de surbrillance est transparent lorsque l’application n’est pas au premier plan et change de couleur ainsi que d’intensité en fonction du statut d’application. Pour indiquer que plusieurs sessions de la même application sont lancées, Windows dédouble le cadre de surbrillance. Microsoft met clairement en avant l’utilisation de Windows 7 avec écrans tactiles multitouch (multi-tactile) grâce à cette nouvelle interface utilisateur. Le tactile multitouch permet commander votre PC en utilisant plusieurs doigts à la fois. Pour placer, une application dans la barre des tâches ou dans le menu de Démarrage, il suffit d’un clic droit et de  » Pin to Taskbar  » (Epingler dans la barre des tâches) ou  » Pin to Start Menu  » (Epingler dans le menu démarrer).

Super Taskbar au reposSuper Taskbar au repos

Super Taskbar au survol d'un élementSuper Taskbar au survol d’un élément

Super Taskbar au clic droit sur un élémentSuper Taskbar au clic droit sur un élément

Super Taskbar au déplacement d'un élementSuper Taskbar au déplacement d’un élément

Super Taskbar application MS Word au premier plan ou activeSuper Taskbar application MS Word au premier plan ou active

Super Taskbar application MS Word non au premier plan ou inactiveSuper Taskbar application MS Word non au premier plan ou inactive

Super Taskbar application MS IE au premier plan ou activeSuper Taskbar application MS IE au premier plan ou active

Super Taskbar application MS IE minimiséSuper Taskbar application MS IE minimisé

Super Taskbar application MS WMP au premier plan ou activeSuper Taskbar application MS WMP au premier plan ou active

Super Taskbar application Windows Explorer (plusieurs fenêtres) non au premier planSuper Taskbar application Windows Explorer (plusieurs fenêtres) non au premier plan

Super Taskbar application Windows Explorer (plusieurs fenêtres) au premier planSuper Taskbar application Windows Explorer (plusieurs fenêtres) au premier plan

Super Taskbar application Windows Explorer (plusieurs fenêtres) minimisésSuper Taskbar application Windows Explorer (plusieurs fenêtres) minimisées

Copie en coursCopie en cours

Lors de la copie d’un fichier, Windows vous informe de la progression avec une jauge dans le cadre de l’icone.

Jauge de progression directement dans le cadre de l'iconeJauge de progression directement dans le cadre de l’icone

La couleur de la surbrillance d’une icône dépend de la couleur dominante de celle-ci. Cette disposition permet de nettoyer radicalement la barre des tâches, c’est un choix qui s’avère payant pour Microsoft. Il est à noter qu’il est possible de revenir à une barre des tâches de type Windows précédents en utilisant les anciens thèmes Windows fournis avec Windows 7.

2.1.2 Propriétés de la barre des tâches

Super Taskbar propertiesSuper Taskbar properties

Windows 7 ne vous force pas à utiliser des grandes icônes, il est très simple de les transformer en petites. On peut constater qu’en utilisant des petites icônes, il y’a une perte assez importante de place dans la barre à cause d’un espacement trop important selon moi entre les icônes. Cependant on y gagne en lisibilité.

Utilisation des petites icônesUtilisation des petites icônes

3 modes de combinaisons3 modes de combinaisons

Les propriétés de la barre de tâches offrent trois possibilités concernant l’agencement de celle-ci :

  • Always combine, hide labels : toujours rassembler les fenêtres et ne pas afficher le nom de l’application. C’est l’option proposée par défaut avec Windows 7. Windows affichera uniquement les icônes des applications avec les animations d’utilisation vues précédemment.
  • Combine when taskbar is full : ne rassembler les fenêtres que lorsque la barre des tâches est pleine, comme sous Windows Vista. Les titres sont affichés si l’application est active.
  • Never combine: ne jamais rassembler les fenêtres, devient vite illisible si beaucoup d’applications lancées. Les titres sont affichés si l’application est active.

Super Taskbar en mode Super Taskbar en mode « Never combine »

Super Taskbar en mode Super Taskbar en mode « Always combine »

Super Taskbar en mode Super Taskbar en mode « Combine when taskbar is full »

Il est possible comme dans Windows Vista de placer la barre des tâches en haut, en bas, à gauche ou à droite. Une liste déroulante est désormais disponible pour vous faciliter la tâche.

Vous pouvez placer la barre des tâches où vous voulez Vous pouvez placer la barre des tâches où vous voulez

Le déplacement avec la souris est toujours possible.

2.1.3 Prévisualisations

Pour retrouver une fenêtre, on place le curseur de la souris sur l’icône de l’application en question et une vignette contenant une prévisualisation s’affiche pour chaque fenêtre de l’application. Contrairement à Windows Vista, Windows 7 rend l’utilisation des miniatures obligatoires. Pour cause le menu contextuel

Icône Icône « Windows Explorer » au survol de la souris

Les fenêtres de prévisualisations sont ordonnées dans l’ordre d’ouverture de gauche à droite. Ici « Librairies » a été ouverte avant « Computer » puis « Pictures ».

La vignette de prévisualisation affiche ces informations :

  • Une prévisualisation miniature de la fenêtre
  • Le nom de la fenêtre
  • L’icone de le la fenêtre
  • Une croix pour fermer la fenêtre depuis la vignette (seulement s’il y a survol de la vignette avec le curseur)

Prévisualisation Prévisualisation « Computer » au survol de la souris et fermeture rapide d’un onglet

Lors du survol d’une prévisualisation, Windows active la fonction Aero Peak et place la fenêtre au premier plan. Un simple clic suffit pour passer à cette fenêtre. Un clic sur la croix en haut à droit de chaque prévisualisation permet de fermer rapidement un onglet.

Prévisualisation des onglets de Internet Explorer 8 RC1Prévisualisation des onglets de Internet Explorer 8 RC1

En ce qui concerne Internet Explorer, la prévisualisation prend en compte chaque onglet ouvert. Sur la capture, il n’y en réalité qu’une session de navigation avec 2 onglets. L’inclusion d’actions est également prévue pour Windows Media Player par exemple, il est possible dans la vignette d’interagir directement avec le logiciel en faisant Pause/Play ou suivant/précédent.

2.1.4 Jump Lists

Un clic droit sur une icone de la super barre des tâches permet d’accéder à un menu d’actions rapides et une liste de fonctionnalités quand cela est justifié.

« Jump List » IE – Affichage des sites fréquemment visités

Un clic droit sur l’icône Internet Explorer vous donne accès à sa « Jump List ». La « Jump List » d’Inter Explorer permet un accès rapide aux sites fréquemment visualisés. Il est possible d’ajouter des favoris dans les « Jump Lists », ils seront alors tout le temps affichés.

« Jump List » IE – Ajout d’un favoris

« Jump List » IE – Zone favoris (ne disparaît pas)

« Jump List » IE –Enlever élément des favoris

Quelques options supplémentaires sont possibles avec les « Jump Lists » comme l’ajout ou la suppression de l’application dans la barre des tâches, la fermeture d’une ou toutes les fenêtres de l’application et enfin bien évidemment un lien pour lancer l’application directement.

« Jump List » IE – Lancer une nouvelle session

On peut dès lors imaginer des « Jump Lists » différentes en fonction de l’application. Microsoft a eu la même idée !

« Jump List » Windows Live Messenger 2009

Pour Windows Live Messenger 2009, il est possible de modifier son statut, d’envoyer des messages instantanés, de se déconnecter, de consulter sa messagerie, de voir son profil et enfin d’aller sur la page d’accueil MSN. Simple mais efficace ! Ces options sont également disponibles dans la menu démarrer Windows.

« Jump List » WMP 12

Concernant WMP, la liste des fichiers fréquemment lus est accessible, on peut recommencer la lecture de la dernière liste de musiques ou lancer une lecture aléatoire sur toute la bibliothèque audio.

« Jump List » Windows Explorer

La liste des dossiers fréquemment ouverts est disponible, terriblement pratique.

2.1.5 Bouton démarrer Windows

Bouton Windows au survol de la souris Bouton Windows au survol de la souris

Le bouton démarrer Windows n’a pas particulièrement évolué, une nouvelle animation est disponible à son survol qui rappelle l’écran de démarrage.

2.2 La zone de notification

2.2.1 Vue globale

La nouvelle zone des notifications - Notifications AreaLa nouvelle zone des notifications – Notifications Area

Au survol d'une icôneAu survol d’une icône

2.2.2 Les icônes Windows

De gauche à droite, l’icone en forme de flèche vers le haut permet d’afficher les icones cachés par Windows.

Montrer les icônes cachéesMontrer les icones cachées

L’icone en forme de drapeau permet d’accéder à l’Action Center et d’afficher les messages systèmes. Plus autant de bulles d’informations !

Afficher les informations systèmesAfficher les informations systèmes

L’icone en forme de batterie vous donne accès à votre pourcentage de charge ainsi que d’autres options de gestion d’énergie.

Gestion de l'énergie Gestion de l’énergie

L’icone réseau vous permet de vous connecter/déconnecter très rapidement à un réseau en listant toutes les connexions disponibles et d’accès au « Network and Sharing Center ». Il affiche également la connexion sur laquelle vous êtes connecté.

Gestion du réseauGestion du réseau

Le seul changement dans les options de volume est que l’on peut à présent couper spécifiquement les sons systèmes.

Options de Volume - Volume MixerOptions de Volume - Volume MixerOptions de Volume – Volume Mixer

L’horloge est affichée par défaut sous la forme HH:MM puis en dessous DD/MM/YY, avec des options identiques à Vista.

Options de l'horloge Options de l’horloge

Le rectangle tout à droite de la barre des tâches permet à son survol d’activer Aero Peak (que nous verrons plus tard) et en cliquant dessus d’afficher le bureau Windows. Equivalent de WINDOWS + D.

Afficher le bureau - Aero PeakAfficher le bureau – Aero Peak

2.2.3 Modifier le comportement des notifications

Configuration de l'affichage des icônes et des notificationsConfiguration de l’affichage des icônes et des notifications

Toujours afficher les icônes et notificationsToujours afficher les icônes et notifications

Désactiver des icônesDésactiver des icônes

2.3 Menu démarrer

2.3.1 Vue globale du menu démarrer

Le menu démarrer de Windows 7 n’est pas très différent de Windows Vista. On peut désormais effectuer des actions rapides sur des applications et personnaliser plus précisément encore ce qui est affiché dans le menu démarrer. Un lien vers le dossier téléchargement est affiché par défaut.

Menu démarrer Windows 7Menu démarrer Windows 7

Tous les programmes (ici réorganisés)Tous les programmes (ici réorganisés)

Recherche Recherche « Windows »

2.3.2 Actions rapides

Les actions rapides sont identiques dans les « Jump Lists » et dans le menu démarrer.

Actions rapides sur Windows Live Messenger 2009Actions rapides sur Windows Live Messenger 2009

Actions rapides sur Internet ExplorerActions rapides sur Internet Explorer

2.3.3 Configuration

La configuration du menu démarrer est plus que simpliste. On peut définir l’action du bouton « power », choisir de garder et d’afficher les programmes récemment ouverts dans le menu démarrer ou dans la barre des tâches.

Propriétés du menu démarrerPropriétés du menu démarrer

Sept actions possibles pour le bouton « power » :

  • Switch User : changer de session sans fermer celle en cours
  • Log off : fermeture de la session en cours
  • Lock : verrouiller la session en cours
  • Restart : redémarrer l’ordinateur
  • Sleep : mettre en veille pour un redémarrage instantané
  • Hibernate : mettre en veille prolongé
  • Shut Down : arrêter de l’ordinateur

Configuration de l'action du bouton powerConfiguration de l’action du bouton power

2.3.4 Personnalisation

Personnalisation du menu démarrerPersonnalisation du menu démarrer

Windows Explorer

3.1 Gestion des fenêtres

Microsoft a introduit deux nouvelles fonctionnalités dans Windows 7 concernant la gestion des fenêtres. Pour satisfaire l’appétit des utilisateurs demandant des animations 3D, Microsoft propose une amélioration de l’expérience utilisateur avec Windows Aero Peak et Windows Aero Shake. La gestion des fenêtres peut se faire au doigt ou à la souris, mais aussi au clavier. Windows Aero Peak offre la mise en avant des fenêtres et du bureau tandis que Windows Aero Shake propose l’ancrage des fenêtres ainsi que l’affichage rapide de la seule fenêtre active. Le tout avec de nombreux raccourcis clavier pour un accès rapide et « user-friendly ».

3.1.1 Windows Aero Peak

Windows Aero Peak améliore la visualisation rapide de fenêtres ou du bureau. Lors du survol d’une prévisualisation dans une vignette, Windows active Aero Peak et rend transparente toutes les autres fenêtres, ne reste uniquement que la fenêtre dont vous avez survolé la prévisualisation.

Survol de l'îcone Survol de l’icone « Windows Explorer« 

Affichage des fenêtres sans le survol d'une en particulierAffichage des fenêtres sans le survol d’une en particulier

Survol d'une prévisualisation dans la vignette Survol d’une prévisualisation dans la vignette « Computer »

Affichage de la fenêtre Affichage de la fenêtre « Computer » avec activation d’Aero Peak

Affichage du bureau avec WINDOWS + ESPACE ou au survol du rectangle en bas à droiteAffichage du bureau avec WINDOWS + ESPACE ou au survol du rectangle en bas à droite

Le raccourci WINDOWS + ESPACE permet de visualiser rapidement son bureau et notamment les gadgets.

3.1.2 Windows Aero Shake

Windows Aero Shake est une fonction gestuelle qui permet une disposition rapide d’une fenêtre.

Ancrage d'une fenêtre en cours avec Windows Aero Shake - On glisse la fenêtre à gauche, à droite, ou en hautAncrage d’une fenêtre en cours avec Windows Aero Shake – On glisse la fenêtre à gauche, à droite, ou en haut

Ancrage d'une fenêtre avec Windows Aero ShakeAncrage d’une fenêtre avec Windows Aero Shake

Affichage de deux fenêtres avec Windows Aero ShakeAffichage de deux fenêtres avec Windows Aero Shake

Très intéressant pour du glisser-déplacer de fichiers, une comparaison de dossiers. Pour revenir à un affichage normal, il suffit de sélectionner la fenêtre ancrée et de la faire glisser. Elle reprend alors sa taille originale.

Affichage en pleine écran d'une fenêtre avec Windows Aero ShakeAffichage en pleine écran d’une fenêtre avec Windows Aero Shake

L’affichage en pleine écran avec Aero Shake revient à un double clic sur la fenêtre. L’affichage en pleine écran d’une fenêtre ne rend plus opaque la barre supérieure de celle-ci, la transparence est donc toujours présente avec une fenêtre maximisée. Windows Aero Shake permet aussi lors de la sélection d’une fenêtre, de minimiser toutes les autres fenêtres. Pour cela il suffit de secouer la fenêtre sélectionnée en agitant la souris. Il ne reste alors qu’elle à l’écran. Pour revenir en arrière, il suffit de secouer une autre fois la fenêtre. Conçues pour une utilisation au doigt, les fonctionnalités de Windows Aero Shake sont aussi séduisantes à la souris.

Windows Aero Shake possède de nombreux raccourcis :

  • WINDOWS + GAUCHE/DROITE = gestion ancrage d’une fenêtre
  • WINDOWS + SHIFT + HAUT/BAS = maximiser/minimiser une fenêtre sur sa hauteur uniquement
  • WINDOWS + HAUT/BAS = maximiser/minimiser une fenêtre
  • WINDOWS + SHIFT + FLECHE DIRECTIONNELLE = envoi une fenêtre sur un autre écran

3.2 Windows Explorer

Microsoft nous propose avec Windows 7 un explorateur tout neuf, tout beau.

3.2.1 Vue globale

D’un point de vue esthétique, le nouvel explorateur est plus en accord avec l’aspect de Windows. Les couleurs sont moins tape à l’œil.

Eléments affichés dans le panneau de navigateur de l’explorateur :

  • Les dossiers favoris (favorites)
  • Les bibliothèques (libraries)
  • Les nouveaux partages (homegroup)
  • Le poste de travail (computer)
  • Le réseau (network)

Windows Explorer - ComputerWindows Explorer – Computer

Windows Explorer - PicturesWindows Explorer – Pictures

Windows Explorer - MusicWindows Explorer – Music

3.2.2 Gestion de l’affichage de l’explorateur

La panneau de navigation (à gauche) peut ne pas étendre les menus ...La panneau de navigation (à gauche) peut ne pas étendre les menus …

... ou être désactivé… ou être désactivé

Windows Explorer Windows Explorer « Computer » avec la panneau de navigation et le panneau de détails désactivés

La taille du panneau de détails est personnalisableLa taille du panneau de détails est personnalisable

De même que le type d'affiche dans l'explorateurDe même que le type d’affiche dans l’explorateur

Personnalisation de l'affichage de l'explorateurPersonnalisation de l’affichage de l’explorateur

Affichage d'une prévisualisation si disponibleAffichage d’une prévisualisation si disponible

3.2.3 Libraries

Les bibliothèques du mot anglais « Libraries » sont un autre ajout intéressant de Windows 7. Une bibliothèque est un répertoire virtuel pouvant regrouper plusieurs répertoires physiques disponibles ou non sur un ou plusieurs disques durs. L’avantage d’un dossier virtuel est qu’il maintenant facile de regrouper des fichiers situés sur plusieurs supports différents. On peut par exemple ajouter des fichiers qui sont sur un disque dur externe. Lorsque celui-ci est non connecté, les fichiers ne sont pas disponibles dans la bibliothèque mais dès que le disque est branché, les fichiers apparaissent dans la bibliothèque.

Libraries/Bibliothèques de Windows 7Libraries/Bibliothèques de Windows 7

Dans Windows Seven, une bibliothèque est décomposée (par défaut) en deux dossiers : 1 personnel et 1 public.

Exemple : Bibliothèque Documents (Librarie Documents)

  • My Documents (documents personnels)
  • Public Documents (documents public)

Quand vous cliquez sur la bibliothèque Documents, vous tombez dans le dossier My Documents (vos documents personnels). Vous pouvez dérouler la bibliothèque pour afficher les deux dossiers.

Dossiers d'une librairiesDossiers d’une librairies

Le dossier My Documents est le dossier par défaut pour la sauvegarde, cependant l’option « Set save location » dans les propriétés permet de changer le dossier d’enregistrement par défaut de la bibliothèque.

New LibraryNew Library

Ajout de nouveaux répertoires physiques dans une bibliothèqueAjout de nouveaux répertoires physiques dans une bibliothèque

Ajout de nouveaux répertoires physiques dans une bibliothèqueAjout de nouveaux répertoires physiques dans une bibliothèque

Affichage de la bibliothèqueAffichage de la bibliothèque

Nombre de répertoires physiques liésNombre de répertoires physiques liés

Tous les répertoires physiques liés à notre nouvelle bibliothèque (Ajout/suppression)Tous les répertoires physiques liés à notre nouvelle bibliothèque (Ajout/suppression)

Affichage dans le panneau de navigationAffichage dans le panneau de navigation

Propriétés de la bibliothèquePropriétés de la bibliothèque

3.3 Personnalisation

Il est toujours possible de personnaliser Windows. Microsoft vient de mettre en ligne un site dédié à la personnalisation de Windows 7 avec des fond d’écrans, des thèmes de bureau, des gadgets à télécharger.

URL : https://windows.microsoft.com/en-US/Windows7/Personalize?T1=tab01

3.3.1 Thèmes graphiques

Thèmes WindowsThèmes Windows

Thèmes proposés par Microsoft.comThèmes proposés par Microsoft.com

3.3.2 Changement de fond d’écran automatique

Il est possible maintenant de changer automatiquement de fond d’écran. Il est autorisé de sélectionner plusieurs fonds d’écran, de définir la position de l’image, le temps qui s’écoule entre chaque image, l’affichage aléatoire ou non des fonds d’écran et pour finir si l’on souhaite ou non poursuivre le changement de fond d’écran quand l’ordinateur est en économie d’énergie. Chaque changement d’écran se fait avec une jolie animation.

Gestion du fond d'écranGestion du fond d’écran

3.3.3 Ecran de veille

Windows 7 propose des nouveaux fonds écrans de veille dont Ribbons (ci-dessous).

Ecran de veille Windows 7Ecran de veille Windows 7

3.3.4 Récapitulatif

Dans le panneau personnalisation, Windows vous récapitule toute votre configuration avec votre fond d’écran, votre thème Windows, votre thème sonore et votre écran de veille.

Récapitulatif de votre personnalisation graphiqueRécapitulatif de votre personnalisation graphique

3.4 Gestion de l’affichage

Les options d’affichage ont peu évolué.

3.4.1 Gestion de la résolution

Ecran de veille Windows 7Ecran de veille Windows 7

3.4.2 Augmenter la taille du texte

Taille de texteTaille de texte

3.4.3 Connexion à un projecteur

Connexion à un projecteurConnexion à un projecteur

3.4.4 Utilisation d’une taille de texte personnalisée

Taille de texte personnaliséeTaille de texte personnalisée

3.4.5 Calibration l’affichage des couleurs

Windows 7 offre un petit outil qui permet de calibrer facilement l’affichage des couleurs.

Calibrer facilement l'affichage des couleursCalibrer facilement l’affichage des couleurs

3.5 Gadgets

Windows 7 marque la disparition du volet de gadgets introduit avec Windows Vista. Mais cela ne veut pas dire que les gadgets sont abandonnés. Microsoft a juste décidé de ne plus ancrer les gadgets à un endroit précis de l’écran. Vous pouvez les placer là ou vous le souhaitez sur le bureau. Cette décision permet de supprimer un processus de plus, car avec Windows Vista, il y avait 2 processus pour les gadgets, un avec ceux de la SideBar et un autre avec ceux du bureau.

3.5.1 Ajout d’un gadget

Calibrer facilement l'affichage des couleursCalibrer facilement l’affichage des couleurs

3.5.2 Bureau avec des gadgets

Bureau avec des gadgetsBureau avec des gadgets

Utilisation du raccourci WINDOWS + ESPACE pour activer Aero PeakUtilisation du raccourci WINDOWS + ESPACE pour activer Aero Peak

3.6 Raccourcis Windows 7

Les principaux raccourcis de Windows 7 :

  • WINDOWS + Tab = Aero
  • WINDOWS + E = Windows Explorer
  • WINDOWS + R = Commandes
  • WINDOWS + F = Recherche
  • WINDOWS + X = Centre de mobilité
  • WINDOWS + L = Verrouiller la session
  • WINDOWS + U = Ease of Access
  • WINDOWS + P = Projecteur
  • WINDOWS + G = Gadgets au premier plan
  • WINDOWS + T = Naviguer dans les vignettes de la super barre des tâches
  • WINDOWS + MAJ + T = idem dans l’autre sens
  • WINDOWS + S = OneNote Screen Clipping Tool [nécessite OneNote]
  • WINDOWS + M = Minimiser toutes les fenêtres
  • WINDOWS + D = Montrer/cacher le bureau si des fenêtres sont ouvertes
  • WINDOWS + T = afficher les vignettes pour l’application en cours
  • WINDOWS + GAUCHE/DROITE = gestion ancrage d’une fenêtre
  • WINDOWS + SHIFT + HAUT/BAS = maximiser/minimiser une fenêtre sur sa hauteur uniquement
  • WINDOWS + HAUT/BAS = maximiser/minimiser une fenêtre en entier
  • WINDOWS + SHIFT + FLECHE DIRECTIONNELLE = envoi une fenêtre sur un autre écran
  • WINDOWS + ESPACE = active Aero Peak
  • WINDOWS + ORIGINE = minimiser/restaurer toutes les fenêtres sauf la courante
  • WINDOWS + # = Accès rapide
  • WINDOWS + = = Loupe
  • WINDOWS + PAUSE = proprités système
  • ALT + HAUT = remonter d’un niveau dans un dossier
  • ALT + GAUCHE/DROITE= revenir en arrière/ en avant dans un dossier
  • ALT + TAB = Changer rapidement de fenêtre
  • ALT + P = afficher/masquer le bandeau prévisualisation de l’explorateur
  • MAJ + CLIC sur l’icone = ouvrier une nouvelle session d’un programme
  • CTRL + CLIC sur l’icone = faire défiler les sessions d’un programme
  • CTRL + MAJ + ECHAP = gestionnaire de tâches
  • F1 = aide
  • F3 = Recherche

Gestion du système

4.1 Panneau de configuration

La vue originale du panneau de configuration de Windows Seven est la vue par catégorie. C’est à dire que tous les éléments sont regroupés en fonction de leur domaine. « System and Maintenance » et « Security », de Windows Vista fusionnent pour devenir « System and Security » avec Seven.

Panneau de configuration - affichage par catégoriePanneau de configuration – affichage par catégorie

Cette build introduit l’affichage personnalisable du panneau de configuration. Pour certaines personnes dont je fais partie, l’affichage par catégorie est inconcevable.

Panneau de configuration - Affichage avec de grandes icônesPanneau de configuration – Affichage avec de grandes icônes

Microsoft l’a bien compris et propose un affichage standard avec de grandes ou de petites icônes. Moins convivial, mais plus efficace. Windows enregistre comme d’habitude votre choix d’affichage.

Panneau de configuration - Affichage avec de petites icônesPanneau de configuration – Affichage avec de petites icônes

4.2 Action Center UAC

4.2.1 Vue globale de l’Action Center

L’Action Center regroupe les différentes options de sécurité et de maintenance.

Action CenterAction Center

Contrairement à Windows Vista, Seven propose une gestion centralisée de la sécurité et de la maintenance de l’ordinateur.

4.2.2 Vue globale des outils de sécurité

Cette vue donne accès à un récapitulatif des informations concernant la sécurité de votre système.

Security view in Action CenterSecurity view in Action Center

Son rôle est de vous informer du statut des services de sécurité de votre ordinateur, comme par exemple Windows Update, Windows Firewall, l’UAC…

Windows FirewallWindows Firewall

Windows Firewall options avancésWindows Firewall options avancés

4.2.3 Vue globale des outils de maintenance

Cette vue donne accès à un récapitulatif des informations concernant la maintenance de votre système.

Maintenance view in Action CenterMaintenance view in Action Center

Elle comprend tous les outils de maintenance comme que Windows Backup.

4.2.4 Gestion des messages

Vous pouvez choisir quels sont les programmes qui peuvent déclencher des alertes dans l’Action Center.

Gestion des messagesGestion des messages

Pour afficher ou non les messages, il suffit de cocher ou non la case et de valider.

4.2.5 Gestion de l’UAC

L’User Account Control est un mécanisme de protection des données introduit depuis Windows Vista. Très critiqué pour le nombre d’alertes que l’UAC déclenchait, Microsoft se devait de réagir. C’est chose faite avec Windows 7 puisque l’UAC nouveau est moins agressif, plus transparent, plus facile à désactiver et doté de niveau fonctionnel permettant de choisir quand l’on veut être alerté et surtout pourquoi.

Gestion de l'UACGestion de l’UAC

4 niveaux de sécurité :

  • Always notify = toutes les tentatives d’accès aux paramètres système déclanchent une alerte.
  • Default notify = les programmes tentant d’accéder aux paramètres du système déclanchent une alerte. (configuration par défaut de Windows 7)
  • Notify me only when programs try to make changes to my computer = les programmes tentant de modifier les réglages de Windows déclanchent une alerte.
  • Never notify = l’utilisateur est administrateur de sa machine pour toutes les tâches qu’il réalise.

L’utilisateur de Windows n’est plus automatiquement l’administrateur de la machine de Windows Vista. Il s’agit la d’une mesure de sécurité pour éviter les risques de modifications des réglages du système.On est vient presque à apprécier l’UAC avec ce Windows. L’option « Never notify » permet de ne jamais être alerté par l’UAC. Cela est bien entendu déconseillé :).

4.2.6 Les messages archivés

Les messages archivés sont des archives de tous vos problèmes. Cela vous permet de consulter les solutions d’anciens problèmes ou devoir le statut de vos problèmes.

Les messages archivésLes messages archivés

4.3 BitLocker Drive Encryption

Windows 7 embarque nativement un système de chiffrement de fichiers afin de garantir l’anonymat et la sécurité des données. Le système permet de chiffrer des données contenues dans le disque dur de la machine, mais aussi sur n’importe quel support de mémoire externe.

BitLocker BitLocker

Un système de mot de passe est utilisé pour accéder aux données.

BitLocker - méthode pour déverrouiller le disqueBitLocker – méthode pour déverrouiller le disque

Nécessite un mot de passe de type sécurisé comme par exemple : P@ssw0rd, mais pas lui car il ne l’ai pas réellement :).

BitLocker permet de sauvegarder une clé de récupération qui vous sera utile si vous perdez votre mot de passe.

BitLocker - Recovery keyBitLocker – Recovery key

Veillez à ne pas enregistrer cette clé sur le même ordinateur ou vous activez BitLocker, car si vous perdez votre mot de passe la clé sera inaccessible.

BitLocker - Are youuuu readdddy ?BitLocker – Are youuuu readdddy ?

Windows commence à chiffrer vos données, cela peut prendre plusieurs heures en fonction de la taille de votre disque à chiffrer.

BitLocker - Encrypting....BitLocker – Encrypting….

BitLocker - Encrypting....BitLocker – Done

Une fois le chiffrement terminé, vous pouvez utiliser votre disque normalement. Mais les personnes non autorisées ne pourront pas lire ni utiliser vos données. La seule différence apparaît à chaque fois que vous connectez votre périphérique : vous devez le déverrouiller. Si vous avez choisi la protection par mot de passe, l’écran suivant s’affichera à la connexion du périphérique.

4.4 Windows Update

Windows update est toujours présent dans Windows 7. Normal, car cet outil fait plutôt bien son travail à savoir rapatrier manuellement ou automatiquement les mises à jour pour le système (et bientôt peu être pour tous les programmes) directement des serveurs de Microsoft.

Windows 7 UpdateWindows 7 Update

Il n’a subit que quelques modifications au niveau graphique. Microsoft teste actuellement son service Windows Update pour Windows 7 en publiant des mises à jour vides.

4.5 Périphériques et Imprimantes

Tous les périphériques connectés à la machine sont visibles -à l’aide d’une représentation graphique – depuis une fenêtre nommée « Devices and Printers ».

Périphériques et imprimantesPériphériques et imprimantes

Il est alors possible d’effectuer des actions simplement sur un périphérique comme l’ejection d’un disque dur externe usb pour éviter la perte de données. De même l’accès aux options du périphériques est direct, il suffit de faire un clic droit sur l’image du périphérique.

4.6 Crédential Manager

Credential ManagerCredential Manager

Credential Manager est un outil qui permet de gérer vos mots de passe. Il est en quelque sorte un coffre où sont stockés vos mots de passe. Vous pouvez exporter et restaurer tout votre coffre facilement.

4.7 Résolution d’erreurs

La résolution d’erreurs (Troubleshooting) est un nouvel outil vous permettant de vérifier le système, les applications, le réseau, l’affichage, la sécurité afin de détecter des anomalies et des disfonctionnements.

TroubleshootingTroubleshooting

En fonction des problèmes détectés, Windows vous aidera dans la résolution en vous proposant des solutions provenant de son service Windows Online Troubleshooting Service.

4.8 La recherche fédérée (Windows Search 4)

Windows 7 supporte la recherche fédérée de données distantes en utilisant la technologie OpenSearch qui autorise l’utilisateur de Windows à interagir avec des données distantes directement dans l’explorateur Windows (Windows Explorer).

Recherche fédéré - FlickrRecherche fédéré – Flickr

Il est possible de créer un « Search Connector » qui vous permettra de rechercher dans votre SharePoint par exemple directement depuis le menu favoris de Windows Explorer. Mais on peut surtout ajouter soit même (utilisateur du poste sous Seven) ses propres recherches fédérées. Tout est basé sur un fichier XML avec l’extension OSDX (Search Connector Description) qui contient exactement le même contenu que le fichier XML OpenSearch.

La recherche fédérée de Windows 7 supporte les standards.

    Données du fichier :

  • RSS 2.0, 1.0, 0.91 & 0.92
  • Atom 0.3 & 1.0
  • MediaRSS
  • Informations de connexion :

  • OpenSearch 1.1
  • Authentication

  • NTLM
  • Kerberos
  • Basic (only over https)

De nombreux « Search Connectors » sont déjà disponibles sur internet pour eBay, YouTube…

4.9 Emplacement par défaut

L’emplacement par défaut est utilisé par de nombreux programmes.

Emplacement par défautEmplacement par défaut

4.10 System protection

System Protection permet la création de point de restauration et la restauration.

System ProtectionSystem Protection

Il faut sélectionner le disque sur lequel on souhaite créer un point de restauration.

Création d'un point de restaurationCréation d’un point de restauration

Création OKCréation OK

La création du point de restauration autorise l’utilisation de Windows System Restore.

4.11 System restore

System restore est un outil de restauration de point de restauration.

Affichage des points de restauration disponibleAffichage des points de restauration disponible

Il permet notamment de voir l’impact d’une restauration avec un point sélectionné sur les programmes et les drivers.

Voir l'impact d'une restauration sur les programmesVoir l’impact d’une restauration sur les programmes et les drivers

4.12 Windows Backup and Restore

4.12.1 Windows Backup

Windows Backup est un outil qui comme son nom l’indique permet de faire une sauvegarde complète ou partielle de vos fichiers. Vos sauvegardes peuvent être planifiées et automatiques.

Windows BackupWindows Backup

Pour créer une nouvelle sauvegarde, il suffit de cliquer sur « Set up backup« .

Windows Backup - new backupWindows Backup – new backup

L’emplacement conseillé pour une sauvegarde est un disque autre que le disque système car si celui-ci décède, plus de sauvegarde !

Windows Backup - Where do you want to save your backup ?Windows Backup – Where do you want to save your backup ?

Windows Backup vous laisse le choix de sauvegarder ce que vous désirez ou de laisser Windows choisir ce qui recommandé. On note qu’il est désormais possible de faire des sauvegardes sur le réseau.

Windows Backup - What do you want to back up?Windows Backup – What do you want to back up?

Un récapitulatif de votre configuration de sauvegarde est proposé à la fin de la configuration.

Windows Backup - Review settingsWindows Backup – Review settings

Pour lancer la sauvegarde, il suffit de valider.

Windows Backup - Backup in progressWindows Backup – Backup in progress

4.12.2 Windows Restore files

Une fois votre sauvegarde terminée, vous pouvez la récupérer avec Restore Files. Il suffit de sélectionner votre sauvegarde et de valider pour lancer la récupération des données à l’emplacement de votre choix.

Windows Backup - RestoreWindows Backup – Restore

4.13 Biométrie

Windows 7 prend en charge les outils de biométrie qui permettent de protéger l’accès à l’ordinateur par une serrure biométrique. Ce système utilise les empreintes digitales pour permettre l’accès à Windows. Cette option répond à une présence de plus en plus forte d’outils d’identification biométriques sur les ordinateurs portables notamment.

Malheureusement, Windows 7 ne reconnaît pas à 100% le périphérique biométrique de mon pc portable cependant la serrure biométrique fonctionne très bien avec le logiciel & drivers fournis par le constructeur pour Windows. Mais pas de prise en charge native par Windows en ce qui me concerne.

4.14 Contrôle parental

Le contrôle parental de Windows 7 permet de contrôler un utilisateur de l’ordinateur en appliquant des règles sur le temps d’utilisation de l’ordinateur, le droit ou non de jouer à des jeux et si oui de quel type, et enfin la limitation de l’utilisation des programmes de l’ordinateur. Il est très simple d’interdire l’utilisation d’un programme en le cochant dans une liste.

Contrôle parentalContrôle parental

4.15 PC Safeguard

PC Safeguard permet de ne pas enregistrer les modifications faites par un utilisateur. Le compte ne gardera aucune trace du passage de l’utilisateur.

PC SafeguardPC Safeguard

A l’ouverture de la session concernée (ici pour l’utilisateur test), Windows prévient l’utilisateur que ses données seront perdues à la fermeture de sa session et qu’il peut les sauvegarder sur un support externe.

Gestion du réseau

5.1 Network and Sharing Center

5.1.1 Vue globale Network And Sharing Center

La fenêtre Network and Sharing Center s’occupe de vos réseaux. Il est possible de créer une nouvelle connexion (Sans fil, Ethernet, Modem), de vous connecter avec l’assistant de connexion, de gérer un homegroup, et de résoudre les problèmes avec vos connexions.

Network and Sharing Center - Gestion de vos réseauxNetwork and Sharing Center – Gestion de vos réseaux

5.1.2 Gérer les connexions

Comme dans Windows Vista, vous pouvez gérer toutes vos connexions et affecter une priorité de connexion automatique.

Network and Sharing Center - Gestion des connexionsNetwork and Sharing Center – Gestion des connexions

5.1.3 Configuration des cartes

La gestion des cartes est toujours de la partie.

Network and Sharing Center - Gestion des cartesNetwork and Sharing Center – Gestion des cartes

5.1.4 Paramètres avancées

Microsoft présente d’une autre manière les paramètres avancées que dans Windows Vista. L’affichage est plus clair et tout peut se faire en un clic.

Network and Sharing Center - Paramètres avancésNetwork and Sharing Center – Paramètres avancés

5.2 Assistant de connexion

L’icône réseau vous permet de vous connecter/déconnecter très rapidement à un réseau en listant toutes les connexions disponibles et d’accès au « Network and Sharing Center ». Il affiche également la connexion sur laquelle vous êtes connecté.

Assistant de connexionAssistant de connexion

Le panneau de Connexion propre à Windows Vista disparaît pour laisser place à cet assistant de connexion, plus léger.

Connexion à un réseau WIFI en coursConnexion à un réseau WIFI en cours

5.3 Connexions à distance

5.3.1 Windows Remote Desktop

Remote Desktop est un outil permettant la connexion à distance. Vous pouvez vous connecter sur la machine d’un de vos amis par exemple. Il suffit pour cela de connaître son IP.

Windows Remote DesktopWindows Remote Desktop

Le Remote Desktop fonctionne sur le port 3389.

Remote Desktop - ConnexionRemote Desktop – Connexion

Et ne peut pas fonctionner si vous êtes dans un réseau en NAT (Network Address Translation).

Remote Desktop - Erreur de connexionRemote Desktop – Erreur de connexion

Vous devez en cas d’erreur, effectuer du port forwarding (redirection de port). En général votre box permet cela dans son interface de gestion.

Une fois la connexion établie, Windows vous demande un nom d’utilisateur ainsi qu’un mot de passe de l’ordinateur distant.

Remote Desktop - Connexion in progressRemote Desktop – Connexion in progress

Vous ne pouvez pas les inventer, il faut les demander à votre ami.

Une fois connecté, un message vous informe que si vous continuez l’utilisateur en cours de la machine distante sera déconnecté.

Remote Desktop - The oneRemote Desktop – The one

Avec Windows Remote Desktop il est impossible de se connecter à plusieurs sur le même poste.

Cependant vous pouvez, dès lors que votre ami est déconnecté, utiliser son ordinateur pour régler un problème par exemple.

Remote DesktopRemote Desktop

Windows Remote Desktop est une solution de connexion à distante pour les systèmes d’exploitation anciens à Windows 7. Il a deux défauts principaux. Le premier est qu’il est impossible d’être à deux en même temps sur la session Windows. Le deuxième est que certains paramètres comme la résolution ne sont pas modifiables via Windows Remote Desktop.

5.3.2 Windows Remote Assistance

Windows Remote Assistance est un outil propre à Windows Seven. Il fait globalement la même chose que Windows Remote Desktop (même port 3389) tout en corrigeant les deux défauts majeurs.

Windows Remote AssistanceWindows Remote Assistance

A l’accueil de Remote Assistance, il est possible d’inviter un ami de confiance pour vous aider ou d’aider quelqu’un qui vous a déjà invité pour l’aider.

Quand vous voulez inviter un ami pour vous aider, vous avez le choix entre sauvegarder un fichier d’invitation comprenant toutes les informations nécessaires à la connexion, l’envoyer directement par e-mail à votre ami, ou d’utiliser Easy Connect qui un utilitaire de connexion fonctionnant si vous êtes sur le même réseau.

Windows Remote Assistance - J'ai besoin d'aideWindows Remote Assistance – J’ai besoin d’aide

Vous pouvez enregistrer le fichier d’invitation et l’envoyer à votre ami par MSN par exemple.

Windows Remote Assistance - Sauvegarde d'un fichier d'invitationWindows Remote Assistance – Sauvegarde d’un fichier d’invitation

Une fois votre invitation générée, Windows Remote Assistance vous donne la clé d’invitation qui sera nécessaire à votre ami pour se connecter. C’est en quelque sorte le mot de passe de connexion.

Windows Remote Assistance - Mot de passe invitationWindows Remote Assistance – Mot de passe invitation

Le mot de passe est unique à chaque session, de même que le fichier d’invitation. Pour chaque nouvelle session, vous devrez régénérer un fichier d’invitation et un mot de passe.

Windows Remote Assistance - Je viens t'aiderWindows Remote Assistance – Je viens t’aider

Votre ami doit ensuite exécuter Windows Remote Assistance et utiliser votre fichier d’invitation.

Préparation de l'installationPréparation de l’installation

Windows Remote Assistance vous demande ensuite le mot de passe.

Windows Remote Assistance - Demande du mot de passe de l'invitationWindows Remote Assistance – Demande du mot de passe de l’invitation

Sans celui-ci, impossible d’établir la connexion.

Windows Remote Assistance - Mot de passeWindows Remote Assistance – Mot de passe

Sur votre ordinateur s’affiche alors une demande d’autorisation de connexion distante.

Windows Remote Assistance - Demande de connexionWindows Remote Assistance – Demande de connexion

Dès votre acceptation, Windows Remote Assistance se lance en désactivant Aero pour une meilleure fluidité.

Windows Remote Assistance - Mon bureau vu par mon ami distantWindows Remote Assistance – Mon bureau vu par mon ami distant

Votre bureau tel que peut le voir votre ami. Une fenêtre Windows Remote Desktop permet de voir le statut de l’assistance. A noter que le bureau distant est automatiquement mis à l’echelle de ma résolution pour une meilleure lisibilité.

Windows Live Messenger inclus le Remote Assistance directement dans le logiciel de messagerie, cela vous permet d’éviter la configuration de votre box si vous êtes dans un réseau NAT.

Windows Remote Assistance avec Windows Live Messenger 2009Windows Remote Assistance avec Windows Live Messenger 2009

Messenger facilite la tâche car vous avez juste à inviter votre ami à démarrer Remote Assistance puis à lui donner le mot de passe généré automatiquement dès son acceptation.

Vous n’avez plus qu’ensuite à lui autoriser le contrôle commun de votre bureau. Il y aura deux curseurs sur votre écran.

Windows Remote Assistance - Contrôle communWindows Remote Assistance – Contrôle commun

Votre ami étant autorisé à contrôler votre bureau, il peut dès lors tout faire comme si il était à votre place.

Windows Remote Assistance - Chat & Contrôle commuWindows Remote Assistance – Chat & Contrôle commun

Windows Remote Assistance porte bien son nom, car il autorise la connexion à plusieurs sur la même session et permet de discuter directement dans le chat du logiciel Remote Assistance. Vous pouvez parler avec votre ami pour lui expliquer votre problème et même lui montrer en direct. Une bonne connexion internet est requise. Windows Remote Assistance étant propre à Windows 7, il est impératif d’avoir tous les deux Windows Seven.

Au final, Windows Remote Assistance est une très bonne surprise, et s’avère être un logiciel fort pratique et très simple d’utilisation. Son utilisation avec Windows Live Messenger en fait un point fort de Windows 7.

5.4 Homegroup

Un homegroup permet de partager rapidement vos bibliothèques (libraries) et vos imprimantes. On se souvient que cette fonctionnalité avait été présentée en 2003 sous le nom de Castle. Pour faire simple, chaque ordinateur a son propre homegroup.

HomegroupHomegroup

Un homegroup permet de partager des fichiers et des imprimantes.

Partage de fichiersPartage de fichiers

Un homegroup peut être protégé (par défaut) par un mot de passe qui sera demandé à chaque personne voulant se connecter à celui-ci.

Protection par mot de passeProtection par mot de passe

Quand vous partagez une bibliothèque, vous partagez par défaut votre dossier personnel et votre dossier public. Le dossier personnel est en Read-Only (lecture) et le dossier public est en Read&Write (lecture et écriture). Vous pouvez changer les permissions par défaut de ces deux dossiers. Il est possible de partager d’autres dossiers en faisant un clic droit sur le dossier puis « share with ». De plus le dossier personnel peut être retiré du homegroup.

HomegroupHomegroup

Lors de l’ajout d’un fichier dans une bibliothèque d’un autre ordinateur du homegroup, le fichier sera automatiquement ajouté dans le dossier public pour une question de droits.

Homegroup fonctionne sur toutes les versions de Windows 7 sauf Windows 7 Starter. Avec Windows 7 Home Basic, il est possible de rejoindre un Homegroup mais pas d’en créer. Il est obligatoire d’avoir Windows 7 pour participer à un Homegroup. L’idée du homegroup est très bonne, surtout très simple à utiliser pour créer rapidement un partage entre plusieurs ordinateurs.

Mises à jour logiciels

6.1 Paint

Microsoft nous livre un MS Paint doté d’un ruban à la Office 2007. Toujours aussi pratique, il permet un accès rapide aux options du logiciel.

PaintPaint

Microsoft affirme que le but est de placer toutes les fonctionnalités en un seul endroit et, par conséquent en améliorer la convivialité. Paint sauvegarde par défaut en PNG.

6.2 Wordpad

Wordpad comme Paint possède un ruban de menus. De plus en plus proche de Word, cette version permet une mise en page simple et rapide de votre texte. Wordpad peut sauvegarder en ODF.

WordpadWordpad

6.3 Windows Media Player 12

Windows Media Player 12 est très bonne nouvelle pour les fans du lecteur multimédia de Microsoft. L’interface est sublime, plus fluide et plus rapide. WMP gère tous vos fichiers multimédia (Images, Vidéos, Sons).

Windows Media Player 12Windows Media Player 12

Vous pouvez jouer, synchroniser (avec vos baladeurs) , graver vos fichiers directement à partir du logiciel. La lecture réseau est aussi de la partie, il est maintenant très simple de lire vos fichiers distant sur un NAS (serveur multimédia). La création de playlists est également plus intuitive, de même que la recherche qui permet après l’indexation de vos fichiers de trouver ce que vous voulez instantanément.

6.4 Windows Media Center

La liaison entre Windows Media Center et Windows Media Player est améliorée.

Windows Media CenterWindows Media Center

Windows Media Center est toujours réservé à la version Intégrale de Windows 7 qui par ailleurs perd ses bonus.

6.5 Windows Live for Windows 7

Microsoft a annoncé que Windows 7 sera proposé sans outils de retouche photo, de messagerie, ou encore d’édition vidéo.

Microsoft a supprimé plusieurs logiciels de Windows :

  • Windows Mail
  • Windows Movie Maker
  • Windows Calendar
  • Windows Photo Gallery

Windows LiveWindows Live

Windows Vista avait déjà été allégé de l’outil de messagerie instantanée. La suite Windows Live comble ce vide en proposant les logiciels au téléchargement. Microsoft a prit cette décision pour alléger Windows de logiciels superflus et en même temps pour se protéger de futures plaintes au niveau de la concurrence. Cette tendance à la séparation des produits est donc une très bonne nouvelle pour le consommateur qui a le choix. Il se murmure également que Microsoft devra inclure Mozilla Firefox dans Windows 7. A suivre…

6.6 PowerShell V2

Windows PowerShell, anciennement Microsoft Command Shell -MSH-, (nom de code Monad) est une interface en ligne de commande et un langage de script développé par Microsoft. Il est basé sur la programmation orientée objet et le Framework Microsoft .NET.

Windows Seven intègre par défaut PowerShell V2. Parmi les nouveautés :

  • Amélioration des performances
  • Aide contextuelle lorsque l’on tape F1
  • PowerShell Remoting
  • Windows PowerShell Integrated Scripting Environment (ISE)
  • 63 New Cmdlets
  • Modules
  • Script Debugging
  • Advanced Functions
  • PowerShell Class API

PowerShell V2PowerShell V2

PowerShell est le successeur des interfaces en ligne de commande fournis par command.com (interface MS-DOS pour ME et 98) et cmd.exe (Windows NT). Cmd.exe est toujours integré à Windows 7.

6.7 Outils Tablet PC

Seven améliore l’utilisation d’un Tablet PC, un nouveau clavier virtuel est disponible de même qu’un petit logiciel sympa qui permet de faire des calculs (Math Input Panel).

Clavier virtuelClavier virtuel

Math Input PanelMath Input Panel

Math Input Panel permet d’écrire une équation mathématique et de la voir transcrire automatiquement. La reconnaissance est réalisée en temps réel.

6.8 Internet Explorer 8

Microsoft livre la version RC1 (Release Candidate 1) d’Internet Explorer 8 avec Windows 7. Plus rapide et plus stable, cette version précède la version finale attendue pour fin mars 2009.

Internet Explorer 8Internet Explorer 8

Un article très complet sur la BETA 2 de Internet Explorer 8 est disponible sur le site du laboratoire, la version RC1 incluse dans Seven n’apporte que des changements au niveau des performances et de la stabilité.

6.9 Calculette

Comme dans chaque nouvelle version, la calculette Windows, enfin complète et performante subit son lot de petites modifications et est désormais présente en quatre modes : Standard, scientifique, développeur et statistiques. Rien d’incroyable !

CalculetteCalculette

Compatibilité

7.1 Pré-requis du système

Windows 7 nécessite au minimum :

  • Processeur : 1Ghz (32bits ou 64bits)
  • Mémoire : 1 Go
  • Carte graphique : Direct X 9 Capable 128 Mo minimum pour Aero
  • Disque dur : 16 Go

Seven devrait donc être capable de fonctionner sur des PC bas de gamme et sur les Netbooks.

Windows 7 en 64 bits supporte les applications 32 bits nativement et devrait donc amorcer la transition vers le 64 bits qui tarde à commencer.

7.2 Drivers

Windows 7 utilise le même kernel que Windows Vista, il est donc assez logique que les drivers soit pour la plupart compatibles à la fois avec Vista et Seven. En ce qui me concerne, tous les composants sont reconnus sous Seven. L’installation se fait soit automatiquement, soit à partir de Windows Update. Je n’ai eu aucun besoin d’aller sur le site du constructeur pour télécharger des drivers. Avec Windows Update, j’ai même eu le droit à des Pre-Release de Nvidia et Intel concernant les pilotes graphiques.

DriversDrivers

La grande majorité des drivers de périphériques actuellement destinés à Windows Vista sont également compatibles avec Seven. une nouvelle architecture qui est maintenant pleinement utilisée avec Windows 7.

7.3 Codecs

Windows 7 prend en charge nativement des nombreux formats, tant vidéo qu’audio.

Formats vidéo supportés :MPEG-4/AVC (H.264), MPEG-2, MPEG-4/ASF (DivX, Xvid, 3vix), Microsoft WMV , MPEG-2 TS, MP4

Formats audio supportés : AAC, MP3, Dolby Digital, Microsoft WMA…

Différences par rapport à Vista sur la lectureDifférences par rapport à Vista sur la lecture

Cette nouvelle version de Windows supporte par défaut la majorité des formats haute définition. Cependant certains formats ne sont toujours pas supportés nativement par Windows, comme le RealMedia.

Différences par rapport à Vista sur l'encodageDifférences par rapport à Vista sur l’encodage

Windows Movie Maker peut encoder les vidéos au format H.264 avec un son en AAC stéréo. L’encodage a la volée devrait être également possible lors du transfert d’un fichier vers un baladeur.

Lecture d'un film avec les drivers natifsLecture d’un film avec les drivers natifs

Le principal avantage du support natif réside dans la recherche des fichiers multimédia. Les tags des fichiers deviennent lisibles et sont donc accessibles pour les recherches.

7.4 Windows Upgrade

Il est possible de passer de Windows Vista à Windows Seven sans perte de données. Mieux encore, c’est également possible depuis Windows XP.

Windows UpgradeWindows Upgrade

Avec cette build, il m’est cependant impossible de réaliser une mise à jour d’un Windows Vista en français vers Windows Seven. Tout simplement car Seven ne supporte pas encore le français et qu’il est nécessaire d’avoir la même langue sur l’ancien système et sur le nouveau. Mais rien ne vaut une « clean-Install ».

7.5 Support amélioré des SSD

Les SSD (Solide State Drives) sont un type particulier disque dur puisqu’ils sont composés exclusivement de mémoire Flash. Offrant des meilleurs temps d’accès ainsi qu’une consommation plus faible qu’un disque dur standard, ils sont cependant très couteux.

SSDSSD

Windows 7 adapte son fonctionnement quand il détecte un disque dur de type SSD. La défragmentation automatique est désactivée, cette fonction n’ayant aucun effet sur les SSD et peut poser des problèmes de durée de vie car l’écriture sur un SSD est limitée en nombre.

Performances

8.1 Démarrage & arrêt Windows

Windows 7 démarre et s’éteint beaucoup plus vite que Windows Vista, et se rapproche même de Windows XP. Pour arriver à ce résultat, le nouvel OS de Microsoft charge les pilotes en parallèle plutôt que un par un, et utilise moins de processus au démarrage (même si il y en encore trop selon moi). Le logo s’affiche en 1024 x 768 pixels et en 16 millions de couleurs et non plus en 640 x 480 pixels en 65 000 couleurs comme dans Vista.

Starting Windows 7Démarrage de Windows 7

Le logo de démarrage symbolise la luminosité et l’énergie de Windows 7 et montre de l’énergie traversant une fenêtre (Window). Plutôt réussi, il n’impact pas le temps de démarrage. De plus, la jauge de chargement disparaît.

Travail autour du logo de démarrageTravail autour du logo de démarrage

Vidéo du démarrage de Windows 7

Cet écran s’affiche également lors de la sortie de veille prolongée.

Séquence de démarrage de Windows VistaSéquence de démarrage de Windows Vista

Séquence de démarrage de Windows 7Séquence de démarrage de Windows 7

A noter qu’il n’y a plus de son au démarrage de Windows 7 car le gestionnaire de son est lancé après le démarrage de celui-ci.

8.2 Consommation de mémoire

Windows 7 utilisera moins de mémoire que Vista à mesure que des fenêtres d’applications seront ouvertes en se déchargeant d’une partie de sa tâche auprès de la carte graphique.

Consommation après l'installation de SevenConsommation après l’installation de Seven

Windows Seven utilise 300 Mo de mémoire après son installation. Cependant il manque beaucoup de drivers. On remarque c’est environ 200 Mo de moins que Vista.

Consommation au milieu de l'installation des driversConsommation au milieu de l’installation des drivers

Consommation après l'installation des drivers (Seven)Consommation après l’installation des drivers (Seven)

Après l’installation de tous les drivers et logiciel système, Windows 7(avec ma configuration) utilise 822 Mo, contre 1,1 Go pour Windows Vista. C’est donc un gain de 290 Mo.

Consommation après l'installation des drivers (Windows Vista)Consommation après l’installation des drivers (Windows Vista)

8.3 Indice de performance

L’outil de mesure de performances à également été modifié, car contrairement à Vista il est maintenant possible de dépasser l’indice 5,9, à savoir que 7,9 est maintenant le maximum, afin de s’adapter aux machines récentes.

Indice de performance Windows 7Indice de performance Windows 7

Indice de performance Windows VistaIndice de performance Windows Vista

On peut remarquer Windows Seven n’aime pas mon disque dur.

8.4 Outils avancés

8.4.1 Vue globale des outils

Outils avancés de gestion des performancesOutils avancés de gestion des performances

8.4.2 Moniteur de performance

Permet de visualiser les performances en direct.

Indice de performance Windows VistaMoniteur de performance

8.4.3 Moniteur de l’utilisation des ressources

Permet de visualiser l’utilisation de toutes les ressources par le système.

Moniteur de l'utilisation des ressourcesMoniteur de l’utilisation des ressources

8.4.4 Rapport de performance

Génère automatiquement un rapport sur les performances de l’ordinateur et identifie ce qui ne va pas.

Génération d'un rapport sur les performancesGénération d’un rapport sur les performances

8.4.5 Défragmentation

DéfragmentationDéfragmentation

La défragmentation est moyen de réorganiser l’information inscrite sur un disque dur pour accélérer les accès. A ne pas utiliser avec les SSD.

8.5 Graphiques

On note la présence de l’API DirectX 11 lorsque l’on exécute la commande dxdiag. J’ai noté une meilleure fluidité dans les jeux.

Indice de performance Windows VistaIndice de performance Windows Vista

Les benchmarks sont interdits par les conditions d’utilisation de Windows 7 BETA. Plutôt normal, quand on sait qu’une BETA ne reflète pas les performances de la version finale. Cela pourrait induire en erreur les lecteurs.

Conclusion

Microsoft nous avait beaucoup promis. Windows 7 se devait de rattraper les erreurs d’un Windows Vista imparfait. C’est plutôt bien parti, car Seven a tout pour plaire.

logowin7

Une ergonomie repensée

L’interface est convaincante, bien que déroutante au début. Les utilisateurs novices devront sans doute passer un peu de temps à chercher les éléments. La super barre des tâches est un réel plus par rapport à Windows Vista car elle permet un rassemblement des fenêtres et ainsi la barre des tâches est bien plus lisible. Les animations comme Aero Peak ou Aero Shake sont un plus qui feront plaisir aux fans du « bling-bling ». Windows Seven a clairement pour but d’augmenter la productivité de l’utilisateur, les Jump Lists, les nouveaux raccourcis ainsi que la nouvelle version de Windows Explorer permettent une meilleure rapidité. C’est également le retour des thèmes, alliant fond d’écran, couleur de l’interface, etc… de quoi personnaliser son bureau sans logiciel tiers. L’ajout de nouveaux raccourcis pour la gestion des fenêtres est vraiment très apprécié.

Une gestion du système réorganisée

Microsoft a réorganisé la gestion du système sans vraiment innover. Des nouveaux périphériques sont supportés comme les lecteurs biométriques. La résolution de problèmes (Troubleshooting) est une bonne idée qui permettra à Microsoft de créer rapidement une base de données mondiale des problèmes connus. L’UAC a été repensé afin d’être moins intrusif, au détriment de la sécurité malheureusement. Tous les messages d’erreurs s’affichant dans l’Action Center, les utilisateurs devraient donc être moins affolés par les avertissements.

Une gestion du réseau améliorée

Terminées les fastidieuses configurations de votre réseau, avec Windows 7 Microsoft corrige le tir et propose de menus simples et claires. L’assistant de connexion permet de vous connecter et de vous déconnecter en un clin d’œil. La fonction Homegroup permet de créer facilement un partage entre plusieurs ordinateurs. Un Homegroup est protégé par mot de passe, et chaque utilisateur peut choisir ce qu’il souhaite partager avec les autres membres du groupe. Windows 7 devrait reconnaître la 3G comme une connexion à part entière, l’utilisation de la 3G devrait être aussi simple que celle du Wi-Fi qui d’ailleurs, offre de bien meilleures performances.

Une connexion à distance impeccable

Windows Remote Assistance est une des très bonnes nouvelles de Windows 7 et fait oublié un Remote Desktop qui à côté, fait pâle figure.

Windows 7Windows 7

Des logiciels intégrés toujours plus aboutis

Windows Media Player 12 est sublime, Word & Paint gagnent en fonctionnalités. L’arrivée de PowerShell en natif dans Windows laisse entrevoir un grand potentiel. La suppression des logiciels inutiles pour la plupart des utilisateurs est vraiment une bonne idée.

Zéro plantage

Cette build est très stable, c’est presque stupéfiant de voir à quel point cette build semble aboutie. Durant tous les tests, il n’y a eu absolument aucun BSOD (Blue Screen Of Death) et pourtant notre Windows a été maltraité avec des installations et désinstallations nombreuses de drivers et de logiciels.

Open Microsoft ?

Microsoft nous surprend avec Seven, car il apporte le support de nombreux formats vidéo et audio, la gravure d’image ISO, le support des SSD, et l’utilisation de OpenSearch pour la recherche fédérée. Windows 7 utilisant le même noyau que Windows Vista (certes bien plus optimisé), les drivers fonctionnent pour la plupart à l’identique sur les deux systèmes. Cependant le monde n’est pas tout rose non plus car Microsoft devrait intégrer les mêmes DRM dans Seven que dans Vista.

Des performances convaincantes pour une BETA

Windows 7 est plus rapide que Vista, consomme moins de ressources, démarre et s’éteint beaucoup plus vite. L’ensemble du système est plus réactif et bien plus fluide avec autant de processus ouverts. Windows Seven peut s’installer sur des machines beaucoup moins puissante que Windows Vista. On s’attend à des performances encore meilleures avec la Release Candidate (attendue pour mai 2009) et la version finale debut 2010.

Au final Windows 7 n’est pas seulement une mise à jour de Windows Vista. A première vue, il lui ressemble grandement au niveau graphique mais c’es tout, Microsoft a amélioré des petits détails dans l’utilisation du système comme par exemple un UAC bien moins agressif ou une interface plus claire. Ce Windows n’est pas une révolution mais simplement une évolution de Windows Vista, le faible temps écoulé depuis la sortie de Vista (janvier 2007) montre que Microsoft a compris ses erreurs et cherche maintenant avec Seven, à les corriger. Cependant Windows Vista n’est pas un échec à proprement parlé pour Microsoft, mais plutôt une transition entre Windows XP et Windows 7 posant les bases de la nouvelle architecture du système. Mais pour les utilisateurs que nous sommes, Windows 7 est le Vista que nous attendions tous.