Pré requis

L’utilisation d’Internet Explorer Administration Kit de nécessite aucun pré requis matériel. Du côté des logiciels, celui-ci fonctionne aussi bien sous Windows 7 que Windows 2008 et nécessite un setup d’Internet Explorer 9 qui sera téléchargé au cours de la personnalisation.

Installer IEAK

IEAK s’installe sans difficultés aussi bien sur Windows 7 que sur Windows Server 2008, 32 ou 64 bits. Une fois installé, IEAK donne accès à deux programmes :

– Assistant Personnalisation d’Internet Explorer 9 est le programme principal qui permet de personnaliser entièrement son installation d’Internet Explorer 9.

– Gestionnaire de profil d’Internet Explorer Administration Kit : Celui-ci permet de créer un fichier INS contenant la configuration personnalisée des options d’Internet Explorer 9 que l’on pourra ensuite réutiliser dans le programme précédent.

Assistant Personnalisation d’Internet Explorer

La première étape consiste à choisir un dossier de destination qui accueillera les packages personnalisés.

Dans la même fenêtre, le bouton « Options avancées » permet de sélectionner un fichier INS contenant la configuration des options d’Internet Explorer 9, préalablement créé à l’aide du Gestionnaire de profil d’Internet Explorer Administration Kit. De plus, il permet aussi de choisir l’emplacement des composants de base d’Internet Explorer 9.

La fenêtre suivante demande la plate-forme de destination du package que l’on est en train de créer.

Important : Un package correspond à une plate-forme (systèmes d’exploitation). Il faudra donc créer autant de packages qu’il y a de plate-forme.

Cette fenêtre demande la langue que l’on souhaite appliquer au package.

Important : On ne peut pas appliquer plusieurs langues à un seul package. Il faudra donc créer un package par langue.

Ici, il faudra choisir le support en fonction de la méthode de déploiement. Soit par CD-ROM, soit par fichier pour un éventuel déploiement par GPO, soit par package de configuration pour les postes où Internet Explorer 9 serait déjà installé.

La fenêtre « Sélection des composants » permet de choisir les éléments d’Internet Explorer 9 que l’on souhaitera personnaliser. Cela va de l’installation du navigateur aux moteurs de recherche en passant par les favoris et les options de navigation. Dans le cadre de cet article, on sélectionnera tous les composants possibles de façon à voir ce qui est personnalisable au sein d’IEAK.

Sur la page suivante, il faut synchroniser la version d’Internet Explorer 9 installée avec la dernière version disponible sur Internet. Cette étape est indispensable avant de poursuivre l’assistant.

L’assistant d’IEAK permet d’ajouter des composants personnalisés à Internet Explorer 9 trouvés sur Internet ou bien créés spécifiquement pour l’entreprise. On peut ajouter des fichiers CAB ou EXE et choisir s’ils doivent être installés avant ou après l’installation d’Internet Explorer 9 ou même après le redémarrage. A noter que les composants doivent être signés pour que le téléchargement soit autorisé sur le poste.

Sur l’écran suivant, on doit indiquer s’il faut installer les dernières mises à jour ou si on laisse le navigateur tel quel. De plus, on peut préciser de laisser le choix du navigateur par défaut à l’utilisateur.

On peut ensuite personnaliser la fenêtre d’affichage qui apparaît lors de l’insertion du CD-ROM à l’aide d’un texte, d’une image ainsi que l’apparence des boutons.

Les options supplémentaires du CD-ROM permettent d’indiquer le chemin vers un fichier texte ou HTML contenant des informations supplémentaires sur l’installation d’Internet Explorer 9.

L’assistant propose trois types d’installation d’Internet Explorer 9 :

– Interactive : Installation standard

– Mains-libres : L’utilisateur n’a pas le choix mais peut voir la progression de l’installation

– Automatisée : L’installation est invisible pour l’utilisateur (Intéressant pour un déploiement par GPO)

Enfin, soit le redémarrage post-installation est forcé, soit il est bloqué, soit le choix est laissé à l’utilisateur.

La fenêtre suivante permet de personnaliser l’interface du navigateur. On peut indiquer le nom de la société dans la barre de titre du navigateur ainsi qu’ajouter ou supprimer des boutons de la barre d’outils.

A l’étape « Moteurs de recherche », on peut sélectionner les différents moteurs de recherche que l’on souhaite autoriser. Il est possible de configurer un moteur de recherche par défaut à l’utilisateur.

Sur la fenêtre suivante, vous pouvez personnaliser la ou les pages de démarrage ainsi que la page de support en ligne.

De même que pour la fenêtre des moteurs de recherche, il est possible d’ajouter des accélérateurs et d’en sélectionner un par défaut.

Cette fenêtre permet de modifier les favoris et flux RSS de la même façon que si on était en train d’utiliser Internet Explorer 9. Il permet aussi de désactiver les sites suggérés.

Ces options permettent de supprimer tous les éléments ou seulement ceux créés par l’administrateur lors de l’installation d’Internet Explorer 9. On peut aussi choisir de ne pas ajouter Microsoft aux quatre composants suivants. C’est-à-dire éliminer tout les favoris, liens, flux et accélérateurs proposés par défaut par Microsoft.

A l’étape suivante, on peut régler le lancement ou non de l’assistant de première configuration ainsi que remplacer la page d’accueil de la fin d’utilisation de cet assistant.

Cette fenêtre permet de choisir le mode d’affichage d’Internet Explorer 9. Soit le mode standard, soit l’affichage de compatibilité (Internet Explorer 7).

La fenêtre suivante permet de charger un profil personnalisé à partir de Connection Manager Administration Kit (CMAK). Ce profil permet d’éditer les paramètres de connexion ainsi que les paramètres de proxy.

La page suivante permet d’importer les paramètres de connexion à partir de cet ordinateur. Il est toutefois possible de supprimer les paramètres de connexion d’accès à distance existants.

On peut choisir d’activer la configuration automatique d’Internet Explorer. Soit celui-ci détecte automatiquement les paramètres de configuration, soit on active la recherche automatique à intervalle régulier dans un fichier INS ou sur un proxy automatique.

Sur cette fenêtre, il est possible de modifier les paramètres du proxy ainsi que les exceptions.

Ici, vous pouvez modifier les paramètres de zone de sécurité et de confidentialité ainsi que le contrôle d’accès au contenu sur son ordinateur de façon à ce que l’assistant importe la configuration dans la future installation d’Internet Explorer 9.

De même dans cette fenêtre, il est possible de paramétrer les options Internet de son ordinateur au niveau des programmes par défaut de façon à choisir chaque programme pour chaque type de fichier. Une fois fait, l’assistant importera la configuration.

L’avant-dernière fenêtre permet de modifier les paramètres supplémentaires, c’est-à-dire d’activer ou de désactiver des fonctionnalités avancées comme les contrôles ActiveX par exemple, ou de sélectionner l’espace disque maximum pouvant être utilisé par les fichiers temporaires.

Sur la dernière page, il suffit de cliquer sur le bouton « Suivant » pour que l’assistant crée le ou les packages d’installation désirés.

A ce moment-là, l’assistant crée le package d’installation.

Enfin, on trouvera dans le dossier spécifié, les différentes applications que l’on souhaitait créer (CD-ROM, Fichier…). Ici, on trouve l’application et le fichier .msi, pour une installation silencieuse par GPO par exemple).

Conclusion

Pour conclure, on peut dire qu’IEAK est un formidable outil qui permet de personnaliser en profondeur le célèbre navigateur Internet Explorer. C’est un réel avantage dans le monde de l’entreprise car ce logiciel est couramment utilisé par bon nombre de sociétés qui peuvent ainsi s’approprier ce logiciel de la façon qu’elles le souhaitent. Enfin, la possibilité de choisir le support d’installation permet d’adapter IE à tout type de déploiement.