Introduction

Description: https://image.jeuxvideo.com/imd/k/kinect1.jpgLe jeu vidéo, depuis toujours dépeint comme un secteur de loisir, n’en demeure pas moins un secteur très lucratif et par conséquent à concurrence très rude. En effet afin de maintenir leur compétitivité face à leurs concurrents et surtout face aux PCs, évoluant plus rapidement, les trois grands constructeurs commercialisent périodiquement une nouvelle console. Misant sur la puissance et la beauté des jeux, Sony et Microsoft ont fait le choix en 2006 de perpétuer le schéma traditionnel en commercialisant deux consoles haute définition bien plus puissante que leurs ainées. Nintendo, sans doute plus inspiré et ambitieux, se sont lancé dans l’idée de révolutionner le jeu vidéo, en changeant la manière dont les utilisateurs pourraient interagir avec leurs jeux. Nintendo fait donc figure de pionnier dans le monde des contrôleurs de mouvements et force est de constater que la Wii, ayant rencontré enthousiasme et scepticisme avant son lancement, se place aujourd’hui loin devant ses concurrents. Ce n’était donc qu’une question de temps avant que Sony et Microsoft ne se lancent à la conquête du jeu vidéo par contrôle de mouvements. C’est ainsi que sont apparus respectivement le Playstation Move et Kinect.

Qu’est-ce que Kinect ?

 Du Projet Natal à Kinect

Annoncé en grande pompe à l’E3 2009 par le mythique chef des studios Lionhead et Microsoft Games Europe, Peter Molyneux, Kinect a longtemps été connu sous le mystérieux patronyme de Projet Natal, un système de capture de mouvement. Le moins que l’on puisse dire est que cette annonce a créé un réel engouement dans le monde du jeu vidéo. Annoncé par divers trailers et vidéos de présentation, Natal nous promet monts et merveilles, à savoir, faire entrer le joueur de la tête aux pieds dans le jeu et reproduire fidèlement le moindre de ses gestes, une manière d’investir le marché de Nintendo tout en évitant de fournir une pâle copie de leur système. Il est vrai que le Projet Natal représente la manière de jouer dont rêvent les joueurs depuis la création du jeu vidéo, plus de manettes, de boutons par dizaine, le joueur est libre et immergé au sein du jeu. La Wii nous avait fait connaitre nos premières parties de jeu vidéo debout, gesticulant comme des tennismans ou des boxeurs dans notre salon, et c’est ce qui a largement contribué à son succès, Natal pousse ceci à un tout autre niveau, en faisant abstraction de tout contrôleur pour représenter le joueur.

« Je pense que Kinect nous donne des opportunités pour divertir les gens de différentes manières. Ca ne remplace pas la manette. Je pense qu’il y a des jeux qui ont besoin de manette et qui n’ont été créés que sous cet angle, assurément. Je crois que ça change la façon dont on réfléchit sur le jeu vidéo, et le public pour lequel on fait des jeux. Je ne pense pas que ce soit la seule réponse pour le futur du jeu vidéo. »

 Peter Molyneux – Directeur Créatif deEurope

Une nouvelle manière de jouer

Kinect est présenté par Microsoft comme une « expérience de divertissement et de jeu sans contrôleur », concrètement, il s’agit d’un périphérique sous forme d’une barre horizontale, destiné à la Xbox 360. Il permet aux utilisateurs d’interagir avec la console au travers d’une interface simple contrôlable par des gestes ou par des commandes vocales. Instauré dans la continuité de la dimension centre multimédia de la Xbox 360, Kinect sera activement lié aux fonctionnalités déjà disponible sur la console, à savoir la Vidéo à la demande, le Chat vidéo et le visionnement de contenu multimédia en général. Imaginez-vous assis dans votre canapé visionnant votre film, mettre le film en pause en demandant simplement à la console et en deux ou trois gestes pouvoir entrer en chat vidéo avec votre collègue connecté à Windows Live Messenger sur son PC. A vrai dire les possibilités dépeintes par la vidéo de promotion sont nettement plus poussées, tel qu’essayer et acheter des vêtements en ligne par exemple (pour ceux d’entre que ça intéresserait, évidemment). De plus contrairement à de nombreux autres périphériques, Kinect ne demande absolument aucune calibration de départ, il suffit de se tenir devant l’objectif et l’on est instantanément reconnu et nos mouvements sont reproduits avec une fidélité déconcertante par le périphérique.

Description: https://babygeek.free.fr/wp-content/upload/kinect_game.jpg

En termes de rendement Kinect permet la reconnaissance et la restitution des mouvements de plusieurs joueurs, actuellement les jeux présentés acceptent deux joueurs, mais il ne s’agit que d’une limitation propre aux jeux et non à Kinect, le nombre de joueurs maximum devrait donc augmenter dans les futurs titres venant à paraitre, avec néanmoins une limite de joueur qu’on sera amené à connaitre par la suite.

« Tout dépend de l’expérience que vous voulez construire. Vous voyez bien que parfois dans un jeu en écran splitté on ne peut pas ajouter des joueurs et des joueurs parce que sinon il devient difficile de comprendre ce qu’il se passe, et c’est vrai pour n’importe quel jeu. Je pense qu’un jeu comme

Dance Central

incorpore déjà plus de deux joueurs » Kudo Tsunoda– Directeur Créatif chez Microsoft

Caractéristiques Techniques

Tout cela est rendu possible via un système de suivi et d’analyse du corps humain qui enregistre les mouvements de 48 points du corps en temps réel. Cette identification est permise par le matériel présent sur le périphérique.

– En effet Kinect embarque une première caméra RVB chargée d’enregistrer le flux vidéo et de permettre la reconnaissance faciale

– Kinect est aussi muni d’un détecteur de profondeur composé d’une seconde caméra infrarouge et d’un détecteur CMOS. Ce dispositif permet d’une part au périphérique de quadriller la pièce de lumière infrarouge, ce qui lui permet de fonctionner de façon tout à fait normale en cas d’absence de source lumineuse. D’autre part la caméra infrarouge établit une carte thermique lui permettant d’identifier la distance des différents membres des joueurs présent, ainsi si vous avancez vos mains vers le périphérique, celles-ci seront représentées comme plus chaudes que vos épaules, ce qui permet à Kinect, à l’aide de l’ensemble des informations qu’il reçoit, de comprendre que vos mains sont tendues en avant.

– Kinect embarque un ensemble de microphones lui permettant l’identification de la personne qui parle ainsi que la reconnaissance vocale en trois langues pour le moment, anglais, japonais et espagnol.

– Enfin Kinect repose sur un pied motorisé lui permettant en théorie de suivre les déplacements d’une personne.

Description: https://www.kf12.com/blogs/uploads/Kinetic.png

Les jeux pour Kinect

Microsoft a profité de sa conférence lors de l’E3 pour dévoiler la date de sortie, le prix ainsi que le Line-Up de Kinect, Kinect sera donc commercialisé le 10 Novembre 2010 au prix de 150€. On y retrouve en majorité des titres pour casuals (joueurs occasionnels) et des party games mais aussi un ou deux titres pour gamers.

Description: https://www.xbox.com/NR/rdonlyres/7DE53AB3-60FC-418F-8CC3-8427C4D139E3/0/simjoyRide08.jpg

Kinect Adventures

Kinect Joyride

Description: https://www.xbox.com/NR/rdonlyres/E61C7AF0-BE95-4F2F-9CAC-8632EB4294C5/0/simanimals02.jpg

Kinect SportsKinectnimals

Description: https://www.xbox.com/NR/rdonlyres/0E7AABB1-8F3E-4C40-91A8-5AF3EF1B1993/0/simyourShape01.jpg

Dance Central

Description: https://images.gamers.fr/jeux/forzakinect_xbox-360/04.jpg

Kinect Forza Motorsport

Microsoft a toutefois assuré que Kinect ne servirait pas uniquement aux casuals et que par conséquent les gamers y trouveraient aussi leur compte. On retrouve tout de même quelques grosses licences telles que Metal Gear Solid Rising ainsi que de nombreux autres jeux non annoncés, qui tireront profit des capacités de Kinect pour plonger même les plus exigeants d’entre nous au cœur du jeu.

Description: https://harrypotter.ea.com/NA/image.php?recipe=blog&image=https://harrypotter.ea.com/NA/wp-content/uploads/2010/09/kinect_play.jpg

Metal Gear Solid Rising Harry Potter and the Deathly Hallows

Points forts et points faibles de Kinect

Comme tout nouveau concept dans le monde vidéo ludique, Kinect a de nombreux points forts et points faibles

Points forts

– Kinect innove en amenant une expérience, certes présente sur la Wii mais de manière limitée, à un tout autre niveau en faisant fi de tout contrôleur.

– Kinect ne nécessite aucun calibrage et fonctionne parfaitement avec la majorité des joueurs.

– Un seul accessoire Kinect est suffisant pour jouer à plusieurs, nul besoin d’acheter un accessoire par joueur ce qui représente une grosse économie.

– Kinect fonctionne parfaitement dans des conditions peu propices au jeu (dans le noir, avec de nombreux va et viens aux alentours).

– Kinect proposera des jeux pouvant satisfaire de nombreuses catégories de joueurs, ainsi tous les jeux ne seront pas réservés aux casual gamers.

– L’utilisation de Kinect sera supportée mais pas obligatoire pour de nombreux jeux, ainsi Kinect ne sera pas imposé aux joueurs préférant le jeu de manière classique

Points faibles

– Le prix est quelque peu dissuasif, 150 € ce n’est pas donné.

– Une crainte subsiste que Kinect devienne au bout du compte lassant, un peu comme le problème rencontré par la Wii actuellement

– Kinect demande un assez grand espace libre pour pouvoir bouger et gesticuler ( le recul conseillé est de 1,80 m pour un joueur et 2,50 m à plusieurs.)

Kinect et ses concurrents

technologie

Œuvrant dans un marché partagé entre trois grands constructeurs, Microsoft devra imposer son Kinect en jouant du coude. Face à lui se dressent la Wiimote et le Playstation Move, qui néanmoins tendraient plus à se porter préjudice entre eux qu’à Kinect. En effet le fonctionnement identique de la Wiimote et du Playstation Move est basé sur deux récepteurs incluant accéléromètre et gyroscope, afin de reconstituer les mouvements des deux contrôleurs et par conséquent des deux mains du joueur. Le Playstation Move nécessite cependant la présence supplémentaire d’une caméra Eye-Toy qui suis les mouvements du périphérique et sans laquelle il ne peut fonctionner. A la différence de Kinect, ses deux concurrents ne modélisent pas le joueur et ont recours à un avatar pour le représenter, seuls les mouvements des bras peuvent être pris en compte. Néanmoins un tel système peut s’avérer très précis, et à l’avantage de nos occuper les mains (ce qui pour certain est indispensable). Le Playstation Move apparaît cependant plus précis que la Wiimote, qu’il faudra affubler d’un accessoire supplémentaire, le Wii Motion Plus, afin de palier en partie à ce manque de précision.

Description: https://www.geekandhype.com/wp-content/uploads/2010/03/sony-playstation-move-550x536.jpg

Wiimote et Nunchuk (2006) Playstation Move (2010)

La Wii profite d’une nette avance sur ses concurrents du fait que son détecteur de mouvements est commercialisé depuis 2006, néanmoins elle accuse un très lourd retard graphique par rapport à ses concurrents haute définition, qui maintenant sont en possession du plus grand avantage de la Wii et  semblent parties pour regagner du terrain.

Description: https://www.hmtk.com/wp-content/uploads/2007/03/bowling.jpg

Kinect Sport Wii Sport

prix

Au niveau du prix, Kinect s’annonce plus économique que la Wii dès lors que vous jouez à 3 ou 4 joueurs et plus économiques que le Playstation Move dès que vous jouez à 2 joueurs ou plus, car un périphérique Kinect permet à plusieurs personnes (actuellement deux, théoriquement 6 joueurs) de jouer, tandis que la Wii et la Playstation 3 nécessitent un périphérique pour chacun des joueurs (au maximum 4). Il faudra en plus débourser pour le Wii Motion Plus de la Wii et une caméra Eye-Toy pour le Playstation Move. Une rapide analyse des prix nous montre ce qu’il faudra investir.

Nous ne compterons l’achat que d’une seule caméra Eye-Toy, et nous prenons en compte qu’une Wiimote et un Nunchuk sont livré à l’achat de la Wii

Kinect Wiimote et Nunchuk Wiimote, Nunchuk et Wii Motion Plus Playstation Move
1 joueur 150 € 0 € 20 € 100 €
2 joueurs 150 € 60 € 80 € 170 €
3 joueurs 150 € 120 € 160 € 240 €
4 joueurs 150 € 180 € 240 € 310 €

Beta test de Kinect

À l’heure où sont écrites ces lignes, le programme de béta test de Kinect est en cours, et bien entendu nous avons pu tester pour vous tout l’étendue de cette nouvelle technologie. Kinect quant à lui sera commercialisé dès le 10 novembre 2010 mais en attendant nous vous proposons de partager notre expérience de cette beta test.

Description: C:\Users\Hamza\Downloads\attachment.ashx (3).jpg

La première chose qui se démarque est tout de même la fluidité et la fidélité de la restitution des mouvements, Kinect reproduit à l’identique nos mouvements, même en cas de geste brusque, et nous n’avons perçu aucun lag. Le périphérique a néanmoins un peu plus de mal à identifier les personnes de petites tailles comme les enfants, et cela devient vraiment brouillon lorsqu’une tribu d’enfant de 5 ans s’agite dans tous les sens. Les gestes parasites et le va et vient en arrière-plan sont quant à eux bien reconnu et ignoré afin de ne pas perturber le jeu, hormis si quelqu’un se positionne entre l’écran et le joueur, dans ce cas la Kinect perd de vue le joueur, chose compréhensible.

La reconnaissance faciale et morphologique quant à elle fonctionne très bien, aussitôt posé devant Kinect celui-ci reconnait la personne qui se présente à lui. La reconnaissance vocale ne nous était pas disponible, seul les USA, le Canada, le Royaume-Uni, le Mexique et le Japon y ont droit, du fait que seules 3 langues sont disponibles. Il faudra patienter jusqu’au printemps 2011 pour que Kinect puisse reconnaitre la langue de Molière.

Malgré les petits hics, on garde une très bonne opinion de Kinect, les jeux sont franchement sympathiques, en particulier Joy Ride et Kinect Sport même pour les non amateurs de sport. Certes le prix est quelque peu excessif, 150 € ce n’est pas donné, mais après tout c’est une nouvelle technologie et ça représente le prix de deux jeux grosso modo. Kinect reste réellement une nouvelle façon d’aborder le jeu vidéo, même pour les utilisateurs de Wii, sans aucun contrôleur, le jeu vient bien plus naturellement et l’immersion est quasi-totale. Il reste à savoir de quelle manière pourrait être utilisé Kinect, son rôle dans un FPS est difficilement imaginable mais il convient parfaitement pour une soirée de gros délire entre potes avec fou rire garanti, dans cette optique Kinect contribue à instaurer cette ambiance en prenant des photos des joueurs pendant le jeu et en nous proposant de les visionner en fin de session de jeu.

Conclusion

En conclusion, malgré un air de déjà vu avec la Wii, Kinect innove réellement et ne constitue pas une copie bête et méchante du dispositif de Nintendo afin de bénéficier de plus de parts de marché. Manifestement Microsoft a investi beaucoup de temps et d’argent afin de nous fournir une fenêtre sur le jeu vidéo du futur, certains y verront de nombreuses possibilités (Minority Report, soyons fou !) les plus sceptiques penseront que révolution est un bien grand mot et que Kinect n’est qu’un gadget comme un autre. Il n’en demeure pas moins que Kinect représente une réelle avancée technologique aussi bien dans le monde vidéo ludique qu’informatique et laisse la porte ouverte à de nombreuses possibilités. Imaginez son adaptation à un pc, ou son usage pour des gens aux capacités limitées, tout autant de possibilités qui s’offrent à nous. Malgré quelques défauts présents au lancement, comme pour chaque nouveau produit technologique, nul doute que les développeurs dompteront la bête et nous gratifierons de nombreux titres bien réalisés. Kinect reste cependant un périphérique de luxe qui n’intéressera pas forcément tous les possesseurs de Xbox 360 et en particulier les inconditionnels du pad. Reste à espérer que des titres suffisamment enthousiasmant feront de Kinect un réel avantage pour les possesseurs de Xbox 360.