Sur une infrastructure, il est courant que des applications précises répondant aux besoins des utilisateurs cohabitent avec les systèmes d’exploitation déployés. Il est aussi courant que ces applications soient incompatibles notamment à cause des incompatibilités de versions.

 

Pour résoudre les problèmes de compatibilités sur Windows, il existe différentes méthodes. L’une d’entre-elle consistant à faire un clic droit sur l’application et à cliquer sur «Résoudre les problèmes de compatibilité».

1

 

L’utilitaire de résolution de problèmes de compatibilité des programmes de Windows va s’ouvrir et va détecter certains problèmes. Evidemment cette méthode reste peu poussée et ne va pas tout résoudre, mais peu néanmoins solutionner quelques erreurs basiques.

2

 

Toujours en ayant effectué un clic droit sur l’application, dans «Propriétés» et dans l’onglet «Compatibilité», quelques paramètres sont à la disposition pour résoudre ces problèmes. Rien de très poussé mais nous pouvons quand même choisir la version de Windows pour l’exécution de l’application.

3

 

Il existe aussi des méthodes un peu plus complexes consistant à utiliser «Application Compatibility Toolkit» notamment l’un des outils inclus «Standard User Analyser» (SUA).

4

 

Pour l’utiliser nous aurons besoin de «Application Verifier» ainsi que de l’application cible (ici «Stock Viewer» une application test). Dans la console de l’outil et dans «Target Application», récupérer le chemin de l’application. Laisser «Elevate» coché dans «Launch Options» pour exécuté l’application en tant qu’administrateur. Cliquer ensuite sur «Launch».

5

 

Il s’agit d’un outil de capture, l’application s’ouvre et nous pouvons ainsi naviguer dessus. Chaque erreur rencontrée sera relevée et enregistrée par SUA pour être traitée.

6

 

Une fois la capture terminée (si il nous semble avoir rencontré toutes les erreurs), cliquer sur «Refresh Log».

7

 

Les différentes erreurs se trouvent listées en différentes catégories.

8

 

Afin de résoudre ces erreurs, les cocher et se rendre dans «Mitigation» et cliquer sur «Apply Mitigations».

9

 

Cliquer sur «Apply» dans le petit utilitaire récapitulatif.

10

 

Une Shim a été créée comme nous pouvons voir dans «Programmes et fonctionnalités».  Cette Shim va servir d’intermédiaire entre l’application et Windows afin de résoudre les problèmes de compatibilité : la Shim s’intercale afin de contourner les erreurs et de répondre à l’application à la place de l’OS, cela permet donc de modifier le comportement de l’application sans modifier le code de celle-ci.

11

 

Toujours à l’aide de «Application Compatibility Toolkit» il existe un outil «Compatibility Administrator» permettant de créer une base de données afin de résoudre ces problèmes.

12

 

Se rendre dans la Database, cliquer sur «Create New» puis sur «Application Fix». (respecter la version de «Compatibility Administrator» selon si l’application est une 32 ou 64 bits).

13

 

Entrer le nom de l’application, son éditeur et son chemin et faire «Suivant».

14

 

La page suivante propose les options situées dans «Propriétés» puis «Compatibilité», faire «Suivant».

15

 

Une grande liste d’options de réparation apparaît, nous pouvons ainsi modifier le ou les paramètres que nous souhaitons.

16

 

Prenons un exemple. Tout à l’heure l’application a affiché qu’elle avait besoin de IE6 (Internet Explorer 6) pour pouvoir continuer. Nous allons donc résoudre ce problème en allant cocher «VirtualRegistry» et en cliquant sur «Parameters».

17

 

Nous allons entrer «ie60» dans «Command line» pour opérer la version 6 d’Internet Explorer», et valider.

18

 

Faire «Terminer».

19

 

Le fix est maintenant enregistré, il ne nous reste plus qu’à enregistrer la DataBase en lui donnant un nom.

20

 

Et à lui spécifier un lieu et un dossier d’enregistrement.

21

 

Cliquer sur «Install» pour activer cette base de données afin de résoudre les problèmes liés à la compatibilité.

22

 

Cette base de données pourra être déployée par script afin de résoudre ces problèmes sur l’ensemble des machines. (GPO)

23

 

Une autre méthode consiste à utiliser le «XP mode», une machine virtuelle pré intégrée, et à mettre dessus toutes les applications compatibles uniquement Windows XP. Les applications vont s’exécuter normalement mais dans une autre fenêtre qui sera notre VM.

Nous pouvons aussi créer une Stratégie de Groupe et la modifier, se rendre dans «Configuration ordinateur», «Stratégies», «Modèles d’administration», «Système», «Dépannage et diagnostics» et «Diagnostics de compatibilité des applications». Ici 7 paramètres qui gèrent l’affichage lors des problèmes de compatibilité peuvent être désactivés.

24

 

Toujours dans la GPO, dans «Configuration ordinateur», «Stratégies», «Modèles d’administration», «Composant Windows» et «Compatibilité des applications», l’«Assistant Compatibilité des programmes» (PCA) peut être désactivé afin de ne plus afficher aucune erreur de compatibilité.

25

26

 

 

Il est donc possible grâce à ces différents outils de résoudre les problèmes de compatibilité que rencontrent les utilisateurs notamment à cause d’une migration réalisée sur une infrastructure.