stratégie Windows Live

Comme annoncé dans l’introduction, la session a commencé par une présentation de la stratégie Windows Live, stratégie présentée par le directeur des services Live, Phil Holden. Ainsi, avant de commencer à parler de la stratégie, nous allons présenter l’homme qui se cache derrière Windows Live.

1.1 Phil Holden

Phil Holden est le directeur de Windows Live dans la division MSN. Avant d’occuper cette position, il était le directeur Business & Product Management et il devait amener le service de communication MSN à un système de communication global pour le business. Tout ce système reposait et incluait MSN Messenger, Hotmail, et MSN Mobile.Sa carrière chez Microsoft a débuté il y a 13 ans à Sydney en Australie. Il a commencé en tant qu’ingénieur système en aidant différent client à implémenter différente solution Microsoft à Sydney. Il a ensuite travaillé sur une gamme de produit Microsoft incluant les groupes de produits pour Windows CE, Windows® 98, Windows NT® Workstation, BackOffice® et Windows NT Server.

1.2 La stratégie

Windows Live n’est pas né par un beau matin ensoleillé, mais d’une nouvelle stratégie plus ouverte de Microsoft. En effet, Windows Live est né des utilisateurs. Microsoft c’est aperçu que les personnes utilisant les ordinateurs les utilisaient non seulement au travail, mais aussi chez eux. Ainsi, pourquoi ne pas faire en sorte qu’il n’y ait plus de différence entre l’ordinateur de travail, et le PC familiale.

Dans cette optique, Microsoft a fait passer des tests, sans douleur, à différents types d’utilisateurs de différente tranche d’âge concernant internet. Ce test va être sur des images : on demande à ces utilisateurs de montrer quelles sont les images les plus représentative d’internet pour eux. A partir de ce test, Microsoft a pu établir une évolution de l’utilisation d’Internet.

Bien évidement, selon la classe d’âge, cette perception d’internet change sensiblement, mais on retrouve les mêmes fondements. En effet, chez les jeunes adultes, on retrouve, au début, une allusion aux “geeks“, personnes qui restent toujours connectées et qui ne quittent jamais son ordinateur. Les jeunes adultes pensait donc qu’Internet était réservé à cette catégorie de personne, que c’était un outil qui leur était réservé. Puis, petit à petit, cette idée va évoluer dans un sens positif. Cette population en vient à penser qu’Internet concerne la vie elle-même, qu’Internet aidait ces jeunes à communiquer avec leurs amis, qu’Internet donne l’impression d’aller plus vite, de se connecter directement au cœur du système.

Les adultes, eux, pensent de façon différentes, mais le même message est présent. Avant, au début d’Internet, ils se sentaient comme des bébés frustrés et confus, mais maintenant, au fur et à mesure, ils se sentent comme des bébés curieux.

De plus, au court de l’étude, Microsoft et MSN ont reçu de nombreux feedback négatif. Sur certains sites, on a beau chercher quelque chose, on trouve une information et on clique sur le lien. Seulement, dix liens plus tard, on recherche toujours la même information.

C’est de cette étude et de ces feedback que Microsoft a décidé de tenter une nouvelle approche de ses utilisateurs.

Maintenant, imaginez … Imaginez un service où toutes les fonctionnalités seraient reliées, où vous pourriez voir sur une simple carte de contact MSN les objets que ce contact désire vendre. Où vous pourriez utiliser un téléphone pour appeler votre contact MSN ou encore avoir une page affichant toutes les informations que vous voulez quelque soit l’endroit où vous vous trouviez. Bref, imaginez un système que vous utiliserez partout, et que vous construisez. Bravo, vous venez d’imaginer Windows Live.

Avec Windows Live, MSN et Microsoft utilise une nouvelle approche pour contacter ses utilisateurs. Ce service est un service construit par les utilisateurs, pour les utilisateurs. C’est à dire que ces programmes ont été construit à partir des utilisateurs et de leurs feedback, leurs commentaires. En plus de cela, la gamme Live s’intéresse à ce que fait l’utilisateur, ce qui se passe autour de l’utilisateur.

Au final Windows Live a pour but de fournir à un utilisateur toutes les informations qu’il désire, basé sur un modèle unique, avec seulement un compte Passport. Ce système est comparable aux profils itinérants que l’ont peut retrouver dans Active Directory.

Windows Live Mail

L’application de la stratégie Live a commencé directement avec les produits phare de chez MSN, c’est à dire Hotmail et MSN Messenger, renommé pour l’occasion Live Mail et Live Messenger. Commençons tout de suite la présentation de Live Mail.

Note : Merci à Mr Nicolas Bazin pour nous avoir fourni des captures d’écran en français de Live Mail.

Live Mail s’appuie sur le système de messagerie Hotmail. En effet, celui-ci avait besoin d’une mise à jour tant au niveau des fonctionnalités proposés mais également de l’interface, puisqu’un des buts des services Live est d’avoir une interface semblable pour chacun de ses produits. Comme pratiquement tous les produits Live en page Web, Live Mail est basé sur la technologie Ajax qui permet de franchir les limites des pages web pour les transformer une même page web en ce que vous voulez.

La première chose qui frappe, c’est l’interface graphique. Vous avez maintenant la possibilité de disposer vos messages dans une colonne verticale. De plus, les fonctionnalités de clic droit ont été activée. Vous allez maintenant pouvoir sélectionner un nouveau mail, puis faire un clic droit pour répondre à cette personne.

La fonction de recherche a également été améliorée. Cette recherche est beaucoup plus rapide, plus précise et les résultats de la recherche contenant des images vont être affichés sous forme d’aperçu. Ainsi, vous pourrez visualiser plus rapidement ces résultats et très rapidement voir si c’est bien ce que vous cherchez.

Au niveau de la composition d’un mail, le nouveau service de mail intègre un correcteur d’orthographe. Ce correcteur d’orthographe est activé tout le temps. En effet, à la manière du correcteur de Word, chaque mot que vous allez écrire sera vérifié au près du correcteur orthographique, et si une faute apparait, il vous souligne le mot en rouge. A partir de là, vous avez la possibilité de corriger vous même la faute … ou bien de faire un clic droit pour avoir un choix de correction.

Une autre nouveauté concerne la sécurité : le reading pane.

Ce panneau vient directement du logiciel de messagerie Microsoft Outlook. Il a pour but d’informer de manière claire et précise le destinataire sur l’origine du mail. Cette petite barre jaune va apparaitre au dessus du mail que vous visualisez pour vous informer que vous connaissez / ne connaissez la personne qui vous envoie le mail, vous offre la possibilité d’ajouter la personne à vos expéditeurs autorisés ou bien encore de signaler auprès de Microsoft que l’expéditeur est potentiellement dangereux. Cette barre a pour but premier de contrer les mails de phising, méthode de piratage très en vogue qui consiste à se faire passer pour une banque, ou autre. D’ailleurs, dans le cas d’un mail de type phising, la barre s’affichera d’une couleur orange.

Toujours dans l’optique d’améliorer et d’augmenter la vitesse de navigation des utilisateurs, vous avez la possibilité d’ajouter directement un contact en cliquant sur “+Ajouter à mes contacts”. Seulement, cette fonctionnalité est disponible avec Hotmail me direz vous. Seulement, lorsque vous créez un contact sous Hotmail, vous êtes obligé de rentrer à la main toutes les informations concernant le contact comme son nom, son adresse, etc … Maintenant, vous êtes sous Windows Live, tout est relié ! Ainsi, toutes ces informations seront rentrées automatiquement si votre expéditeur a correctement rempli ces informations dans sa carte de contact Live Messenger.

Au final, Windows Live Mail est prometteur. Il offre une pléthore de fonctionnalités par rapport à Hotmail et qui sont directement héritées de Microsoft Exchange et Outlook Web Access. Concernant les dates de sortie, on peut espérer un passage en version complète vers le mois de Novembre, fin de l’année.

Windows Live Expo

Windows Live Expo n’est pas un service connu du public Français. En effet, ce service est disponible en interne chez Microsoft US et sous le nom de code Fremont. Sous ce nom de code se cache un service de petites annonces. Comme tous les services Live, il offrira une intégration avec les autres produits Live. Au niveau de Live Mail, vous pourrez créer des groupes mail qui auront accès aux enchères. Avec Live Messenger, vous pourrez communiquer directement avec le vendeur, autoriser seulement les personnes qui sont dans votre liste de contact à accéder à l’enchère, et publier vos ventes dans la carte de contact MSN. Il est également question d’intégrer les annonces dans le MSN Space. Nous vous proposons donc de découvrir ce produit via des photos prise directement sur le rétroprojecteur, veillez donc nous excuser pour la qualité des images.

Vous commencez maintenant à le savoir, Live est un regroupement de service. Ainsi, sous Live Expo, vous devez utiliser un compte Passport pour vous connecter. Votre connexion va être représenté par la présence de d’un petit cadre en haut à droite avec des informations vous concernant et un bouton pour se déconnecter. La présence de ce cadre montre que Live Expo a bien récupéré toutes les informations concernant votre profil.

Parlons justement de ces options. Le principes de vos options est de paramétrer l’affichage des objets vendus selon certains critères. Vous pourrez donc rentrer votre ville de recherche, de manière à n’afficher que les objets vendu dans votre ville. Vous pouvez également paramétrer l’étendu, en miles sur la photo, via un ascenseur très pratique. Et enfin vous aller pouvoir configurer votre communauté. Paramètre très important puisque vous allez avoir 3 paramètres possible :

  • Tout le monde.
  • Seulement à vos contact MSN.
  • Seulement à vos contact MSN et à vos groupes mail.
La modification de ces options est directement affiché sur la page d’accueil et encore une fois, on voit très nettement l’intégration des différents service Live.

L’utilisation de profil va vous permettre de sauvegarder des requêtes de recherche. En effet, vous avez la possibilité de rentrer certains mot clef qui seront sauvegarder via un menu déroulant, sur la page d’accueil.

Passons maintenant aux petites annonce elle-même :

Malheureusement, les photos ne sont pas de très bonne qualité, vous devrez donc nous croire sur parole 🙂 Pour chaque type d’objet (animaux, chien, chat, CD, DVD, etc…), vous aurez plusieurs catégories qui vont s’afficher en haut à gauche de l’annonce, trois catégories pour être précis :

  • All results : affiche tous les objets appartenant à un type d’objet précis.
  • Free : affiche tous les résultats gratuit d’un type d’objet. En effet, vous avez la possibilité de donner gratuitement certains objets via Live Expo.
  • For Sale : affiche les objets à vendre.
  • Wanted : affiche les objets qui sont recherchés.

Vous avez également la possibilité d’agir sur la popularité de l’annonce. En effet, vous allez pouvoir voter pour promouvoir (This is a good listing) l’annonce et faire en sorte qu’elle soit plus visionnée que d’autre. Vous avez également la possibilité de dévaloriser une annonce.

Fonctionnalité intéressante, vous pouvez voir précisément où est localisé l’objet grâce à … Windows Live Local. il vous suffit de cliquer sur un lien pour ouvrir une fenêtre avec une carte et une croix rouge vous indiquant l’emplacement de l’objet.

Bien sûr, Windows Live Expo offre les fonctionnalités normale d’un site de vente aux enchères : diaporama (de 3,5mo), photos, description, template de mise en page, etc …

Search / Live Search

Au niveau des moteur des recherches, MSN se focalise sur la pertinence des recherches. Pour se faire, MSN se focalise sur énormément de test. Des tests un peu spécifique, puisque ce sont des tests à cycle rapide et en énorme quantité. Grâce à ces types de tests, l’avancé sur le moteur de recherche avance et il est en progression.

Il faut aussi noter que la position du moteur de recherche est différente selon le pays de localisation. En effet, MSN Search se décompose en plus pays : France, Angleterre, US, etc… Chacun de ses moteurs de recherche est différent et ne sont pas noté de la même manière.

Windows Live Local

Durant le la présentation de Live Local, beaucoup de personne ont fait allusion à Google Earth et à Google Maps. Cependant, à la différence de Google Earth qui est un logiciel à installer, et Google Map qui est plus un service de cartographie, Live Local est un mixe de ces deux produits. De ce fait, il offre les fonctionnalités de Google Earth, mais en page web, accessible partout, sur un PC, un Mac ou encore un mobile. Il est a noter que les fonctionnalités que nous allons présenter ne sont disponible pour le moment qu’aux Etats Unis, mais concernant les autres pays, le développement est en cours. En France par exemple, l’accord pour survoler certaines zones avec des avions et prendre des photos vient d’être signé.

Encore une fois, Live Local nous offre une page web interactive, puisque vous pouvez facilement vous déplacer sur la carte en maintenant le clic gauche et en déplaçant la souris sur la carte.

Live Local intègre un système de recherche assez pratique puisque vous pouvez entrer ce que vous chercher et où vous le cherchez. une fois que Live Local a trouvé des informations qui concordent avec ce que vous souhaitez, il vous affiche des points sur la carte qui signale la présence d’un d’objet que vous cherchez. Vous pouvez ensuite ajouter cet objet dans une zone appelé Scratch pad de cette manière, vous listez vos points favoris. Ce système de recherche est très pratique puisque que chacune de vos recherche va être sauvegardée dans le coin en bas à gauche. De cette manière, si vous changez de vue, ou d’emplacement, ces recherches vont être sauvegardées et ré-activable très simplement.

Live local vous offre la possibilité de voir vos plans avec différentes vision :

  • Road : C’est le mode normal et choisi par défaut. Il présente de manière schématique les cartes.
  • Aerial : C’est la vue prise via un satellite. Elle offre donc une vue réelle de l’endroit que vous regarder.
  • Bird’s eye : C’est la vue la plus impressionnante, puisque c’est une vue à 45°. Pour se faire, les photos sont prises avec des avions. Elle offre la possibilité de tourner autour d’un point fixe.

Bien sur, sur chacune de ces vue, vous pouvez calculer un trajet ou encore rajouter un “pushpin” (une punaise), fonction très pratique puisque vous aller pouvoir partager ces punaises avec vos contact MSN et y rajouter des commentaires.

Nous avons aussi la possibilité d’imprimer ces trajets. La fonction d’impression est très souple et également facilement configurable. En effet, pour imprimer ce qu’on désire, il suffit de cocher les options que l’on veut imprimer.

Qui n’a jamais eu besoin de localiser et de visualiser un monument rapidement ? Via Live Local, vous pouvez utiliser les permalinks. Ce sont des liens hypertexte qui vont pointer vers un endroit précis sur la carte Live Local. Par exemple, vous pouvez cliquerici pour vous rendre à Redmond.

Microsoft a également une fonctionnalité intéressante qui est la fonction “locate me” que vous pouvez trouver sur les plans publiques dans une ville. Fonctionnalité intéressante puisqu’elle va vous permettre de vous placer à 10 mètres près sur la carte. La fonction se base sur le wifi et son point d’accès. Si elle n’arrive pas à se baser sur le wifi, elle utilisera l’IP utiliser pour la connexion.

Pour finir, il reste beaucoup de fonctionnalités prévu pour Live Local. On pourrait notamment citer la fonctionnalité 3D qui va permettre de se balader dans la ville comme si on y était. Fonctionnalité qui est d’ailleurs développée avec l’équipe de Flight Simulator. On peut aussi parler d’un info trafic afin de localiser facilement les problèmes qui peuvent survenir que les différents trajets que l’on empreinte le matin pour aller travailler.

Live.com

Live.com est la page d’accueil personnalisable du service Live. Cette page est relativement connue puisqu’elle est accessible par tout le monde et partout.

Grâce à cette page, destiné à être mise en page de démarrage de votre navigateur favoris, vous pourrez afficher vos mails, implémenter des flux RSS (celui-ci par exemple) et bien d’autres choses encore. Pour se faire, vous pouvez soit utiliser la fonctionnalité de recherche ou bien utiliser le catalogue que Microsoft a établie pour vous.

Le point fort de cette page web est l’intégration des gadgets. Les gadgets sont en fait des petits programmes que l’on peut intégrer directement sur la page web. Ces gadgets sont disponibles surcette page et sont totalement gratuit. Et pour cause, puisque c’est les utilisateurs qui les créent. Ces gadgets ne sont même pas disponible sur les serveurs de Microsoft, mais directement chez les développeurs. Il y a juste un code XML à intégrer pour pouvoir le rendre disponible sur Live.com. Ces gadgets sont ensuite disponible directement sur la page et sont stockés dans le sous menu “Mon web“. Bien évidement, on vous prévient de ne pas installer n’importe quel gadget, et de les installer qu’a partir de site de confiance.

Cependant quel est l’intérêt de développer des gadgets pour la page Live.com ? Eh bien, ces même gadgets seront utilisables sur la barre de Windows Vista ! Ainsi, si vous développez pour Windows Live, vous développez pour Windows Vista.

Conclusion

Pour conclure, cette soirée fut riche en démonstration et malgré le fait que nous n’avons pas pu voir tous les produits Live, nous avons pu découvrir certaines fonctionnalités méconnus des produits déjà existant.

Juste avant de partir, Phil Holden nous a présenter le futur Messenger Phone.

Ce téléphone de chez Philips permet de téléphoner via Windows Live Messenger. En effet, une fois connecter à votre ordinateur, il va récupérer la liste de vos contact MSN, et si les informations sur le contact sont correctement rempli, vous pourrez lui téléphone. Ce système repose sur le système de VoIP.

Bref, il ne reste plus qu’a attendre le mois d’Avril pour le lancement de certains produits Live, et la fin de l’année pour le reste des produits.

Remerciements

Je tenais à adresser mes remerciements à toutes les personnes qui m’ont permis de rédiger cet article. On peut notamment citer :

  • Nicolas Vernet pour l’invitation à la soirée.
  • Phil Holden pour sa présence et ses explications.
  • Nicolas Bazin pour un accès à Live Mail.
  • Vous, lecteur du web 🙂 :p.