Introduction

Avant toute chose définissons rapidement le terme de « communications unifiées » qui est le terme clé de ce projet. Les Communications Unifiées sont définies comme un processus dans lequel toutes les communications, les périphériques de communication et les médias sont intégrés, permettant aux utilisateurs de joindre tout le monde, depuis n’importe où et en temps réel.

L’objectif des Communications Unifiées est d’optimiser les procédures commerciales et de stimuler les communications humaines en simplifiant les processus.

Afin de mettre en place ces communications unifiées nous allons effectuer un déploiement Office Communication Server 2007 R1 . Microsoft Office Communications Server (OCS) 2007 est, rappelons le, un produit d’entreprise qui intègre les moyens de communication en temps réel avec la détection de la présence des utilisateurs, y compris la conférence Web (partage de données, audio et vidéo), la messagerie instantanée et conversations audio/vidéo.

Microsoft s’invite sur le marché des communications unifiées pour entreprise avec une solution englobant la messagerie instantanée, l’e-mail et la téléphonie, et proposant des passerelles entre ces différents services. L’éditeur commercialisa le 1er octobre sa plate-forme baptisée Office Communications Server 2007 (OCS 2007).

Sa solution Office Communications Server 2007 doit permettre aux employés d’une entreprise de communiquer par messagerie instantanée, avec une version pro de Windows Live Messenger renommée « Communicator ». Elle permet également de converser en audio par VoIP, toujours depuis Communicator ou au moyen d’un téléphone de bureau compatible. Enfin, OCS 2007 sert à organiser des conférences audio ou vidéo, et à partager des documents.

Mais le principal atout du produit de Microsoft réside dans son haut niveau d’intégration avec Exchange Server. Pour peu que l’entreprise dispose également du serveur mail de Microsoft, des synergies sont possibles entres Outlook et les fonctions de messagerie instantanée ou de téléphonie d’OCS.

Exemple de scénario : l’utilisateur est en retard à une réunion inscrite sur son calendrier Outlook. Il appelle sa messagerie depuis son mobile et indique, le tout par reconnaissance vocale, qu’il aura du retard. OCS 2007 va alors envoyer, via Exchange Server, des e-mails à l’ensemble des participants de la réunion pour les prévenir.

Autre fonctions aussi disponible via OCS 2007 comme écouter ses e-mails au téléphone grâce au module de synthèse vocale, synchronisés l’agenda et l’annuaire d’Outlook ou contacter d’un seul clic un correspondant, par messagerie instantanée ou VoIP, lorsque l’on lit un de ses mails ou même simplement si son nom apparaît dans un document Office, tel qu’un texte Word.

Toutes ses fonctions sont accessibles depuis un PC, des téléphones de bureau compatibles ainsi que des équipements de conférence. La VoIP exploite un protocole propriétaire de Microsoft, dérivé du standard SIP, mais incompatible avec celui-ci. Il faut donc intégrer au système d’information un serveur de médiation, si l’on veut faire cohabiter OCS avec une vraie plate-forme SIP.

Version d’évaluation : site Microsoft

Présentation de l’architecture

Office Communications Serveur 2007 permet le déploiement de divers rôles de serveur afin d’accroitre les fonctionnalités accessibles aux clients OCS. Certains de ces rôles sont obligatoires d’autres totalement facultatif en fonction de vos besoins. OCS existe en deux versions :

source Microsoft

Standard Edition : Tous les composants (hors téléphonie) sont sur le même serveur (IM, Web Conférence, A/V Conférence, le déploiement est simplifié et nécéssite un investissement limité. Pendant l’installation sera déployé automatiquement une base de donnée Microsoft SQL Server 2005 Express. La haute disponibilité n’est pas possible. Un seul pool seulement permettant jusqu’a 5000 utilisateurs théorique. Entreprise Edition :

source Microsoft

La version Enterprise Edition est conçue pour les déploiements à grande échelle typiques des grandes entreprises. Un pool d’entreprise est une collection de serveurs Enterprise Edition utilisant une base de données centralisée SQL Server. Dans un déploiement Enterprise Edition, plusieurs serveurs Office Communications Server Enterprise Edition sont déployés sous forme de pool généralement derrière un programme d’équilibrage de la charge. Les serveurs du pool partagent une base de données Microsoft SQL Server™ centrale qui stocke les données des utilisateurs.

Deux types de configurations existent dans la version Entreprise Edition :

– Consolidée : Tous les rôles de serveur sont installés sur chaque serveur Enterprise Edition Server dans un pool. Cette configuration simplifie le déploiement et l’administration. Elle réduit le nombre de serveurs nécessaires tout en garantissant une haute disponibilité. Elle convient donc particulièrement aux grandes et moyennes entreprises qui requièrent une haute disponibilité alliée à des coûts de déploiement minimaux. Ces avantages sont toutefois assurés au détriment des performances et du débit par serveur.

– Etendue : Permet d’ininstallé sur son propre ordinateur dédié un des rôles suivant : – le serveur frontal, – le serveur de composants Web, – le serveur de conférence Web, – le serveur de conférence audio/vidéo. La configuration étendue convient mieux aux entreprises pour lesquelles une haute disponibilité ainsi que des performances et un débit optimaux sont essentiels. Cette configuration procure des avantages en matière d’évolutivité et de haute disponibilité, mais l’administration et le déploiement du pool sont plus complexes.

Les différents rôles Office Communications Server:

– Frontal : Coeur de la solution Office Communications Server 2007, il héberge principalement les rôles de serveur frontal, de conférence web, de conférence A/V et de composants web. Les rôles peuvent être soit consolidée sur le même serveur, soit installer sur des serveurs dédiés pour un souci de performance.

– Edge : Serveur de périphérie, c’est un rôle déployé en DMZ, il est nécéssaire pour les accès distants sans VPN, l’invitation de personnes exterieur au domaine active directory pour des conférences, l’établissement de fédération entre deux organismes (Permet a un utilisateur de communiquer avec des utilisateurs d’organisations fédérées à l’organisation mise en place). La solution PIC permet à un utilisateur de communiquer avec des utilisateurs des réseaux de messagerie instantanée publics.

– Médiation : Rôle de serveur permettant l’interoperabilité avec l’architecture téléphonique de l’entreprise. (Fera l’objet d’un prochain article)

– Archivage : Enregistrements des détails d’appel et de la conformité.

– Communicator Web Access : Permet l’accès Web par l’intermédiaire d’un navigateur au fonctionnalité de messagerie instantanée et aux fonctionnalitées de présence.

– QoE : Surveille la Qualité of Experience (QoE) pour la voix et les médias. Il facilite par des rapport complet et un historique d’analyse le bon comportement des services Office Communication Server 2007.

La virtualisation est techniquement possible mais n’est pas supporté par Microsoft, la consolidation des rôles est aussi non supporté

Etapes de déploiements

3.1 Préparer le schéma, la forêt et le domaine Active Directory

Avant de déployer Office Communications Server, il est nécessaire de préparer les services de domaine Active Directory®. La préparation d’Active Directory comprend la préparation du schéma, de la forêt et du domaine. Cette opération s’effectue lors du déploiement initial et n’est plus utile de la répéter lors de l’ajout de serveurs ou pool au déploiement. La préparation du schéma étends le schéma Active Directory pour inclure les classes et attributs spécifiques à Offices Communications serveur 2007. La préparation de la forêt crée les objets et paramètres globaux dans le domaine d’administration de la foret, a travers des groupes et services universels pour autoriser l’accès à ces paramètres et objets. La préparation du domaine ajout les ACE (Access Control Entries) aux groupes universels qui donnent les permissions aux clients et administrateurs dans la forêt. Dans le cadre de cette article, nous allons donc effectuer un déploiement dans une topologie consolidée :

Etape 1: préparer Active Directory :

On commence par étendre le schéma pour ajouter les classes et attributs spécifiques à Office Communications Server 2007, cette procédure s’éxecute seulement depuis la fôret Active Directory et nécéssite les droits d’Administrateur du Schéma :

Etape 2: la préparation de la fôret Active Directory crée des paramètres globaux et des groupes universels pour les composants de serveur Office Communications Server 2007. Etape 3, la préparation du domaine actuel va permettre de définir les entrées de contrôles d’accès pour les groupes universels Office Communications Server 2007 :

3.2 Installation d’un serveur SQL

La base de données principale d’Office Communications Server 2007 stocke les données des utilisateurs pour tous les serveurs Enterprise Edition d’un pool. Comme il s’agit d’un espace de stockage centralisé, il est impossible de l’installer sur le même ordinateur que tout autre rôle Office Communications Server. La base de données principale ne peut pas résider sur un serveur Enterprise Edition Server du pool. Un serveur SQL 2005 a été installé et configuré avec le service pack 1 pour héberger ces bases de données (SQL Serveur 2000 SP4 ou SQL Serveur 2005 SP1 minimum est requis pour une édition Entreprise).

3.3 Déploiement et Configuration du pool d’entreprise

Lors du déploiement d’un pool d’entreprise, on procède à l’installation de tous les serveurs du pool, ainsi que le programme d’équilibrage de la charge qui répartit le trafic sur ces derniers. Il faut configurer également le DNS pour permettre aux serveurs et aux clients de se trouver automatiquement. Un pool est l’équivalent logique d’un serveur Standard Edition Server, la différence principale étant que les fonctionnalités peuvent être partagées entre plusieurs serveurs Enterprise Edition Server au lieu d’être hébergées sur un seul ordinateur. Office Communications Server 2007 propose deux configurations de pool, consolidée ou étendue, le choix effectuer en Lab et prévu pour l’environnement de production est une configuration consolidée, toutes les fonctions de conférence, de messagerie instantanée et de présence sont hébergées sur les serveurs frontaux du pool. Le choix de ce type de configuration est approprié pour une entreprise de moyenne ou grande taille qui sont géographiquement peu dispersées et voulant profiter de toutes les fonctionnalités avec une configuration matérielle minimale. Un programme d’équilibrage de la charge est nécessaire dans un pool d’entreprise contenant plusieurs serveurs Enterprise Edition. Il joue un rôle critique qui consiste à fournir une évolutivité et une haute disponibilité sur plusieurs serveurs connectés à une base de données centralisée sur OCS. Les programmes d’équilibrage de la charge matérielle permettent de répartir le trafic vers les serveurs frontaux et éventuellement, vers le serveur de composants Web selon la disponibilité de chaque serveur. Un programme d’équilibrage de charge expose une adresse IP virtuelle unique dont les applications clientes se servent pour accéder au pool. Dans la configuration choisie, en architecture consolidée, le programme d’équilibrage de charge n’est pas nécessaire. Le programme d’installation crée des objets et des paramètres Active Directory pour le pool, notamment le nom de domaine complet (FQDN) du pool. Pour que les clients puissent se connecter au pool, ce FQDN doit être enregistré dans DNS.

3.3.1 Déploiement du pool

Création du pool Supinfo :

Seul le nom de domain complet de la batterie de serveurs Web internes est précisé, dans le cas d’accès externe au LAN par le biais d’un Edge déployé en DMZ, le fqdn de la batterie de serveurs Web externes doit être précisé, il est possible de le préciser après déploiement par le biais de l’utilitaire wbemtest :

L’assistant va créer 3 tables utilisées par Office Communications Server 2007 :

Création de la base de données persistante et du journal de transactions :

Il va falloir préciser maintenant l’emplacement des répertoires partagés (l’UNC) crées préalablement qui seront utilisé respectivement pour partager le contenu des réunions, stocker les métadonnées de réunion et le magasin de fichiers du serveur de carnet d’adresses (crées par l’utilitaire abserver.exe). C’est une étape non négligeable puisque c’est sur ces répertoires que par exemple, le client communicator va venir chercher la liste des utilisateurs (GalContacts.db) :

Pour activer l’archivage des messages instantanés et les enregistrements des détails des appels, il faut cocher les cases suivantes, mais il est tout a fait possible de l’activer plus tard par le biais de la console MMC Office Communications Server :

3.3.2 Configuration du pool d’entreprise

On va maintenant procéder à la configuration du pool Supinfo :

Notre déploiement ne comportant aucun matériel d’équilibrage de charge, le mode SNAT (source network address translation) est choisi :

Le domaine Sip crée pendant la phase de préparation du schéma est ajouté afin d’être géré par notre pool Supinfo :

Nos clients Communicator 2007 se connecteront au pool par l’intermédiaire d’entrées DNS de type SRV qu’il faut crée au préalable : – dans la console DNS, effectuer un click droit sur le domain SIP utilisé par Office Communications Server, – Cliquer sur Other New Records, – Lors de la séléction du type d’enregistrement, séléctionner Service Location (SRV) et cliquer sur Create Record. – Cliquer sur Service et définir le type : _sipinternaltls, – Cliquer sur Protocol et définir le type : _tcp. – Cliquer sur Port Number et définir le port 5061. – Cliquer sur Host offering this service et définir en tant que cible le FQDN du pool.

L’accès aux services Office Communications Server ne se fera que sur le Lan ou par l’intermédiaire d’un VPN, la prise en charge des utilisateurs distants ne sera pas traitée dans cette article :

3.4 Ajout d’un serveur au pool

Après avoir configurer le pool, nous devons lui ajouter les rôles nécéssaires à l’éxecution des services Office Communications Server Lors d’une installation en mode étendue, les rôles sont ajoutés de manière individuel, dans notre cas, tous les composants seront installés et activés sur le même serveur :

Dans la page de sélection du compte de service principal, il faut définir le mot de passe du compte RTCService utilisé par démarrer les coeurs d’Office Communication Serveur :

Le compte de service par défaut utilisé par les services de Web Conférence et d’A/V Conférence est RTCComponentService :

Le compte invité est RTCGuestAccessUser par IIS pour les utilisateurs externes et anonymes pour accéder au contenu des conférences :

Fin de l’installation :

3.5 Configuration des certificats

Il faut configurer les certificats pour les rôles de serveur frontal, de serveur de conférence Web et de serveur de conférence A/V. Office Communications Server nécessite des certificats sur chaque serveur afin de pouvoir utiliser MTLS (TLS avec l’authentification mutuelle). Tous les serveurs Office Communications Server utilisent MTLS pour communiquer entre eux. Si MTLS n’est pas configuré sur chaque serveur, la présence et les communications IM risquent de ne pas fonctionner correctement. Les certificats présentent les avantages suivants : – Confidentialité : Les données qui sont transférées entre clients et serveurs doivent être chiffrées afin qu’elles ne soient pas exposées sur les liaisons Internet publiques – Authentification mutuelle des serveurs : Les serveurs peuvent vérifier leur identité mutuelle pendant la communication. Le concept d’approbation est fondamental pour la sécurité. Une connexion, un serveur ou un utilisateur est considéré comme étant approuvé si ces messages ne sont pas vérifiés. Un message n’est pas vérifié par un serveur interne uniquement quand un serveur précédent dans le chemin du message a déjà authentifié l’utilisateur. L’approbation est établie par l’échange de certificats. Les certificats pour les serveurs Office Communications Server doivent être crées à l’aide d’un modèle de certificat de serveur Web, les certificats crées à l’aide de modèles personnalisés ne sont pas pris en charge. OCS 2007 contient un assistant Certificat permettant de demander ou créer des certificats sur le serveur. Il est possible également d’utiliser cet Assistant pour assigner un certificat au serveur frontal, serveur de conférence Web et serveur de conférence A/V. Le certificat du serveur de composants Web doit être assignés séparément dans les services Internet (IIS) Le contrôleur de domaine fera office de serveur de certificats. Les services de certificats constituent le composant permettant de créer et de gérer les Autorités de certification . Une autorité de certifications a la responsabilité d’établir et de garantir l’identité des détenteurs de certificats. Elle révoque également des certificats s’ils ne doivent plus être considérés comme valides et publie des listes de révocation de certificats destinées à des vérifications de certificats. Dans notre conception actuelle du lab, une infrastructure de clé publique n’a qu’une Autorité de certification racine. Etapes de configuration des certificats :

Il faut aussi configurer le serveur de composants Web en affectant le certificat crée précedemment au serveur web Internet Information Services (IIS). Le nom du certifcat doit obligatoirement matcher le nom du fqdn de la web farm de la batterie interne.

3.6 Vérification de la réplication Active Directory

Avant de démarrer les services, il est recommandé de vérifier que les modifications apportées aux services de domaine Active Directory par le programme d’installation ont été répliquées. Les services démarrent uniquement s’ils trouvent l’objet point de connexion de service pour le serveur ou le pool sur le contrôleur de domaine dans les domaines les plus proches. La tâche CheckServerState interroge le contrôleur de domaine afin de vérifier les points expliqués précédemment.

3.7 Démarrage des services

L’assistant permet de démarrer les services :

3.8 Valider la configuration des serveurs et du pool

Lors de la validation de la configuration des serveurs et du pool, l’assistant de validation vérifie la configuration du serveur local et sa connexion au pool et autres serveurs approuvés du réseau OCS, il est aussi possible de tester la possibilité des utilisateurs à se connecter et à s’envoyer des messages instantanés ainsi que la connexion SIP : Les quatres rôles peuvent être validés de manière indépendante :

Exemple, validation de la configuration du serveur frontal :

3.9 Configuration des serveurs A/V et Web

Dans Office Communications Server, la conférence permet aux utilisateurs d’Office Communications Server d’organiser et d’inviter d’autres utilisateurs à des conférences Web hébergées sur nos propres serveurs sur site. La stratégie de réunion par défaut, pour laquelle tous les utilisateurs sont configurés au départ, empêche les utilisateurs d’organiser des conférences qui utilisent les fonctionnalités de conférence Web ou audio/vidéo (A/V). Pour permettre l’accès à ces fonctionnalités, il est indispensable de configurer une stratégie qui autorise les conférences Web et les conférences A/V, puis assigner cette stratégie aux utilisateurs. Il faut définir la stratégie en tant que stratégie globale de manière à ce qu’elle s’applique à tous les utilisateurs ou appliquer la stratégie sur une base individuelle. La stratégie de réunion qui s’applique aux organisateurs de réunions s’applique également à tous les participants à la réunion. Par exemple, si Sophie organise une réunion avec la fonctionnalité audio sur IP activée et que la stratégie de réunion de Philippe ne l’autorise pas à utiliser cette fonctionnalité, en tant que participante à une réunion de Sophie, Philippe pourra utiliser la fonctionnalité audio sur IP. Toutefois, si Sophie organise une réunion, tous les participants à cette réunion utiliseront sa stratégie de réunion et ainsi aucune fonctionnalité audio sur IP ne sera disponible : Cela se configure par le biais de la MMC Office Communications Server 2007 :

Au niveau de la fôret, clique droit, paramètres globaux :

Modification d’une stratégie :

3.10 Configuration utilisateurs

Pour que les utilisateurs puissent accéder aux fonctionnalités et fonctions fournies par Office Communications Server. Office Communications Server fournit l’infrastructure qui permet aux applications clientes de publier des informations de présence étendues , ou enrichies, et de s’y abonner. Cette infrastructure comprend des catégories et des conteneurs. Les catégories sont des ensembles d’informations de présence, telles que l’état, l’emplacement ou l’état du calendrier. Les conteneurs sont des seaux logiques dans lesquels les clients regroupent des instances de diverses catégories d’informations de présence en vue de la publication à d’autres utilisateurs, en fonction de ce que l’utilisateur souhaite que les autres puissent voir. Lors d’activation des utilisateurs, ceux-ci sont activés automatiquement pour une présence enrichie. Ce paramétrage ne peut pas être annulé. L’activation des utilisateurs pour la Communication Unifiée se fait dans la console MMC Active Directory Users and Computers :

L’activation s’effectue aussi par l’intermédiaire d’un assistant :

Si plusieurs pools existent, il est possible d’affecter les utilisateurs dans des pools différents mais un utilisateur ne peut être affecté qu’a un pool :

L’adresse SIP dans notre organisation est obtenu à partir de l’adresse de messagerie :

Clients Office Communicator 2007

Office Communications Server 2007 supporte trois types applications clientes de messagerie instantanée :

  • Office Communicator 2007
  • Office Communicator Web Access 2007
  • Office Communicator Mobile 2007

La fédération permet aux utilisateurs de AOL IM, Yahoo et MSN Messenger de communiquer avec des utilisateurs d’Office Communications Server 2007

En utilisant ces applications, les utilisateurs peuvent donc accéder aux services d’Office Communications Server 2007 en utilisant un ordinateur, un smartphone ou encore un pocket pc.

Office Communicator 2007

Office Communicator 2007 est donc une application de communications unifiées qui aide les utilisateurs finaux à être plus productifs en leur permettant de communiquer et de collaborer facilement, quel que soit leur emplacement géographique ou leur fuseau horaire, à l’aide de différentes solutions de communication telles que la messagerie instantanée, l’audio et la vidéo. Son intégration aux programmes de Microsoft Office System (dont Word, Excel, PowerPoint, OneNote, Groove et SharePoint Server) permet aux utilisateurs finaux de communiquer directement depuis le contexte de leur tâche par le biais d’une large gamme de modes de communication.

Office Communicator 2007

Office Communicator Web Access 2007

Office Communicator Web Access 2007 est une application basée sur un navigateur qui fournit un accès aux fonctions de messagerie instantanée d’Office Communications Server 2007 R2. Avec pour seule configuration requise une connexion Internet et un navigateur Web, Office Communicator Web Access vous permet de tirer parti des fonctionnalités d’Office Communications Server 2007 R2, même lorsque vous ne travaillez pas sur votre ordinateur personnel en ayant accéder à la même liste des contacts et à des fonctions semblables de messagerie instantanée.

Office Communicator Web Access 2007

Office Communicator Mobile 2007

Office Communicator Mobile 2007 est une application de messagerie d’entreprise pour appareils mobiles. Office Communicator Mobile offre un accès en tous lieux et fournit toutes les fonctionnalités qui aident les personnes à se retrouver et à communiquer rapidement, y compris des informations de présence, un numéro unique auquel vos contacts peuvent vous joindre et la messagerie instantanée.

Office Communicator Mobile 2007, source Microsoft

4.1 Paramètres de configuration pour Office Communicator 2007

Office Communicator 2007 supporte deux types de configuration :

  • Configuration automatique
  • Configuration manuelle

Configuration automatique

Cette configuration implique la création d’une entrée DNS de type Service Location (SRV) :

  • Service : _sipinternaltls
  • Protocol: _tcp
  • Port numbert: 5061
  • Host offering this service : frontal.mslab.lan

Configuration manuelle

Dans cette configuration on va donc directement préciser l’url de la web farm interne

4.2 Fonctionnalités d’Office Communicator 2007

Présence enrichi

Disponibilité de l’utilisateur :

  • Etat du poste de travail
  • Etat du téléphone
  • Information du calendrier/li>

Information de présence granulaire :

  • Niveau d’accès définit par contact

Ajout d’états de présence personnalisés :

  • Adaptation aux métiers de l’entreprise
  • Publiés par stratégie ou déployés sur chaque poste
  • Intégration possible avec des applications métiers

Support multilingue

Messagerie instantanéeLes diverses fonctionnalités de la messagerie instantanée :

– Support du texte riche

– Les échanges sont signés et chiffrés

– Contrôle des échanges par l’administrateur

  • Blocage d’URL (Intranet / Internet)
  • Blocage des pièces jointes par type

– Fédération : Echange de messages instantanés avec des tiers autorisés :

  • Publics : Hotmail, Yahoo …
  • Privés : partenaires, clients, fournisseurs

– Gestion des interruptions et du niveau d’accès.

Conclusion

Voici donc un bref apercu des fonctionnalités hors téléphonie (prochain article surement) des services Office Communications Server 2007.L’infrastructure semble bien complexe à la vue du nombre de rôles disponibles, de l’impossibilité de colocalisé les rôles et du non support de la virtualization mais ces technologies vont révolutionné le travail nos méthodes de travail. Passer un coup de fil en cliquant sur un contact affiché dans Outlook, dans Word ou dans n’importe quelle autre application Office. Cela pourrait bientôt devenir une habitude au bureau.

Utilisation du téléphone de bureau de concert avec le carnet d’adresses d’Outlook, conférence à trois, partage d’applications, statut des correspondants (en ligne, en renvoi d’appel, etc.), le potentiel du futur outil est énorme et Microsoft ne cache pas ses ambitions.

La version R2 apporte de nouvelles fonctionnalités aux utilisateurs :

  • Gestion de la messagerie vocale
  • Pont de conférence
  • Partage du bureau & partage d’application
  • Appels d’équipe et délégation
  • Groupes de réponse
  • Gestion déléguée des appels
  • Console d’opérateur
  • Groupes permanent de discussion
  • Mobilité : support de nouveaux périphériques

OCS R2 sera 64-bit seulement, et supportera Windows Server 2008.

La version R2 apportera de nouveaux rôles :

  • Application Sharing
  • Group Chat
  • Application Server

source Microsoft

Concernant la virtualisation, Microsoft vient récemment d’annoncer son support pour quelques rôles uniquement pour la version R2, plus d’informations sur site communicationsserverteam.com