Présentation des produits et technologies Sharepoint 2003

Comme sa traduction littérale le précise, ” point de partage “, Microsoft SharePoint 2003 permet le partage de documents en ligne, en un point central à l’échelle de l’entreprise, facilitant ainsi la collaboration et le travail en équipe. La version 2003 de Microsoft SharePoint 2003 succède à la version 2001 et apporte de nombreuses améliorations.Cette nouvelle version se caractérise par une intégration poussée à Microsoft Office System, en permettant la création de sites d’équipes et d’espaces de réunion donnant la possibilité d’un travail collaboratif et synchrone sur des documents en ligne à partir des applications Office. Cette monture 2003 portant le nom de ” produits et technologies Sharepoint 2003 “, se compose de deux éléments : – Windows SharePoint Services ; – SharePoint Portal Server 2003.Nous allons découvrir ce qui distingue les 2 produits.

1.1. Windows SharePoint Services

Windows SharePoint Services dit WSS est une collection de services de Windows Server 2003 qui permet de tirer avantage des fonctionnalités de performance, de stabilité et de sécurité apportées par le Framework .Net et Windows Server 2003. Concrètement, WSS fournit la technologie de conception et de gestion des sites SharePoint qui permettent un partage de l’information et un travail en groupe sur un projet, augmentant ainsi la productivité individuelle et en groupe, et la synchronisation avec les applications Office System. Cette synchronisation est une part importante de la plateforme ” Information Worker Infrastructure ” délivrée dans Windows Server 2003 car elle fournit des sites et services d’équipes supplémentaires à Office et aux applications d’entreprises, pouvant ainsi servir comme une plateforme de développement d’applications collaboratives et de partages d’informations. Non intégré en standard à Windows Server 2003, Windows SharePoint Services (WSS) est disponible gratuitement en téléchargement sur le site de Microsoft.

1.2. SharePoint Portal Server 2003

SharePoint Portal Server 2003 dit SPS 2003 fournit une plateforme sécurisée et hautement disponible qui stocke une information provenant de sources diverses en une seule solution. SharePoint Portal Server vous permet de créer des sites web basés sur Windows SharePoint Services directement à partir du portail. SharePoint Portal Server 2003 permet aux organisations de créer et gérer des équipes et des sites personnels, en intégrant sous une forme cohérente des sites Web qui étaient jusqu’à présent déconnectés. Les capacités de recherche et d’indexation de SharePoint Portal Server 2003 permettent aux utilisateurs de chercher rapidement de l’information grâce à la personnalisation du contenu et à la présentation des données au niveau du portail. Windows SharePoint Services sans SharePoint Portal Server 2003 supporte le partage de documents sur un serveur local, mais sans la possibilité d’utilisation d’Internet pour les clients et utilisateurs distants à travers une organisation.SharePoint Portal Server fonctionne sur le même modèle de licence que les autres produits Serveurs Microsoft, et nécessite donc une licence serveur et des licences d’accès client. La CAL (Client Access Licence) permet donc à n’importe quel poste client d’accéder aux services de SharePoint Portal Server, quelle que soit sa configuration matérielle ou son système d’exploitation. Pour l’utilisation de SharePoint Portal Server en Extranet, il est nécessaire d’acquérir la licence “connecteur externe” de SharePoint Portal Server, qui offre à un nombre illimité d’utilisateurs, non employés par l’entreprise, l’accès à un serveur SharePoint (couvert par une licence “Serveur”) déployé dans un environnement Internet ou extranet. Ceci ne modifie en rien ni les licences d’accès client (CAL, Client Access Licence) existantes, ni le modèle de licence serveur pour les portails intranet exécutant SharePoint Portal Server.

1.3. Particularités techniques importantes

Intégration avec le framework .Net et Windows server 2003

Cette intégration, rappelons le, permet aussi bien au développeur qu’à l’administrateur réseau, de tirer avantage des fonctionnalités de performance,de stabilité et de sécurité apporté par le Framework .Net et Windows Server 2003. De plus, SharePoint Portal Server se base sur le service d’annuaire Active directory et propose ainsi une architecture unifiée et intégrée à l’Active Directory, tous les aspects de sécurité et de droits d’accès sont désormais gérés à travers l’Active Directory.

Hébergement sur IIS

Par définition, les sites SharePoint sont gérables, stockables et étendent les possibilités sur le serveur web de Microsoft : Internet Information Services version 6.0. Les options de sécurité de l’authentification sont également gérées à ce niveau. C’est également sur IIS qu’on va paramétrer le serveur SMTP (Simple Mail Transfer Protocol).

Stockage des données sur SQL Server

Excepté la recherche à texte intégral, il faut savoir que l’ensemble du contenu, des informations de configuration, et d’autres données des produits et des technologies SharePoint sont stockés dans des bases de données relationnelles SQL Server.

Technologies de développement

D’un point de vue développeur, les pré-requis sont la connaissance : – au niveau des technologies Web, plus précisément des pages et contrôles ASP.Net ; – au niveau des technologies de stockage de données de la base de données SQL Server ; – du modèle objet des produits et technologies SharePoint.

Architecture possible

Les produits et technologies SharePoint peuvent être déployés sur un seul serveur, cette configuration ne répondant pas à la plupart des besoins des moyennes et grande entreprises.

En conséquence, les produits et technologies SharePoint sont aussi conçus pour être déployés sur des fermes de serveurs ou batteries de serveur. Ils constituent un groupement centralisé de serveurs réseau gérés par une entreprise ou, souvent, par un fournisseur de services Internet. Une ferme de serveurs procure au réseau un équilibrage des charges, évolutivité et tolérance des pannes. Il est possible d’y connecter des serveurs individuels de telle sorte qu’ils représentent une ressource unique. Dans une architecture de ferme de serveurs, on parlera de serveurs frontaux (front-end) et de serveur principal (back-end). En fait, plusieurs serveurs distincts exécutent Windows SharePoint Services et SQL Server 2000. Les divers sites et sous-sites sont regroupés en collections de sites sur chaque serveur virtuel IIS étendu avec Windows SharePoint Services. Chaque serveur virtuel possède son propre ensemble de bases de données de contenu dans SQL Server 2000. La base de données de configuration de la ferme de serveurs dirige chaque serveur vers la base de données de contenu appropriée pour un site Web donné. Il est possible d’accroître les performances et la capacité en ajoutant des serveurs supplémentaires qui exécutent Windows SharePoint Services et SQL Server 2000. Il faudra aussi faire attention à avoir un bon ratio entre le nombre de serveurs frontaux pour un nombre de serveurs principaux, la recommandation minimale est de 3 serveurs frontaux pour 2 serveurs principaux. L’équilibrage de la charge est obtenu par l’emploi de matériel de routage et de commutation ou l’utilisation de logiciels comme le service Équilibrage de charge réseau Windows.

Installation de SharePoint Portal 2003

Nous verrons tout d’abord les configurations requises pour l’installation et l’utilisation optimale de SharePoint Portal 2003 aussi bien au niveau des clients que du serveur. Ensuite, nous verrons l’installation de SharePoint Portal 2003. Nous listerons succinctement l’installation de SharePoint 2003 avec le moteur MSDE : le runtime de SQL Server, gratuit mais limité à dix connexions simultanées et 2 Go de données. Vu les limitations de la MSDE, l’installation de SharePoint Portal ne s’effectuera pas en mode batterie de serveur mais un seul serveur. On s’intéressera plus à une installation pas à pas de notre portail avec une base de données conséquente et en mode ferme de serveur afin de répondre à des besoins futurs ; la base de données pourra se décliner soit sur SQL Server éditions Standard ou Entreprise, qui sont les seules versions exploitable en environnement de production. Pour notre environnement technique, on choisira de mettre en place celui-ci en langue anglaise, plutôt qu’en français, en effet, il vous sera plus facile de trouver des informations sur ces produits en anglais car ce sont encore des technologies toutes récentes.

2.1. Configurations requises

La configuration recommandée pour l’utilisation de Microsoft Office SharePoint Portal Server 2003 varie selon que l’ordinateur est utilisé comme serveur, comme client de collaboration pour bibliothèques de documents avec compatibilité ascendante (pour assurer une compatibilité avec les bibliothèques de documents de la version 2001) ou comme navigateur.

Besoins du serveur

Ordinateur / Processeur PC avec processeur Pentium III ou supérieur compatible
Mémoire 512 mégaoctets (Mo) de RAM au minimum
Disque dur Minimum 550 Mo d’espace libre sur le disque dur Remarque : Disque formaté avec le système de fichiers NTFS.
Système d’exploitation Microsoft Windows Server™ 2003 Standard Edition; Windows Server 2003 Enterprise Edition; Windows Server 2003 Datacenter Edition ou Windows Server 2003 Web Edition.
Serveur Serveur d’application Web avec Microsoft ASP.NET et Internet Information Services (IIS) 6.0 muni des composants suivants :

  • Fichiers communs
  • Service SMTP (Simple Mail Transfer Protocol)
  • Service World Wide Web. Remarques :
  • Tous les serveurs dans une ferme de serveurs doivent utiliser la même version et la même langue du système d’exploitation, et (si applicable) la même version et la même langue de SQL Server 2000.
  • Vous ne pouvez pas exécuter d’installation conjointe des composants SharePoint Portal Server 2003 pour des bibliothèques de documents avec compatibilité ascendante sur des serveurs munis de : Microsoft Exchange Server, Microsoft Site Server, Microsoft Office Server Extensions (OSE), Microsoft FrontPage® Server Extensions, Web Storage System (WSS) ou Microsoft SharePoint Portal Server 2001.
  • Si vous installez SharePoint Portal Server sur un contrôleur de domaine, vous devez l’installer sans le moteur de base de données. Lors de l’installation sur un contrôleur de domaine, l’option d’installation avec le moteur de base de données n’est pas disponible.
Bases de données Microsoft SQL Server 2000 Desktop Engine (MSDE 2000) ; SQL Server 2000 Enterprise Edition (32-bits ou 64-bits), plus le Service Pack le plus récent ; SQL Server 2000, plus le Service Pack le plus récent
Réseau Les configurations serveur multiples doivent faire partie d’un domaine Microsoft Windows NT® 4.0, Microsoft Windows® 2000 ou Windows Server 2003.

Besoins des clients

Ordinateur / Processeur PC équipé d’un processeur Pentium III compatible 200 mégahertz (MHz) ou supérieur
Mémoire 64 Mo de RAM
Disque dur 30 Mo d’espace disponible sur le disque dur pour Windows 2000 et Windows XP ou 50 Mo pour Windows 98 et Windows NT 4.0 Remarque : Le disque dur doit être formaté en NTFS, FAT ou FAT32.
Système d’exploitation
  • Toute version de Windows Server 2003, plus le service pack le plus récent ;
  • Windows XP Professionnel, plus SP1a ou version ultérieure ;
  • Windows 2000 Server, plus Service Pack 2 (SP2) ou version ultérieure;
  • Windows 2000 Professionnel ou Advanced Server, plus Service Pack 3 (SP3) ou version ultérieure
  • Windows NT 4.0, plus SP6a ou version ultérieure ou Windows 98 Remarque : Les ordinateurs utilisés par les coordinateurs de bibliothèques de documents présentant une compatibilité ascendante peuvent utiliser n’importe quelle version de Windows Server 2003, plus le service pack le plus récent ; Windows XP Professionnel ou Windows 2000 Professionnel, Server ou Advanced Server.
Logiciel Microsoft Outlook® Express 5.01 ou version ultérieure

Configuration requise pour les navigateurs web

Navigateur Pour accéder aux sites de portail, vous devez avoir installé l’un des logiciels suivants :

  • Microsoft Internet Explorer 5.01, plus le service pack le plus récent
  • Microsoft Internet Explorer 5.5, plus le service pack le plus récent
  • Microsoft Internet Explorer 6.0, plus le service pack le plus récent
  • Microsoft Internet Explorer 5.2 pour Mac OS X, plus le service pack le plus récent
  • Netscape Navigator 6.02 ou version ultérieure
  • Netscape Navigator 6.2 pour Mac
  • Netscape Navigator 6.2 pour UNIX. Pour administrer les portails et les zones de rubriques, vous devez avoir installé l’un des logiciels suivants :
  • Microsoft Internet Explorer 5.5, plus le service pack le plus récent
  • Microsoft Internet Explorer 6.0, plus le service pack le plus récent

2.2. Installation de SPS avec MSDE : description non illustrée

On va voir rapidement l’installation de SharePoint Portal avec le moteur de base de données, MSDE, proposé par défaut lors de cette installation. Ce site constituera le premier site pour notre organisation DUCK Corporation. Connectez-vous avec un compte utilisateur ayant les autorisations nécessaires pour effectuer l’ensemble de l’installation qui suit, c’est-à-dire en tant qu’administrateur local ou administrateur de domaine.

Avant de commencer l’installation, on va installer IIS et changer le Site Web par défaut sur IIS

0. IIS 6.0 ne s’installe pas automatiquement lors de l’installation d’un nouveau serveur Windows Server 2003. Il faut donc l’installer comme nous l’avons vu plus haut : Serveur d’application Web avec Microsoft ASP.NET et Internet Information Services (IIS) 6.0 muni des composants:

  • Fichiers communs,
  • Service SMTP (Simple Mail Transfer Protocol)
  • Service World Wide Web.1. Ouvrez une session sur l’ordinateur qui exécute Microsoft Windows Server 2003 en tant qu’administrateur local ou de domaine2. Renommez le Site Web par défaut en Duck Corporation.
  • Lancer console d’administration Internet Information Services (IIS) Manager (qui se trouve dans Administrative Tools).
  • Dans IIS Manager, au niveau de Duck (ordinateur local), l’arborescence doit être développer, si ce n’est pas le cas, cliquer sur signe plus (+) pour développer cette arborescence. Sur le dossier Web Sites, cliquez sur Default Web Site.
  • Au niveau du menu Action, cliquez sur Properties
  • Au niveau de l’onglet Web Site, dans la zone Web Site identification, dans le champ Description, tapez Duck Corporation comme nom de site Web
  • Confirmez par OK, le nouveau nom du site Web apparaît.
  • Fermer IIS ManagerInstallation de SharePoint portal avec la MSDE1. Ouvrez une session sur l’ordinateur qui exécute Microsoft Windows Server 2003 en tant qu’administrateur local ou de domaine.2. Insérez le CD de SharePoint Portal Server dans votre lecteur CD-ROM 3. Cliquez sur Install Microsoft Office SharePoint Portal Server 2003 components4. Au niveau de la page Install Microsoft Office SharePoint Portal Server 2003, continuer avec Next5. Cliquez sur OK, si vous avez l’avertissement de l’arrêt des services Setup will stop the following services to install Microsoft Office SharePoint Portal Server 2003. Le programme d’installation installe Windows SharePoint Services, puis la page Welcome to the Microsoft Office SharePoint Portal Server 2003 Setup Wizard s’affiche.6. Dans la page Welcome to the Microsoft Office SharePoint Portal Server 2003 Setup Wizard, cliquez sur Next7. Dans la page End-User License Agreement, activez la case au niveau accept all of the terms in the license agreement, puis cliquez sur Next. 8. Dans la page Product Key, tapez la clé du produit dans les cases fournies et cliquez sur Next. La clé du produit figure au dos du boîtier de votre CD de SharePoint Portal Server CD ou sur votre Certificat d’authenticité. 9. Ensuite vérifiez que le bouton radio Install with database engine est sélectionné, et débuter l’installation avec Next. L’installation de SharePoint Portal et de SQL Server Desktop Engine (MSDE) dure approximativement 20 minutes. Il est conseillé de ne pas interagir avec l’ordinateur durant cette installation au risque de rallonger le temps ou même de corrompre l’installation. 10. Dans la page Configure Server Farm Account Settings:
  • Dans la section Contact E-mail Address: &nbsp&nbsp&nbsp&nbsp- Dans la zone E-mail address: tapez l’adresse de messagerie qu’un administrateur de site externe peut contacter en cas de problème lors de l’analyse du site externe par SharePoint Portal Server
  • Dans la section Default Content Access Account : &nbsp&nbsp&nbsp&nbsp – Dans la zone User name, tapez le nom du compte au format DOMAINE\nom_utilisateur. Ce compte est un compte Windows existant utilisé par défaut pour créer un index de contenu de sources de contenu. Ce compte doit disposer des droits d’accès en lecture au contenu analysé. &nbsp&nbsp&nbsp&nbsp – Dans la zone Password, tapez le mot de passe pour ce compte &nbsp&nbsp&nbsp&nbsp – Dans la zone Confirm Password, tapez le nouveau mot de passe une seconde fois
  • Dans la section Proxy Server Settings, effectuez l’une des opérations suivantes : &nbsp&nbsp&nbsp&nbsp – Cliquez sur Do not connect by using a proxy server &nbsp&nbsp&nbsp&nbsp – Cliquez sur Use the proxy server specified et indiquez les informations suivantes : Dans la zone Address, tapez l’adresse du serveur Proxy que vous voulez utiliser avec SharePoint Portal Server lors de la création d’index de contenu. Dans la zone Port, tapez le numéro de port du serveur Proxy que vous voulez utiliser avec SharePoint Portal Server lors de la création d’index de sites et de serveurs. Si vous ne voulez pas que SharePoint Portal Server utilise de serveur Proxy lors de la création d’un index d’adresses locales, activez la case à cocher Bypass proxy server for local (intranet) addresses. Si vous possédez des adresses spécifiques pour lesquelles vous ne voulez pas utiliser de serveur proxy, dans la zone Do not use proxy server for addresses beginning with : tapez les adresses.
  • Cliquez sur OKPour créer votre premier portail, référez-vous à la troisième partie de l’article.

    2.3 Installation pas à pas de SPS avec SQL Server 2000 Enterprise

    On va voir l’installation de SharePoint Portal en utilisant une base de donnée autre que MSDE, et notre choix se portera sur Microsoft SQL Server Enterprise. SharePoint Portal s’appuiera sur SQL Server 2000 Enterprise qui devra être présent sur le serveur Windows 2003 avant l’installation de SharePoint Portal.

    Il est possible d’installer et d’utiliser un serveur de base de données SQL Server sur une machine différente que celle où est installé SharePoint. Le passage au moteur SQL Server offre à SPS 2003 des capacités de montée en charge bien supérieures mais complique la gestion des licences. En effet, les licences serveur SQL Server – et uniquement serveur puisqu’il n’y a pas de CAL à acquérir – doivent être acquises séparément.

    Connectez-vous avec un compte utilisateur ayant les autorisations nécessaires pour effectuer l’ensemble de l’installation qui suit, c’est-à-dire en tant qu’administrateur local ou administrateur de domaine, on choisira le compte duck\spadmin qui a les droits d’administrateur du domaine et utilisateur avec pouvoir sur le serveur web.

    Avant de commencer l’installation, on va préparer l’environnement

    0. Création de la structure Active Directory qui convient sur le contrôleur de domaine: OU Sharepoint et user spsadmin avec les droits d’administrateur de domaine qui conviennent pour la gestion de SharePoint Portal et SQL Server 2000.

    Rajout de l’user spsadmin précédemment défini dans le groupe Power Users du serveur qui va héberger notre SharePoint Portal, pour qu’il ait tous les droits nécessaires pour le fonctionnement et l’implémentation de notre portail.

    1. Installer et configurer Windows Server 2003 destine au serveur web et se connecter avec le compte administrateur local

    2. Joindre le domaine (demande un redémarrage), cette action demande les autorisations d’un compte administrateur du domaine par exemple le compte DUCK\spsadmin

    3. Installer :

  • Microsoft ASP.NET
  • Internet Information Services (IIS) 6.0 sans Front Page Extensions muni des composants suivants : – Commun Files – SMTP Service(Simple Mail Transfer Protocol) – World Wide Web Service
  • Par defaut, SMTP n’est pas automatiquement selectionné quand on coche IIS, il faut alors le cocher.

    4. Installer et configurer Microsoft SQL Server 2000 Enterprise avec le service Pack 3 : on va choisir une installation automatisée pour pouvoir aller boire un café :), enfin optimiser notre temps.

    L’installation automatisée de SQL Server 2000

    Elle s’effectue via deux fichiers :

  • un fichier batch (.bat) pour démarrer l’installation ;
  • un fichier d’initialisation d’installation (.iss) qui va contenir toutes les informations nécessaires à l’installation automatique.
  • Fichier de réponses : .issEn fait, on utilise le programme d’installation de SQL Serveur 2000 sans installer SQL Serveur 2000. On passe dans le mode d’installation automatisée et on simule une installation de SQL Serveur qui va générer notre fichier de réponse. Voici les étapes de cette génération :
  • on lance une installation comme si on effectuait une installation normale ;
  • on sélectionne Options Avancées, puis on clique sur suivant ;
  • on choisit enregistrer un fichier unattend .iss , puis suivant ;
  • à ce point, on va paramétrer l’installation tel qu’on le ferait pour une installation normale ;
  • l’assistant d’installation se termine sans avoir installé SQL Serveur 2000, mais en générant un fichier d’installation automatique Setup.iss dans le répertoire \\windows ou \\WinNT.
  • Vous retrouverez une aide sur l’édition et la modification du fichier .iss au lien suivant.Fichier Batch : .bat

    Après avoir édité son fichier de réponse, il faut lancer l’installation par :

  • une ligne de commande sur l’invite de commande de windows ;
  • un fichier batch qui contiendra la même ligne de commande.
  • La ligne de commande : setupsql.exe -s -m –SMS –f1 setup.iss
    Paramètres Description
    -s Lance une installation en mode silencieux sans interface utilisateur
    -f1 <fichier> Spécifie un fichier sans réponse pour l’installation : -f1 setup.iss
    -SMS Rend le control en ligne de commande après que l’installation soit terminée dans un fichier batch, on utilisera la commande “start /wait”

    Le programme setupsql.exe se situe dans le répertoire \\x86\setup\setupsql.exe du CD ROM d’installation.

    Il suffit d’exécuter le fichier setup.bat et SQL Server 2000 s’installe, la fenêtre de l’editeur de commande disparait lorsque l’installation est terminée.

    Si vous avez cet écran qui vous avertit que seule la version de SQL Server 2000 SP3 est supportée choisissez Continue

    Installation du service Pack 3

    Vous pouvez télécharger le SP3 au lien suivant Valider les choix par défauts, notament ce qui est conseille pour la compatibilite avec les version ascendante.

    5. Verifier que IIS est demarer de la console IISManager via Start, All Programs, Administrative Tools

    6. Démarrer SQL Server et configurer les services associés. Accéder à la console Services via Start, All Programs, Administrative Tools.

    Dans la fenêtre Services, double cliquez sur SQLSERVERAGENT, puis accéder à ses propriétés pour le configurer en démarrage automatique. MSSQLServerAgent permet la remontée d’informations sur l’état de SQL Server. Il faut accorder les rôles de serveur create database et security administrator au compte DUCK\spsadmin pour effectuer les opérations d’administration qui créent, modifient ou accordent l’accès aux bases de données de configuration ou du site portail.

  • Au niveau de Enterprise Manager, via Start, All programs, Microsoft SQL Server, se placer dans l’arborescence qui concerne notre serveur, dans le nœud logins au niveau de l’élément Security, cliquer sur Logins.
  • Dans la fenêtre SQL Server Login Properties – New Login, de l’onglet General tab, dans le champs Name, taper Duck\spsadmin. Vérifier alors que Windows Authentification et l’option Grant Access sont sélectionnées ; et que Duck est sélectionné dans la liste déroulante des domaines.
  • On passe à l’onglet Server Roles. Dans la list Server Roles, sélectionner Security Administrators and Database Creators, confirmez par OK.
  • Fermer SQL Server Enterprise Manager. 7. Verifier/Démarrer le service World Wide Web Publishing Service de la console Services.8. Vérifier que les services suivants sont démarrés dans la console services :
  • SMTP Service (Simple Mail Transport Protocol)
  • SQL Server Agent Service d’annuaire Active Directory sur le DC 9. Renommez le Site Web par défaut en Duck Corporation.
  • Lancer la console d’administration Internet Information Services (IIS) Manager (qui se trouve dans Administrative Tools)
  • Dans IIS Manager, au niveau de Duck (ordinateur local), l’arborescence doit être développer, si ce n’est pas le cas, cliquer sur le signe plus (+) pour développer cette arborescence. Sur le dossier Web Sites, cliquer sur Default Web Site
  • Au niveau du menu Action, cliquez sur Properties
  • Au niveau de l’onglet Web Site, dans la zone Web Site identification, dans le champ Description, taper Duck Corporation comme nom de site Web
  • Confirmer par OK, le nouveau nom du site Web apparaît
  • Fermer IIS Manager
  • 10. Verifier la Configuration d’un SMTP Server dans IIS Un serveur SMTP dans IIS permet d’envoyer des mails et de les relayer à partir de WSS. SMTP doit avoir un accès Internet pour pouvoir envoyer des mails à des adresses mails externes.Configuration d’un serveur SMTP dans IIS pour utilisation avec WSSPar défaut, ces options sont déjà sélectionnées.
  • Cliquer sur Start, All Programs, Administrative Tools, et cliquer sur Internet Information Services (IIS) Manager.
  • Cliquer sur le signe plus (+) à côté du nom du serveur qui contient le serveur SMTP à configurer.
  • Faire un clic droit sur le serveur virtuel SMTP à configurer, et cliquer sur Properties.
  • Sur l’onglet Access, sous Access control, cliquer sur Authentication.
  • Dans la boîte de dialogue Authentication, sous Select acceptable authentication methods for this resource, vérifier que Anonymous access est sélectionné.
  • Cliquer sur OK.
  • Toujours dans l’onglet Access, sous Relay restrictions, cliquer sur Relay.
  • Sous Select which computer may relay through this virtual server, sélectionner All except the list below.
  • Cliquer sur OK pour fermer la boîte de dialogue Relay Restrictions.
  • Cliquer sur OK pour fermer la boîte de dialogue Properties.Installation de SharePoint portal sans la MSDE On va voir l’installation de SharePoint Portal en mode ferme de serveur qui s’appuiera sur le serveur SQL Server 2000 Enterprise que l’on installé précédemment pour stocker l’ensemble du contenu, des informations de configuration, et d’autres données des produits et des technologies SharePoint. Le programme d’installation installe dans l’ordre suivant : – Microsoft Windows SharePoint Services (WSS) – SharePoint Portal Server. Pendant l’installation, IIS est réinitialisé et le service web est donc indisponible. A la fin de l’installation, des pages Web vous aident à configurer le serveur. 1. Insérez le CD de SharePoint Portal Server dans votre lecteur CD-ROM. 2. Cliquez sur Install Microsoft Office SharePoint Portal Server 2003 components3. Cliquez sur Next.

    Un message sur les services qui seront arrêtés s’affiche. 4.

    Pour interrompre l’énumération des services et poursuivre l’installation, cliquez sur OK.

    5.

    Le programme d’installation installe Windows SharePoint Services, puis l’écran Welcome to the Microsoft Office SharePoint Portal Server 2003 Setup Wizard s’affiche. Cliquez sur Next

    6.

    Dans la page End-User License Agreement, activez la case à cocher I accept all of the terms in the license agreement puis cliquez sur Next.

    7.

    Sur la page Product Key, tapez la clé du produit dans l’espace réservé, puis cliquez sur Next.

    8.

    Dans la page Installation Type and File Location:

  • cliquez sur Install without database engine.
  • Cliquez sur Next.
  • Remarque : L’installation de SharePoint Portal Server sans MSDE dure approximativement 15 minutes.9. Dans la page Microsoft Office SharePoint Portal Server 2003 qui demande des informations sur le compte, complétez comme suit :
  • Dans la zone Account Name, spécifiez le nom du compte à utiliser pour les opérations d’administration qui créent, modifient ou accordent l’accès aux bases de données de configuration ou du site portail, donc spsadmin. Le compte doit être membre du groupe Power Users ou Utilisateurs avec pouvoir sur ce serveur et doit disposer des rôles Create Database ou Créateurs de base de données et Security administrator ou Administrateurs de la sécurité sur cette instance de SQL Server. De plus, en cas de plusieurs serveurs, ce compte doit être un compte de domaine. Tapez le nom du compte selon le format DOMAINE\nom_utilisateur.
  • Dans la zone Password, tapez le mot de passe pour ce compte. Cliquez sur Next.10.

    Sur la page Install Microsoft Office SharePoint Portal Server 2003, cliquez sur Next.11. Dans la page Completing the Microsoft Office SharePoint Portal Server 2003 Setup Wizard, cliquez sur Finish.

    Sélectionnez In the future, do not display this message si le message d’erreur suivant apparaît : “Microsoft Internet Explorer’s Enhanced Security Configuration is currently enabled on your server.” Puis confirmez par Ok12. Dans la page Configure Server Farm Account Settings :

  • Dans la section Default Content Access Account :le compte est automatiquement saisi duck\spsadmin car c’est le compte avec lequel on effectue l’installation, sinon vous pouvez activez la case à cocher Specify account. &nbsp&nbsp&nbsp&nbsp – Dans la zone User name, tapez le nom du compte au format DOMAINE\nom_utilisateur soit Duck\spsadmin Ce compte est un compte Windows existant utilisé par défaut pour créer un index de contenu de sources de contenu. Ce compte doit disposer des droits d’accès en lecture au contenu analysé. &nbsp&nbsp&nbsp&nbsp – Dans la zone Password, tapez le mot de passe pour ce compte. &nbsp&nbsp&nbsp&nbsp – Dans la zone Confirm Password, tapez le nouveau mot de passe une seconde fois.
  • Dans la section Portal Site Application Pool Identity : &nbsp&nbsp&nbsp&nbsp – Dans la zone User name, tapez le nom du compte au format DOMAINE\nom_utilisateur : duckspsqdmin &nbsp&nbsp&nbsp&nbsp – Dans la zone Password, tapez le mot de passe pour ce compte. &nbsp&nbsp&nbsp&nbsp – Dans la zone Confirm Password, tapez le nouveau mot de passe une seconde fois.
  • Cliquez sur OK.
  • 13. Sur la page Specify Configuration Database Settings for Duck-SPS:
  • Dans la section Database Connections, exécutez l’une des tâches suivantes : Comme il n’existe aucune base de données de configuration, on clique sur Create configuration database.
  • Dans le champ Database server de la section Configuration Database Server, le nom du serveur qui exécute SQL Server : DUCK-SPS est automatiquement renseigné car il est sur la même machine que notre portail Il s’agit du serveur sur lequel sera stocké la base de données de configuration.
  • Dans la section Configuration Database Name, Si vous voulez utiliser le nom de base de données par défaut qui est affiché, cliquez sur Use default name puis cliquer sur OK.
  • 14. Dans la page Configure Server Farm Account Settings :
  • Dans le champ E-mail address de la section Contact E-mail Address, tapez l’adresse de messagerie pouvant être contactée par un administrateur de site externe si des problèmes se produisent lorsque SharePoint Portal Server analyse le site externe : [email protected]
  • Dans la section Proxy Server Settings, cliquer sur Do not connect using a proxy serverpuis cliquer sur OK.
  • 15. Sur la page Configure Server Topology, cliquez sur Unknown sur la ligne Global e-mail server.16. Sur la page Configure Default E-mail Server Settings :

  • Dans la zone Outbound SMTP server, entrer le nom du serveur de mails SMTP à utiliser pour envoyer des mails : duck-sps
  • Dans la zone From e-mail address, entrer l’adresse email à partir de laquelle envoyer des messages. Cette adresse apparaît dans la zone From de chaque email provenant du serveur. Aucun mail n’est envoyé vers cette adresse, on peut donc utiliser une adresse mail non utilisée : [email protected]
  • Dans la zone Reply-to e-mail address, entrer l’adresse email à laquelle les utilisateurs peuvent répondre: [email protected] Si un utilisateur répond à une adresse mail à partir du serveur, ce sera envoyé à l’adresse du reply. Il est donc conseillé d’utiliser une adresse vérifiée.
  • Dans la zone Character set, sélectionner le jeu de caractères à utiliser. Par défaut, il s’agit de 65001 (Unicode UTF-8), qui est un jeu de caractères standard supporté par la plupart des langues.
  • cliquer sur OK.17. Sur la page Configure Server Topology, cliquez sur Change Components.18. Sur la page Change Component Assignments, procédez comme suit :

    Dans la section Component Assignment, activez une case à cocher pour affecter un composant à un serveur. Vous pouvez affecter plus d’un composant à chaque serveur.Sélectionnez les cases à cocher Web, Search, and Index. Dans la section Job Server Component, puis dans la liste Job server, sélectionnez un serveur de travaux : duck-sps puis cliquer sur OK.

    Sur la page Configure Server Topology, cliquez sur Close.

 

Utilisation de SharePoint Portal

Le but premier des Produits et Technologies SharePoint est de fournir les composantes nécessaires à l’élaboration de sites intranets/extranets de partage d’informations et de documents. Ces fonctionnalités et services permettent de créer de véritables sites Web de partage d’informations : les utilisateurs peuvent non seulement y publier facilement des fichiers (et recevoir automatiquement des alertes à chaque nouvelle publication les concernant) mais également partager des listes de tâches ou des calendriers et engager des discussions en ligne autour des informations publiées.

On peut aussi profiter de services d’actualités ; des outils d’enquêtes et sondages ; des fonctions de Workflow simplifié (pour forcer le transfert d’un document d’une personne vers une autre après validation) ; des fonctionnalités de suivi de version pour suivre l’évolution des documents publiés et consulter les versions précédentes ; et des informations contextuelles comme la présence en ligne de tel ou tel membre de l’équipe. Les services pré-cités sont fournis par WSS, et comme nous l’avons vu plus haut, SPS 2003 permet d’agréger du contenu et des documents en centralisant toutes les informations au sein d’un portail, notamment celles publiées sur les sites WSS des différentes équipes. SPS offre ainsi un lieu d’administration des sites WSS et fournit des fonctions de recherche et d’indexation du contenu de ces sites.

3.1. Création du portail

Le portail constitue l’entrée de notre structure de sites SharePoint, il pourra se décliner en Intranet ou Extranet.1. Dans la page SharePoint Portal Server Central Administration for DUCK-SPS, au niveau de la section Portal Site and Virtual Server Configuration, cliquez sur Create a portal site. Vous pouvez retrouvez cette page d’administration via Start, All Programs, Administrative Tools

2. Dans la page Create Portal Site for DUCK, procédez comme suit :

 

  • Dans la section Portal Creation Options, vérifier que Create a portal est sélectionné
  • Dans le champ Name de la zone Site Name, tapez DUCK Corporation pour le site portail. Ce nom apparaît dans la partie supérieure de la plupart des pages de portail
  • Dans la section Site URL: &nbsp&nbsp&nbsp&nbsp- Dans la liste Virtual Server, vérifier que DUCK Corporation est selectionné &nbsp&nbsp&nbsp&nbsp- Dans la zone URL, tapez l’URL que les utilisateurs devront utiliser pour se connecter au portail, dans notre cas : https://DuckCorp. Par défaut, cette URL est https://nom_serveur/. Si vous ne créez pas le portail sur le site Web par défaut mais sur un autre serveur virtuel, l’URL contient le numéro de port, par exemple, https://nom_serveur:numéro_port/. Pour pouvoir utiliser l’url DuckCorp, il faudra renseigner localement le fichier host de notre serveur web, et si nous voulons accéder à notre portail via l’url https://duckcorp.duck.com au lieu de celle par defaut qui est https://duck-sps.duck.com, il faudra renseigner les serveur DNS par une redirection de la première url sur la deuxième, via le rajout d’un cname sur le nom d’hôte (host name) duckcorp vers le nom d’hôte spsadmin.
  • Dans la section Owner: &nbsp&nbsp&nbsp&nbsp- Dans la zone Account Name, tapez le nom du compte pour le propriétaire du portail au format DOMAINE\nomutilisateur soit DUCK\spsadmin. Ce compte doit être un compte de domaine et doit être ajouté au groupe Administrateur du site portail. Le propriétaire du portail gère le contenu du portail ainsi que l’accès utilisateur. &nbsp&nbsp&nbsp&nbsp- Dans la zone E-mail address, tapez l’adresse de messagerie pour le propriétaire du portail : [email protected]
  • Cliquez sur OK3. Dans la page Create Portal Site Confirmation for DUCK, cliquez sur OK pour démarrer la création du portail.La page Operation Status s’affiche, l’opération de création du portail dure entre 10 et 15 minutes.

    À la fin d’une création de portail réussie, la page Operation Successful s’affiche. Vous pouvez fermer cette page.

    4. Verifiez en cliquant sur Home page : https://duck-sps, vous avez alors une fenêtre de login qui vous demande de vous identifier sur le site.

    Utilisez le compte Owner du portal DUCK\spsadmin. Vous avez alors la page d’acceuil du portail :

    3.2. Intranet : cas d’utilisation pour la division ventes

    Nous allons voir un simple cas d’utilisation de notre portail en tant qu’Intranet de notre organisation. Nous ne verrons pas en détails toutes les possibilités offertes par les produits et technologies SharePoint puisque ce n’est pas le sujet de notre article, en effet, vu la richesse apportées de services apportes par SPS, détailler toutes ces fonctionnalités pourrait constituer un article indépendant. Pour approfondir sur les autres possibilités de SPS et WSS, je vous invite à vous reporter aux nombreux liens que je propose.

    Nous allons découvrir une partie de ces fonctionnalités a travers la mise en place d’un site Intranet pour notre équipe de commerciaux en utilisant les produits et technologies SharePoint. Notre Intranet permettra donc aux utilisateurs de notre Organisation DUCK, référencés dans Active Directory, de tirer profit de notre portail via un site WSS ; le portail étant configuré en authentification intégrée à Windows Server 2003.

    On va ainsi créer un site et une bibliothèque, et découvrir les fonctionnalités de gestion de site et de stockage des produits et technologies SharePoint, ainsi que de nombreuses autres fonctionnalités prêtes à l’emploi. Création d’un site

    Le site est l’unité de base qui constitue l’espace de travail de notre utilisateur du service Sales. On va voir comment créer un site. De la page d’acceuil du portail, cliquez sur Site, sur Create Site puis sur la section Action.

    Puis remplissez les champs, comme illustré, et confirmez par Create.

    Complétez alors comme illustré

    Vous sélectionnez un modèle de sites dit template, on va choisir Team Site ou sites d’equipe qui semble correspondre le mieux à notre besoin. On confirme avec OK.

    Le site de type Team Site est alors créé :

    Le sites est bien renseigné dans la section Sites du portail :

    Création d’un groupe

    Le groupe permet d’autoriser un ensemble de personnes, au lieu de saisir un part un des utilisateurs, à l’instar des groupes windows. SharePoint permet le rajout d’utilisateurs et de groupes de sécurité.

    On va illustrer l’ajout du group Sales au sites Sales.

    On clique sur Site Settings, sur Manage User puis sur

    On renseigne alors les utilisateurs a rajouter, on peut rajouter un utilisateur ou un groupe de sécurité. Nous choissisons de rajouter un groupe de sécurité qui correspond à toutes les personnes de notre division ventes.

    Creation d’une bibliothèque de documents

    Une bibliothèque de documents permet une gestion et un stockage des documents.

    On va illustrer l’ajout d’une bibliothèque Datasheet

    De la page d’accueil de notre site Sales, on clique sur Create sur le menu principal

    On choisit Documents library soit une bibliotheque de documents

    On va compléter comme illustré. Le document template permet de spécifier le type de fichier que va contenir la Library. On confirme avec Create.

    La bibliothèque de documents est alors créee.

    Un lien vers la bibliothèque de documents apparaît dans le menu Quick Launch du site.

    Publication de documents Office System 2003

    Office System est bien intégré aux produits et technologies SharePoint. Il permet aux utilisateurs de facilement sauver/publier et regrouper leurs documents sur SharePoint, via une bibliothèque de documents par exemple sur Word ;

    On va pouvoir remplir notre bibliothèque de documents de deux façons:

    En éditant directement un document en cliquant sur New Document, un fichier word apparaît en se basant sur le template de la bibliothèque. Ce template est personnalisable et permet de crér des documents types par exemple où il suffirait de remplir certains champs. Il suffit d’essayer d’enregistrer le document et il propose comme emplacement par défaut notre bibliothèque de documents DataSheet.

    La deuxième possibilité est d’uploader le document via Upload Documents, où on peut alors uploader un ou plusieurs documents word .

    Une possibilité intéressante ce situe au niveau des formulaire InfoPath, en effet lors de la création d’un formulaire, donc en mode Design, il est possible de publier votre formulaire sur SharePoint. Ainsi, en publiant son formulaire, on peut créer une bibliothèque de documents associés avec comme template votre formulaire, ce qui permettra à vos utilisateurs de pouvoir aller sur votre site, et àpartir de la bibliothèque de documents ainsi crée, de remplir directement les formulaires selon votre modèle et de les sauvegarder simplement dans SharePoint.

    Remarque : Si vous avez un problèmes avec Office et SharePoint vérifier dans les options d’installation de Office System que vous n’avez pas décocher la prise en charge de SharePoint.

    Ajout de WebPart existante par défaut lors de l’installation

    Basés sur le “.NET Framework”, les sites WSS sont facilement enrichis par des contrôles côté serveur, dénommés WebParts. Une WebPart est une unité d’informations modulaire composée d’une barre de titre, d’un cadre et d’un contenu. Les composants WebPart constituent des blocs de création de base qui sont insérés à l’intérieur d’une WebPart Zone, dans une page de composants WebPart.

    Un composant WebPart est une combinaison d’un fichier de description de composant WebPart (.dwp) et d’un fichier d’assembly de composant WebPart (.dll). Tous les composants WebPart reposent sur des contrôles Web personnalisés.

    A l’installation, des WebParts utilisables sont déjà présentes sur SharePoint. Une WebPart créée est utilisable sur n’importe quel Web Part Page pour afficher le contenu de ce composant. Elle peut être indépendante ou connectable avec une autre WebPart.

    Lien SDK et template VS.Net pouvant aider à la création de WebParts.

    Ajout dune Web Part contextuelle indiquant si les utilisateurs du sites sont online ou offline :

    Sur notre sites Ssales, nous sommes logués en tant qu’un des membres du groupes Sales qu’on a rajouté précédemment.

    On clique sur Modify Shared Page puis Design this Page pour passer en mode Design

    Puis de nouveau sur Modify Shared Page, puis Add Web Part, et Browse, afin d’accéder au menu contenent des WebPart du site.

    Puis dans la section Add Web Part, et Sales Gallery, on fait un glisser déposer de la WebPart Member sur la zone WebPart Right.

    On peut ainsi voir la nouvelle WebPart :

    On peut également ajouter une WebPart associée à la bibliothèque de documents SALES qu’on a précédement créée, en effet, lorsque l’on crée une library ou bibliotheque de document, on crée un espace de stockage gérable, administrable depuis une page, mais également un composant WebPart associé qui permet d’afficher le contenu de cette bibliothèque de documents sur n’importe quelle Web Part Page.

    C’est aussi valable pour les list, discussion board et survey.

    My Site

    Il s’agit d’un site personnel, créé par des utilisateurs individuels sur un site portail. La fonctionnalité My Site est configurée la première fois qu’un utilisateur y accède. Visualisation de My Site :

  • Sélectionnez My Site dans la partie supérieure droite de la page d’accueil.
  • message s’affiche en indiquant que le processus de création de My Site peut prendre entre 10 et 20 secondes.
  • Le site s’affiche sous la forme Accueil:(Nom_domaine\nom_utilisateur).
  • Microsoft Office System peut intégrer votre My Site comme espace de travail personnel pour stoker vos documents et vous proposera d’integrer cet espace de stokage dans les menus contextuels de sauvegarde. Ce site sera renseigné sur Active Directory comme appartenant à votre profil d’utilisateur.Vue publique et vue privée de My Site :

    Par défaut, My site vous fait accéder à votre vue privée. Cette vue représente l’emplacement affecté à chaque utilisateur pour personnaliser son espace de travail Web personnel.

    Votre profil public est un emplacement où les autres membres d’une entreprise peuvent découvrir les types de documents dont vous êtes l’auteur, vos rapports, ainsi que d’autres informations utiles. Les informations d’Active Directory peuvent être synchronisées automatiquement avec le portail et servir à remplir un composant WebPart de l’entreprise.

    Le portail offre une vue publique ou Shared View et une vue privée ou personal View aux utilisateurs de SharePoint Portal Server.

    Ces vues existe aussi ou niveau d’un site ou vous etes membre, vous permettant aussi de le personnaliser pour votre utilisation.

    3.3. Utilisation et possibilité de FrontPage 2003

    Front Page permet d’utiliser de façon efficace des WebPart sur les produits et technologies SharePoint. Voici une documentation pas à pas pour vous permettre d’aborder l’utilisation de SharePoint avec FrontPage 2003 : – Working with Web Part PagesWorking with Web Part LibrariesWorking with the Data View Web PartAn Architectural Introduction to Web Parts and ASP.NET Customizing Web Parts Connecting Web Parts Le dernier document est très intéressant car il illustre simplement la mise en place de WebPart connectables.Par exemple, une première WebPart qui recupère sur une base de données les nom des clients avec une source de donénes qui est une table customers sur SQL Server et une deuxième WebPart qui va récupérer les details des commandes du client toujours via une source de données sur une table orders sur Sql server. Il faudra alors connecter les 2 WebParts pour qu’elles puissebt communiquer via des interfaces provider et consumer .

    Lorsque l’on cliquera sur le nom d’un client sur la première WebPart, la deuxième va afficher les commandes associées à ce client.

    3.4. Extranet

    On va rendre disponible sur Internet notre portail intranet pour les clients et partenaires de notre société. Mettre en place l’extranet consiste à : – Activer l’authentification anonyme sur IIS – Activer et configurer l’accès anonyme au niveau du portail Sharepoint – Implémenter une Web part d’authentification sur la page d’accueil du portail – Modifier le fichier web.config du site Authentification anonymeActivation de l’authentification anonyme sur IIS

  • Aller dans IIS, dans les propriétés du site portail, choisir Directory Security.
  • Cliquer sur le bouton Edit… sous Authentication and Access Control. On peut remarquer que l’option “Enable Anonymous Access” n’est pas cochée, alors que Integrated Windows Authentication est cochée.
  • Cocher l’option Enable Anonymous Access et laisser aussi cocher l’option Integrated Windows Authentication.Activation et configuration de l’accès anonyme au niveau du portail SharePoint Il est possible d’autoriser un accès anonyme pour notre portail. Pour cela : Aller sur Site Settings et sélectionner Manage security and additional settings. Selectionner ensuite Change anonymous access settings.

    On peut maintenant autoriser les utilisateurs anonymes à accéder aux Areas and content or Areas, content and search. La différence entre les deux options c’est la possibilité de recherche.

    Tous les utilisateurs peuvent y accéder et deviennent anonymes, qu’ils aient ou non un compte Active Directory sur le domaine SharePoint.Implémentation d’une Web part d’authentification sur la page d’accueil du portail

    La web part Sign In est une Web Part que j’ai développé. Nous ne traiterons pas du développement de cette Web Part dans cet article, mais dans un prochain, où je mettrai à disposition le détail de cette WebPart et son code. Pour le moment, vous aussi utilisez un outil que j’ai développé, renseigné comme Installeur WebPart SignIn, qui permet d’effectuer toutes les manipulations décrites ci-dessous exceptée celle de configuration sur le site (autorisez l’authentification anonyme). Le code de cette WebPart repose sur une classe fournie avec le modèle objet de SharePoint, appelée Authentication Button class. Cette classe permet de créer un bouton d’authentification qui, lorsque l’on clique dessus, demande aux utilisateurs de se loguer. Elle va vérifier dans l’Active Directory et, s’il s’agit d’une bonne authentification, autoriser l’accès au site SharePoint comme un utilisateur logué, en comparaison d’un utilisateur anonyme. Les détails de cette classe sont disponibles dans la msdn. Les WebPart sont deployable par fichier cab, vous pouvez donc télécharger ce fichier : WPSignIn.zip. On va voir l’implémemtation de cette WebPart pour pouvoir l’utiliser sur notre site. – Installation du fichier .cab qui va inscrire le .dll de la Web Part pour renseigner le SPS de la disponibilité du Web Part. L’installation se fait en ligne de commande via la commande : stsadm.exe -o addwppack -url https://votre_serveur – filename ..\\fichier.cabs

  • Elle est visualisable sur le portail et ces sites via Edit Pages dans la section Actions puis Modify Shared Page, et Add Web Parts puis Virtual Server Gallery. En l’état actuel, la WebPart est renseignée de confiance, dit safe sur le web config de notre site. La sécurité de notre serveur est définie sur wss_minimaltrust, c’est-à-dire que le serveur ne laisse aucune WebPart s’executer si elle n’est pas trust et si elle n’a pas spécifié les autorisations qu’elle possède. Si vous êtes en phase de développement vous pouvez passer ce niveau a Full, vous n’avez alors qu’à rendre safe vos WebPart pour pouvoir les utiliser sur SharePoint. En environnement de production, le niveau wss_minimaltrust est préconisé. – Pour utiliser la Web Part sur SharePoint, il faut lui donner les droits qui lui premettent de s’éxécuter. Pour cela il faut suivre les étapes suivantes qui consiste à un modifier le fichier qui défini la sécurité de SPS wss_minimaltrust.config.Dans la dans la section <securityclasses>, on recopie cette lignePuis on définit les permission de notre Web Part en définisant le groupe associé :

    <CodeGroup class=”UnionCodeGroup” version=”1″ PermissionSetName=”SignInWebPartPermission”> <IMembershipCondition class=”StrongNameMembershipCondition” version=”1″ /> </CodeGroup> Puis on définit les permissions associées au groupe en y copiant dans la section NamedPermissionSets : <PermissionSet class=”NamedPermissionSet” version=”1″ Name=”SignInWebPartPermission” Description=”Jeu de permissoin du WebPart SignIn”> <IPermission class=”AspNetHostingPermission” version=”1″ Level=”Medium” /> <IPermission class=”SecurityPermission” version=”1″ Flags=”Execution” /> <IPermission class=”WebPartPermission” version=”1″ Connections=”True” /> <IPermission class=”SharePointPermission” version=”1″ Unrestricted=”True” /></PermissionSet> Vous trouverez mes fichiers de config dans le zip.Modification du fichier web.config du site Il reste un dernier point à réaliser pour obtenir un accès anonyme, dans le web.config, pour que la classe AuthenticationButton fonctionne correctement dans le portail.

    Reset du serveur web pour qu’il prenne en compte les changements :

    Rajouter la WebPart

    Il suffit de régler les paramètres de la WebPart pour que la barre de titre n’apparaisse pas en mode visualiation

    Testons l’extranet

    Rem arque :

    Si vous voulez que votre WebPart SignIn se situe au dessous du champs recherche, il faudra passer dans le code de la page et crér une WebPart Zone, àce niveau, le plus simple et de le faire à partir de FrontPage 2003.

    D’autres liens :

    Voici d’ailleurs un site portail utilisé en extranet sur lequel j’ai travailler.

    www.labsh.com : site de presentation

    Vous avez de plus en plus de sites ou portails SharePoint qui son utilisés en tant qu’Extranet :

    wss .collutions.com : dédié à l’utilisation de produits et technologies SharePoint : ressource technique forum, faq

    : site d’une école niveau classe élémentaire

    Ne pas oublier DNS et Firewall

    Votre portail peut etre près à être utilisé comme portail derriere votre Firewall et une redirection DNS correcte.

    HTML Viewer HTML Viewer est un service qu’on installe sur notre portail et qui permet aux utilisateurs ne possédant pas la gamme Office de pouvoir lire les documents en HTML, le serveur se chargeant alors de la traduction. Vous avez sur ce lien les ressources nécessaires pour mettre en place ce produit.

    3.5. Personnalisation du portail

    Création d’une site dans une autre langue que celle native au portail

    Vous pouvez créer des sites WSS dans une grande diversité de langues grâce à des templates de langues proposés par Microsoft. Voici le lien où vous pouvez retrouvez ces packages de langue. https://www.microsoft.com/downloads/details.aspx?FamilyID=E7EEC77D-4365-4B66-8E8D-9D079C509679&displaylang=en

    Il faut savoir qu’un package correspond à une seule langue et non à un ensemble de langues. L’aide est par ailleurs dans la langue du package. Personnalisation avancée

    Vous pouvez personnaliser davantage vos sites ou portails SharePoint via des packs de customisation utilisés conjointement avec FrontPage 2003: Voici le lien d’un site dédie a la customisation des sites SharePoint et proposant des solutions prêtes à l’emploi. https://www.sharepointcustomization.com. Le lien qui explique l’utilisation de ces packs (au nombre de 3) de customisation. https://www.sharepointcustomization.com/wss/default.htm Vous pouvez voir le résultat de l’application de ces templates:https://www.sharepointcustomization.com/finance/default.aspx https://www.sharepointcustomization.com/sales-marketing/default.aspxhttps://www.sharepointcustomization.com/HR/default.aspx

 

Conclusion

Etant donnée la richesse des fonctionnalités apportées par SPS et WSS 2003, je n’ai pas pu aller en détail sur certaines fonctionnalités du produit, la présence de liens vers différentes ressources permettant de guider et d’approfondir le sujet. Dans cette introduction des produits et technologies SharePoint 2003, j’ai essayé de fournir une vue globale des possibilités offertes par cette nouvelle version du produit de collaboration Microsoft via des cas d’utilisations concrets. J’ai choisi de développer les explications conceptuelles du produit et les tâches d’utilisation et d’administration de base pour qu’une personne novice puisse apprendre et comprendre ce produit et étendre son utilisation par les liens que j’ai pu répertorié pendant mon expérience d’utilisation du produit.

Introduction

Microsoft offre un outil de portail, appelé Microsoft SharePoint 2003. Il s’agit d’un logiciel qui fournit des services avancés de travail collaboratif/de groupe sur une infrastructure de Windows Server 2003 grâce à l’agrégation et d’administration des sites de travail d’équipes.Dans un premier temps, l’article fera une présentation générale sur les produits et technologies Sharepoint 2003. Comme nous allons voir dans ce premier point, toutes les fonctionnalités de Windows SharePoint Services sont disponibles dans SharePoint Portal Server 2003, nous développerons donc toutes les parties suivantes en se basant sur SharePoint Portal 2003. L’article décrira ensuite les besoins et la mise en place de SharePoint Portal 2003.

Enfin, dans une troisième partie, nous illustrerons les utilisations principales de Sharepoint Portal, c’est-à-dire en tant qu’intranet et en tant qu’extranet avec l’utilisation d’Internet. Nous aborderons les problèmes d’authentification et de gestion d’autorisations qui se posent logiquement lors de l’utilisation de SharePoint Portal en tant qu’extranet. Nous verrons ensuite un cas d’utilisation de notre portail via les besoins d’une division vente de notre organisation qui permettra d’aborder l’utilisation de SharePoint 2003 avec l’intégration de Office System 2003 et l’utilisation des composants WebPart. Nous illustrerons aussi les facilités apportées par l’utilisation de FrontPage sur notre portail, ainsi que la possibilité pour les clients distants au niveau de l’utilisation de l’extranet, par exemple, de lire des documents Office disponibles sur le portail via l’implémentation du service HTML Viewer, sans disposer d’une version d’Office.