Présentation.

De nos jours, les entreprises ont des besoins de plus en plus importants en termes de stockage, de performances et de gestion de base de données. Ainsi, les processus de dématérialisation des données sont désormais omniprésents et deviennent des standards.

Les entreprises ont donc besoin de solution de stockage et de traitement des données qui auraient les caractéristiques suivantes :

– Capacité de stockage importante

– Fiabilité

– Performances élevés

– Gestion d’utilisateurs et de droit d’accès

– Simplicité de mise en œuvre.

C’est ici qu’intervient la solution SQL Server 2008de Microsoft. Cet outil répond aux besoins de stockage et de gestion de base de données relationnelle des moyennes et grandes entreprises.

que nous allons développer

Dans cet article nous verrons un rapide historique de Microsoft SQL Server 2008, puis dans une seconde partie les différentes étapes d’installation de cet outil, enfin nous présenterons l’utilitaire SQL Server Management Studio (SSMS).

Historique rapide.

La suite SQL Server est un système de gestion de base de données (SGBD) développé et commercialisé par Microsoft. A la base il a été co-développé par Sybase et Microsoft et est sortie dans sa première version en 1989. Cette première version était compatible avec les plateformes Unix et OS/2. La dernière version de SQL server est celle de l’année 2008, elle n’est compatible qu’avec les systèmes Windows.

En 1994 la version 6.0 est sortie sur la plateforme NT, le 3 novembre 2005 la version 2005 de SQL Server était disponible sur les plateformes Windows (la prise en charge de Vista et de Windows 2008 Server n’a été ajoutée qu’à partir du Service Pack 2. La version 2008 de SQL Server est quant à elle sortie en août 2008 et est disponible en 9 langues.

Les différentes versions.

·SQL Server 2008 Enterprise Edition fournit les plus hauts niveaux de sécurité, de fiabilité et d’évolution (virtualisationillimité, compression des sauvegardes et des données, gestionnaire de ressources, chiffrement transparent des données).

·SQL Server 2008 Standard, permet une gestion complète des données et de la plateforme de business intelligence (intégration de Sharepoint,Policy-Based Management, Excel 2007 et Visio 2007, génération automatique de schéma Data Warehouse).

·SQL Server 2008 Workgroup, contient une gestion des données fiables et une plateforme de reporting, de la synchronisation à distance et des capacités de gestion pour l’exécution d’applications branche. Il comprend les fonctionnalités de base de la ligne SQL Server et est facile à mettre à niveau vers Standard ou Enterprise (amélioration de la sécurité et de l’audit, amélioration des capacités de gestion du système, améliorations des performances dans AnalysisServices, amélioration de la productivité pour les développeurs).

·SQL Server 2008 Web, offre un équilibre optimal entre évolutionet gestion des coûts pour les sites Web hébergés et les applications(contrôle efficace et gestion des clients web, utilisation d’un maximum de serveurs pour les opérations à faible coût, des plates-formesflexibles pour les développeurs, la gestionefficace des grands groupes de serveurs)

·SQL Server 2008 Developer, permet aux développeurs de créer et de tester des applications qui s’exécutent sur SQL Server sur 32-bits,ia64, et plates-formes x64. SQL Server 2008 Developerinclut toutes les fonctionnalités d’Enterprise Edition. La licence de SQL Server 2008 Developer autorise le développeur à utiliser le logiciel sur autant de systèmes que nécessaire. Pour un déploiement rapide dans la production, les instances de SQL Server 2008 Developer peuvent être facilement mises à niveau vers SQL Server 2008 Entreprise sans réinstallation.

·SQL Server 2008 Express, est une édition gratuite de SQL Server qui est idéal pour l’apprentissage, le développement d’applicationsWeb et locale, et pour la redistribution des éditeurs de logiciels. (Prend en charge les procédures stockées, les triggers, les fonctions, et les vues, prise en charge du support natif pour les données relationnelles, XML, FILESTREAM et les données spatiales, des performances améliorées, la visualisation).

·SQL Server Compact 3.5, est un logiciel gratuit SQL Server idéal pour la construction de bases de données autonomes et occasionnellement connectées. Mais également pour des applications sur appareilsmobiles, ordinateurs de bureau, et clients Web (gratuit à l’utilisation et à la distribution, déploiement facile, aucune administration requise, prend en charge toutes les applications Microsoft Windows Embedded, supporte une partie riche de la syntaxe Transact-SQL et les types de données SQL Server, intégration ADO.NET, LINQ to SQL, LINQ)

·SQL Azure Database Server, fournit une haute disponibilité, des services de base de données multi-locataires hébergés par Microsoftdans le « cloud » (autre façon de représenter Internet).SQL Azure Database Server contribue à soulager le déploiement de bases de données multiples. Les développeurs n’ont pas à l’installer, le configurer, ou le gérer. Il a une haute disponibilité et la tolérance de panne est intégrée, aucune administration physique n’est nécessaire. SQL Azure Database Server supporte Transact-SQL. Il peut aider à réduire les coûts en intégrant un ensemble d’outils existants dans le cloud.

·SQL Server Standard Editionfor Small Business, cette édition de SQL Server est une édition d’entrée de gamme qui est destiné à être utilisé dans les petits environnements de travail avec un serveur unique et une petite base d’utilisateurs. SQL Server Standard Editionfor Small Business fournit les fonctionnalités de SQL Server Standard Edition, mais est limité à 75 utilisateurs et est soumise aux restrictions supplémentaires suivantes : il doit être joint à un domaine où un serveur unique dans le domaine et doit contenir tous les maîtres Flexible Single opérations (FSMO) et être à la racine de la forêt Active Directory, le domaine ne peut pas avoir des relations de confiance avec les autres domaines, le domaine ne peut avoir aucun domaines enfants, la somme des utilisateurs et des dispositifs dans le domaine ne peut pas dépasser 75.

Clustering

Il s’agit d’un système de haute disponibilité qui s’appuie sur le service de cluster proposé par Windows.

Il permet à plusieurs machines appelées nœuds de potentiellement exécuter une application. Prenons l’exemple d’un clusterà 4 nœuds, il y a donc 4 machines qui peuvent exécuter une instance de SQL Server. Seul un nœud à la fois peut exécuter cette instance, en cas de défaillance de cette machine ou de l’instance, un autre nœud va reprendre l’instance qui s’est arrêtée et cela de manière automatique.

Certaines versions de SQL Server permettent de gérer le Clustering , alors que d’autres, ne le permettent pas :

Version de SQL Server supportant le Clustering

Version de SQL Server ne supportant pas le Clustering

SQL Server 2008 Entreprise (64 bits et 32 bits) SQL Server 2008 Workgroup
SQL Server 2008 Developer (64 bits et 32 bits) SQL Server 2008 Web
SQL Server 2008 Standard (64 bits et 32 bits) SQL Server 2008 Express
SQL Server Compact 3.5
SQL Azure Database Server
SQL Server Standard Editionfor Small Business

 Installation du serveur

Pré requis

L’installation de SQL Server 2008 version Entreprise 32 bits a été réalisée sur la plateforme Windows Server 2008 version Entreprise 32 bits. Ce choix à été fait puisqu’il est assez représentatif de ce qui pourrait être appliqué au sein d’une entreprise. Cependant il aurait été possible de l’installer sur les plateformes suivantes :

– Windows Server 2008 Standard Edition ou supérieur

– Windows Server 2003 Standard Edition (SP3) ou supérieur

La configuration minimale requise (données issues du site Internet de Microsoft) :

– Systèmes 32 bits : ordinateur avec processeur Intel ou compatible à 1 GHz ou plus (2 GHz ou plus recommandé. Un seul processeur est pris en charge)

– Systèmes 64 bits : processeur à 1,4 GHz ou plus (2 GHz ou plus recommandé. Un seul processeur est pris en charge)

– Minimum de 256 Mo de RAM (1 Go ou plus recommandé)

– 1 Go d’espace disponible sur le disque dur

– La version 3.5 de Microsoft .Net Framework (ou ultérieur)

Installation pas à pas

Lors du lancement de l’installation de SQL Server 2008si le Framework 3.5 n’a pas été préalablement installé sur le système d’exploitation, une procédure d’installation vous proposera de le faire automatiquement.

Suivez cette procédure pas à pas et installez le Framework.

Description: C:\Users\Floppy\Desktop\SQL_server_2008_install\5.PNG

Une fois le Framework 3.5 installé relancez l’installation de SQL Server 2008.

Description: C:\Users\Floppy\Desktop\SQL_server_2008_install\9.PNG

La fenêtre suivante devrait apparaitre :Description: C:\Users\Floppy\Desktop\SQL_server_2008_install\10.PNG

On retrouve ici un grand nombre d’informations (comme la configuration matérielle et logicielle requise) et d’outils (outils de maintenance et de gestion des ressources) concernant SQL Server 2008.

Nous allons ici nous intéresser à la partie Installation ; cliquez sur Installation dans la colonne de gauche.

Afin d’installer SQL Server 2008 cliquez sur Nouvelle installation autonome SQL Server ou ajout de fonctionnalité à une installation existante.

Description: C:\Users\Floppy\Desktop\SQL_server_2008_install\12.PNG

Vous devriez arriver sur la fenêtre vous demandant d’entrer la clé de votre produit Microsoft SQL Server 2008 ; entrez la puis cliquez sur Suivant. Si vous cliquez sur Spécifiez une édition gratuite, sachez que la version d’évaluation a une durée de 180 jours.

Description: C:\Users\Floppy\Desktop\SQL_server_2008_install\14.PNG

Lisez ensuite les termes du contrat de licence, cochez la case Accepter puis cliquez sur Suivant et ensuite Installer.

Description: C:\Users\Floppy\Desktop\SQL_server_2008_install\15.PNG

Une fois l’installation terminée, une autre fenêtre devrait apparaitre. Cette dernière résume tout ce qui pourrait empêcher le bon fonctionnement de l’installation de SQL Server 2008: les avertissements n’empêchent pas de poursuive l’installation contrairement aux échecs.Description: C:\Users\Floppy\Desktop\SQL_server_2008_install\18.PNG

On peut voir ici un Avertissement au niveau du Pare-feu Windows, en cliquant dessus le message suivant apparait :

Pour résoudre ce problème, débloquez le port TCP 3389(dans Panneaux de Configuration accédez au Pare feu Windows puis cliquez sur Ajouter un port).

Description: C:\Users\Floppy\Desktop\SQL_server_2008_install\47.PNG

Puis cliquez sur le bouton  Pour relancer le test et vérifier que l’avertissement a disparu.

La fenêtre suivante permet de définir les fonctionnalités deSQL Server 2008 que vous souhaitez installer sur votre machine. Sélectionnez les fonctionnalités qui vous intéressent, choisissez le répertoire d’installation puis cliquez sur Suivant.

Description: C:\Users\Floppy\Desktop\SQL_server_2008_install\20.PNG

Nous allons décrire toutes ces fonctionnalités :

Fonctionnalités de l’instance,

Services moteurs de base de données,

Le moteur de base de données est le service central du serveur SQL. Il permet de stocker, traiter et gérer la sécurité des données.

Vous pouvez utiliser le moteur de base de données afin de créer des bases de données relationnelles, pour traiter des transactions en lignes ou des cubesOLAP (Online Analytical Processing), pour cela il faudra qu’Analysis Services soit également installé. Il est également possible de créer des tables ou des objets (par exemple des index, des vues et des procédures stockées) dans une base de données.

Réplication SQL Server

Il existe trois types de réplication différente :

La réplication transactionnelle : est le plus souvent utilisée dans une optique d’utilisations dites de serveur à serveur au débit élevé. Elle permet de générer des rapports de données et d’intégrer des données émanant de plusieurs sites ou de données hétérogènes.

 La réplication de fusion : est la plupart du temps utilisée pour les applications mobiles ou pour les applications serveur distribuées, ces deux types d’applications étant susceptible de créer des conflits de données. Ses cas d’utilisation sont nombreux, par exemple lors d’échange de données avec des utilisateurs mobiles.

 La réplication de capture : elle permet de produire le jeu de données initial dans les processus de réplications transactionnelles et de fusions. Elle est également utilisée pour actualiser les données.

Ces trois types de réplication, permettent à chacun de trouver la solution qui conviendra le mieux en fonction de ses besoins.

Recherche de texte intégral

Avec SQL Server 2008 il est possible de faire des requêtes de type texte intégral sur les tables ayant des caractères dans leurs colonnes (types : char, varchar, nchar, nvarchar, text, ntext, image, xml, varbinary ou varbinary(max). Pour cela, l’administrateur de la base de données doit créer un index de recherche de texte intégral sur la tablequi l’intéresse. Tous les index créés pointent vers une ou plusieurs colonnes des tables. Les langues au sein même de ces colonnes pouvant être très variées (prise en charge de plus de 50 langues depuis SQL Server 2008).

La prise en charge des différentes langues par SQL Server 2008 se fait dans une optique d’optimisation et d’évolutivité, puisque SQL Server fournis notamment pour chaque langue un analyseur lexical et un fichier de dictionnaire de synonyme. L’utilisateur pouvant enrichir son contenu de manière permanente en y ajoutant par exemple des synonymes pour un mot précis et dans une langue spécifiée. SQL Server 2008, permet également à l’utilisateur d’ajouter ou de supprimer les mots vides (il s’agit d’un mot non significatif au sein d’un texte : le, la, de, du).

Afin que l’utilisateur ait la possibilité d’écrire des requêtes de texte intégral, SQL Server contient des prédicats et des fonctions, permettant ainsi d’effectuer des recherches sur des mots. Il est ainsi envisageable de rechercher non seulement un mot, mais également une expression s’en rapprochant ou encore un synonyme de ce mot.

Analysis Services

Cette fonctionnalité permet de créer et d’effectuer des traitements de type OLAP. Ces traitements se font sur des cubes multidimensionnels permettant l’analyse des données (il s’agit d’une approche plus complexes que certaines schématisations de base de données comme par exemple UML).

Reporting Services

Cette fonctionnalité est apparu sous SQL Server 2000, il permet de générer des rapports (au format HTML mais également PDF) afin d’organiser au mieux les informations contenues au sein de SQL Server. Tous ces rapports sont hébergés sur un serveur IIS.

Fonctionnalités partagées

Business intelligence development studio,

Business Intelligence Development Studio est l’environnement principal que vous allez utiliser pour développer des solutions d’affaires qui incluent Analysis Services, Integration Serviceset Reporting Services. Chaque type de projet fournit des modèles pour créer les objets nécessaires pour des solutions de business intelligence, et fournit toute une gamme d’outils et d’ assistants pour travailler avec des objets.

 Connectivité des outils clients

La connexion au moteur de base de données SQL Servercomprend cinq éléments :

· Installation des protocoles réseau sur le serveur et les ordinateurs clients.

· Activation et configuration du moteur de base de données pour qu’il écoute sur un ou plusieurs protocoles réseau

· Installation de SQL Server NativeClient sur chaque ordinateur client

· Activation et configuration de chaque ordinateur client pour qu’il se connecte à l’aide du protocole souhaité

· Ouverture des ports dans le pare-feu pour autoriser la communication de la base de données.

Intégration service

Microsoft Integration Services est un outil dont la principale fonction est la synchronisation d’un grand nombre d’informations d’une base de données vers une autre. En effet il s’agit d’un outil qui ne se limite à l’importation ou à l’exportation de données. De plus il peut également permettre d’alimenter (en termes de données) une base OLAP. Cette opération se faisant sous la forme d’une tâche planifiée.

compatibilité descendante des outils client

Elle contient tout ce dont le client (ou l’utilisateur de la base de données) a besoin pour se connecter au serveur ou la base de données se situe (sur un système moins récent). Ainsi toutes ces fonctionnalités représentent en quelques sortes, un « pont » qui existe entre le client et le serveur et qui leur permet de communiquer.

Kit de développement logiciel des outils client

Il s’agit de l’ensemble des outils et des ressources qui peuvent être utilisées par les développeurs.

Documentation en ligne de SQL Server

Comme la plupart des logiciels, SQL Server contient une documentation en ligne qui permet à l’utilisateur de rechercher par exemple des procédures qui lui permettraient de réaliser un traitement sur sa base de données. La documentation en ligne deSQL Server contient ainsi un grand nombre de ressources qui s’enrichissent au fil du temps.

Microsoft Document Explorer

Il s’agit d’une visionneuse permettant d’améliorer l’efficacité de la recherche d’information au sein de la documentation en ligne de SQL Server.

Les outils de gestion de base

Il s’agit des principaux outils de gestion qui seront installés en même temps que SQL Server, et qui permettent par exemple une gestion plus aisée du logiciel (exemple SSMS).

Les outils de gestion complet

Dans la même optique que les outils de gestion de base, il s’agit d’outils permettant de gérer de manière plus facile et plus rapide SQL Server. De plus ils permettent d’utiliser Reporting Services, Analysis Services, Integration Services.

Kit de développement logiciel de l’option connectivité client de SQL

Il représente également la suite d’outils et de ressources de connectivité pour les développeurs.

Microsoft Sync Framework

Cet outil est surtout utile pour tous les travaux collaboratifs autour de projets communs. Il permet notamment de gérer le travail en mode hors connexion, qui peut être très utiles par exemple pour les développeurs. Microsoft Sync Framework peut être utilisé par des équipes de développement, afin de synchroniser leur travail et le mettre en commun.

Ensuite définissez le nom de l’instance et son répertoire.

Description: C:\Users\Floppy\Desktop\SQL_server_2008_install\21.PNG

La fenêtre suivante vous indiquera l’espace disque requis pour l’installation de tous les composants, vérifiez que vous possédez assez d’espace disque puis cliquez sur Suivant.

Ensuite, la fenêtre de Configuration du serveur va vous permettre de définir le compte et le mot de passe utilisateur de chaque service de SQL Server 2008 (cette fonctionnalité permet de définir les droits et les rôles de tous les différents niveaux d’administrations). Description: C:\Users\Floppy\Desktop\SQL_server_2008_install\23.PNG

Server Agent

Ce service a pour but d’exécuter des tâches administratives de manière automatique, mais également d’analyser SQL Server. Par défaut aucun compte de connexion n’est renseigné pour le service SQL Server Agent, et le type de démarrage est manuel.

Server

Il s’agit du moteur de base de données de SQL Server. Par défaut aucun compte de connexion n’est renseigné pour le service SQL Server, et le type de démarrage est automatique.

Server Browser

Ce service permet de résoudre les noms fournissant des informations de connexions SQL Server aux ordinateurs clients. Par défaut le compte NT Authority est utilisé. Ce compte a la particularité de ne pas pouvoir être modifié. Par défaut le type de démarrage est automatique.

Analysis Services

Comme son libellé l’indique il s’agit de la gestion d’Analysis Services. Par défaut aucun compte de connexion n’est renseigné pour Analysis Services et le type de démarrage est automatique.

Reporting Services

Comme son libellé l’indique il s’agit de la gestion de Reporting Services. Par défaut aucun compte de connexion n’est renseigné pour Reporting Services et le type de démarrage par défaut est automatique.

Integration Services

Comme son libellé l’indique il s’agit de la gestion d’Integration Services. Par défaut le compte NT Authority est utilisé. Le type de démarrage par défaut est automatique.

Lanceur de démon de filtre de texte intégral SQL

Ce service permet d’héberger toutes les fonctionnalités liées à la Recherche de textes intégral. Microsoft préconise d’utiliser un compte d’utilisateur différent que celui utilisé pour le service SQL Server. En effet il vaut mieux utiliser un compte à faibles privilèges. Par défaut le type de démarrage est automatique, sauf si le compte de service n’est pas valide ou qu’aucun compte n’a été spécifiés.

Si vous souhaitez contrôler tout ces services avec le même compte et le même mot de passe cliquez sur le bouton (il est fortement recommandé d’utiliser un mot de passe différents afin d’administrer chaque services). Puis cliquez sur Suivant.

La fenêtre suivante va vous permettre de configurer le mode d’authentification de SQL Server 2008 mais également de spécifier les administrateurs.

Configuration du moteur de base de données

Utilisez la page Configuration du moteur de base de données – Mise en service du compte pour spécifier les éléments suivants :

• Mode de sécurité — sélectionnez l’authentification Windows ou le mode d’authentification mixtepour votre instance de SQL Server. Si vous sélectionnez Mode d’authentification mixte, vous devez fournir un mot de passe fortpour le compte administrateur (le compte System Administrator) système SQL Server intégré.

Lorsque la connexion d’un périphérique à SQL Serverest établie, le mécanisme de sécurité est le même pour l’authentification Windowset le mode mixte.

• Administrateurs SQL Server — Vous devez spécifier au moins un administrateur système pour l’instance de SQL Server. Pour ajouter le compte sous lequel le programme d’installation de SQL Servers’exécute, cliquez sur. Pour ajouter ou supprimer des comptes dans la liste des administrateurs système, cliquez sur Ajouter ou sur Supprimer, puis modifiez la liste des utilisateurs, groupes ou ordinateurs qui disposeront des privilèges d’administrateur pour l’instance de SQL Server.

Description: C:\Users\Floppy\Desktop\SQL_server_2008_install\24.PNG

Répertoire de données

Utilisez la page Configuration du moteur de base de données – Répertoires de données pour spécifier les répertoires d’installation non définis par défaut. Pour effectuer l’installation dans les répertoires par défaut, cliquez sur Suivant.

Si vous spécifiez des répertoires d’installation autres que les répertoires par défaut, assurez-vous que les dossiers d’installation sont uniques à cette instance de SQL Server. Aucun des répertoires dans cette boîte de dialogue ne doit être partagé avec des répertoires d’autres instances de SQL Server.

 Filestream

Utilisez la page Configuration du moteur de base de données – FILESTREAM pour activer FILESTREAM (qui permet de gérer dans la base de données les documents de types photos, vidéos, etc. Il se base sur un système de cache pour augmenter les performances) pour votre instance deSQL Server.

Description: C:\Users\Floppy\Desktop\SQL_server_2008_install\25.PNG

Cette fenêtre va vous permettre de configurer les utilisateurs ayant les autorisations pour utiliser Analysis Services. Ce service prend en charge OLAP (On-line Analytical Processing) en permettant de concevoir, de créer et de gérer des structures multidimensionnelles qui contiennent des données agrégées provenant d’autres sources de données, telles que des bases de données relationnelles.

Configuration d’Analysis services

Utilisez la page Configuration d’Analysis Services — Attribution de privilèges d’accès aux comptes pour spécifier les utilisateurs ou comptes qui ont les autorisations d’administrateur pourAnalysis Services. Vous devez spécifier au moins un administrateur système pour Analysis Services. Pour ajouter le compte sous lequel le programme d’installation de SQL Server s’exécute, cliquez sur Ajouter l’utilisateur actuel. Pour ajouter ou supprimer des comptes dans la liste des administrateurs système, cliquez sur Ajouter ou Supprimer, puis modifiez la liste des utilisateurs, groupes ou ordinateurs qui disposeront des privilèges d’administrateur pour Analysis Services.

Lorsque vous avez fini de modifier la liste, cliquez sur OK. Vérifiez la liste d’administrateurs dans la boîte de dialogue de configuration. Une fois la liste complète, cliquez sur Suivant.

Repertoire de données

Utilisez la page Configuration d’Analysis Services – Répertoires de données pour spécifier les répertoires d’installation non définis par défaut. Pour effectuer l’installation dans les répertoires par défaut, cliquez sur Suivant.

Si vous spécifiez des répertoires d’installation autres que les répertoires par défaut, assurez-vous que les dossiers d’installation sont uniques à cette instance de SQL Server. Aucun des répertoires dans cette boîte de dialogue ne doit être partagé avec des répertoires d’autres instances de SQL Server.

Cette fenêtre va permettre à l’utilisateur de configurer leService de Reporting. Ce service a pour but de générer des rapports sur l’état de SQL Server 2008 et des bases de données. Il est ici possible de l’installer en mode natif par défaut ou en mode intégré à Sharepoint.

Description: C:\Users\Floppy\Desktop\SQL_server_2008_install\26.PNG

Dans les fenêtres suivantes, laissez les paramètres par défaut, puis cliquez sur Suivant ou Installer, le programme d’installation se lancera et l’installation de SQL Server 2008commencera.

A la fin, la fenêtre suivante apparaitra et l’installation sera terminée.

Description: C:\Users\Floppy\Desktop\SQL_server_2008_install\32.PNG

Conclusion

Nous avons réussi à mettre en place la solution Windows SQL Server 2008Entreprise32 bits sur notre serveur Microsoft Server 2008 Entreprise 32 bits. Cette installation peut paraître relativement longue au premier abord, mais la simplicité et l’ergonomiede cette procédure d’installation permet à pratiquement tous les utilisateurs d’installer un système de gestion de base de données.

L’installation terminée, il nous reste désormais à voir ce que nous pouvons faire avec ce nouvel outil installé sur notre serveur, nous allons donc maintenant découvrir l’utilitaire SQL Server Management Studio et quelques une de ses fonctionnalités.

Server Management Studio

Définition

SQL Server Management Studio (SSMS) est un outil intégré dans Microsoft SQL Server 2005 et versions ultérieures pour configurer, gérer et administrer tous les composants de Microsoft SQL Server. L’outil comprend des éditeurs de script et des outils graphiques qui travaillent avec des objets et des fonctionnalités du serveur. Un élément central de SQL Server Management Studio est l’explorateur d’objets, qui permet à l’utilisateur de parcourir, sélectionner et agir sur des objets dans le serveur. Microsoft a également introduit un outil de configuration graphique nommée SQL Server Management Studio Express (SSMSE) pour SQL Server Express. Comme pour tous les produits de la gamme Microsoft “Express”, il est téléchargeable gratuitement. Les limitations de l’outil résident dans le fait qu’il ne peut pas gérer SQL Server Analysis Services, Integration Services, Notification Services, Reporting Services ou SQL Server 2005 Mobile Edition, à mois que vous n’installiez les Outils de Gestion complet , vous aurez alors à votre disposition les outils propre à SSIS,IntegrationServices,ReportingServices.

Découvrir SSMS

Pour ouvrir SSMS, sélectionnez-le dans le menu Démarrer. Puis connectez-vous à votre serveur avec le mode d’authentification de votre choix, en cliquant sur

Description: C:\Users\Floppy\Desktop\SQL_server_2008_install\35.PNGDescription: C:\Users\Floppy\Desktop\SQL_server_2008_install\33.png

Vous devrez arriver sur la fenêtre principale de SSMS, dans cette fenêtre vous pouvez avoir un aperçu de tout ce qui vous est possible de faire grâce à cet utilitaire (création de base de données, création de table au sein d’une base, requêtes etc.)

Nous allons dans un premier temps créer une base de données via SSMS.

Description: C:\Users\Floppy\Desktop\SQL_server_2008_install\37.png

Nous allons créer la base de données Supinfo avec une taille initiale de 3 Mo. Ces paramètres ont été réglés dans l’onglet Généralde la fenêtre. Dans l’onglet Option l’utilisateur a la possibilité de configurer plusieurs paramètres comme le mode de compatibilité de sa base de données. Ici tout sera laissé avec les valeurs par défauts.

Une fois toute vos préférences configurées, cliquez sur le bouton OK en bas de la page, et votre base de données sera créée.

Description: C:\Users\Floppy\Desktop\SQL_server_2008_install\38.PNG

Une fois votre base créée, vous pourrez la voir dans le bandeau de gauche de la fenêtre principale (dans le sous dossier Base de données). En faisant un clique droit sur le sous dossier Tablede cette base vous pourrez par exemple y insérer une nouvelle table.

Description: C:\Users\Floppy\Desktop\SQL_server_2008_install\42.png

Nous allons ici créer la table Etudiants au sein de la base de données Supinfo. Cette table comportera les colonnes suivantes :

Id_étudiants: clé primaire (integer)

Nom (varchar 50)

Prénom (varchar 50)

Description: C:\Users\Floppy\Desktop\SQL_server_2008_install\44.png

Une fois votre table bien créée en fonction de vos besoins, vous pouvez enregistrer cette table en cliquant sur Ficher puis Enregistrerle_nom_de_votre_table.

En faisant un clique droit sur la table Etudiants on peut voir tout le panel d’actions que propose l’utilitaire SSMS (comme la sélection de ligne, la génération de script etc.). Nous allons ici nous occuper des Propriétés de la table Etudiants.

Description: C:\Users\Floppy\Desktop\SQL_server_2008_install\46.png

On défini ici les autorisations qu’un utilisateurpeut avoir sur la table, grâce à un système de case à cocher. Une fois toutes les autorisations définis pour chaque utilisateur, il suffira de valider pour confirmer les changements.

Conclusion

On a donc pu voir que l’utilitaire SQL Server Management Studio, permettait de gérer de manière simple, rapide et intuitive une ou plusieurs bases de données sur SQL Server 2008 Entreprise. Un large nombre de fonctionnalités sont très pratiques et certaines d’entre elles indispensables au bon fonctionnement et à la bonne gestion d’une base de données et de ses tables.

Conclusion générale

SQL Server 2008 est un Système de Gestion de Bases de données très performant, et relativement simple à mettre en place et à utiliser.

De plus, des outils de gestion permettent de définir des droits d’accès au différentes bases de données, et mêmes à leur tables.

Ainsi il est très appréciable et instructif de travailler avec ce logiciel, car il peut permettre de découvrir toutes sortes de nouvelles fonctionnalités. SQL Server 2008 reste un outil plus puissant que certaines solutions gratuites (MySQL) et plus simple à mettre en place que d’autres (Oracle).