Introduction

Le clonage de systèmes peut permettre de gagner beaucoup de temps lors d’un déploiement. Par le passé, Microsoft n’a pas fournit de support tant en terme d’outils que d’assistance sur cette méthode de distibution. Les systèmes NT nécessitent un identificateur unique appelé le SID pour pouvoir fonctionner correctement en réseau. Les générateurs de SID comme Norton Ghost Walker ou NewSID de sysinternals créent un SID unique pour le système cloné. Microsoft fournit depuis Windows 2000 un nouvel outil nommé

SYSPREP

qui permet de mettre en œuvre le processus de clonage.

Présentation de SYSPREP

Sysprep est l’équivalent d’un générateur de SID qui fonctionne avec des outils tels que Norton Ghost. Il permet de générer un SID unique tout en laissant la possibilité de configurer des paramètres systèmes tels que le nom de machine ou le mot de passe administrateur local.

Utilisation de SYSPREP

Il est possible d’utiliser sysprep assez simplement : installez Windows NT, installez les applications, lancez SysPrep (par exemple : Menu démarrer, Exécuter, sysprep.exe puis OK) et ensuite clonez le système. Lors de l’installation de Windows NT, vous devez définir un mot de passe administrateur. Microsoft recommande que vous mettiez un mot de passe vide durant la phase d’installation du PC source. Lors du premier lancement, le mini assistant de sysprep va vous demander le mot de passe correspondant à l’administrateur. Vous pouvez installer toutes les applications que vous souhaitez avant le clonage, cependant, étant donné que Sysprep va modifier les SID, les logiciels qui utilisent un compte particulier pour fonctionner risquent de poser problème. Dans ce cas, il est nécessaire de veiller à leur reconfiguration manuelle ultérieurement.

Les fichiers sont disponibles sur le CD-Rom de Windows 2000 dans le dossier SUPPORT puis TOOLS

Pour utiliser SysPrep, vous devez le copier sur le PC source. Soyez conscient que si vous copiez le logiciel vers le dossier racine système, Sysprep s’effacera automatiquement une fois qu’il se sera lancé. Par exemple, si vous installez NT dans C:\WINNT, le fait d’installer sysprep dans c:\sysprep va entraîner sa suppression automatique après fonctionnement. L’installation de sysprep dans un autre dossier ne générera pas d’auto-suppression. Après que vous ayez installé les programmes et services désirée, lancez Sysprep en utilisant la ligne de commande.

Syntaxe de Sysprep

Sysprep [/nosidgen | /quiet | /reboot | /pnp | /forceshutdown]

/quiet. Permet de ne pas afficher les boites de dialogue de Sysprep./nosidgen. Demande à Sysprep de ne pas générer de nouveaux SID lors du redémarrage./reboot : impose à Sysprep de redémarrer l’ordinateur à la fin de la configuration/pnp : force une détection pnp complète lors du lancement de l’assistant Mini-Setup. Ceci peut être intéressant si vous disposez de cartes ISA ou non plug&play. Attention cependant car cette option risque d’ajouter près d’une dizaine de minutes à la durée d’installation/forceshutdown. Force un système à l’extinction dans le cas où le système ne s’éteint pas normalement après l’activité de sysprep.exe . Ceci est disponible uniquement dans la version 1.1 de Sysprep (www.microsoft.com/windows2000/downloads/)

Sysprep.inf

Sysprep.inf est un fichier de réponse pour Sysprep et l’assistant de Mini-Setup. Pour pouvoir utiliser votre sysprep.inf, ce dernier doit se trouver avec Sysprep et Setupcl dans le dossier %SystemDrive%\Sysprep sur le disque local ou sur une disquette. Dans le cas où il se trouve sur une disquette, Sysprep vérifie automatiquement sa présence lors du démarrage de l’installation.

Sysprep.inf utilise la même syntaxe et la plupart des clés qu’un fichier de réponse d’installation (unattend.txt)

[UserData] FullName = « NEDJIMI » OrgName = « Laboratoire Microsoft » ComputerName = LAB-004

[Identification] JoinWorkgroup = LABO-MICROSOFT

Pour créer le fichier sysprep.inf, vous pouvez utiliser Setup Manager (setupmgr) disponible sur le CD Rom de Windows 2000.

Utilisation de Setup Manager

Setup Manager est disponible sur le CD de Windows 2000, dans Deploy.cab. Il va nous permettre de créer notre fichier sysprep.inf. Les captures suivantes présentent la création d’un fichier sysprep.inf qui va entrer automatiquement le numéro de série d’une machine Windows 2000.

Lancement de Setup Manager

Création d’un fichier de réponses

Sélection de SYSPREP

pour le format du fichier de réponses

Saisie de la clé du CD

Assistant de mini-setup L’assistant « Mini-Setup » se lance la première fois qu’un système est redémarré (après avoir lançé sysprep). Il permet de récuperer les informations essentielles de configuration de la machine. Si vous n’automatisez pas les réponses à l’aide du fichier sysprep.inf, vous aurez les écrans suivants :

BienvenueAccord de Licence MicrosoftIdentification ProduitParamètres RégionauxNom utilisateur et sociétéNom de l’ordinateur et mot de passe administrateurParamètres de Téléphonie (si un modem est présent)Configuration RéseauJonction à un groupe de travail ou un domaine (stations de travail)Informations de Licences Serveur (serveurs) Sélection du fuseau horaire Fin/Redémarrage

Pour outrepasser ces pages et permettre à Sysprep d’automatiser complétement une installation, vous pouvez spécifier les clés suivantes dans votre Sysprep.inf

Boite de dialogue Paramètre pour l’outrepasser
Bienvenue [GuiUnattended] OEMSkipWelcome = 1
Accord de Licence Microsoft [Unattended] OemSkipEula = Yes
Identification Produit [UserData] ProductID = <ProductIDNumber>
Paramètres Régionaux [GuiUnattended] OemSkipRegional = Yes
Nom utilisateur et organisation [UserData] FullName = <Authorized User> OrgName = <CompanyName, Inc.>
Nom de l’ordinateur et mot de passe administrateur [UserData] ComputerName = <ComputerName> [GuiUnattended] AdminPassword = *
Jonction à un groupe de travail ou un domaine (stations de travail) [Identification] JoinWorkgroup = <WorkgroupName>
Informations de Licences Serveur (serveurs) [LicenseFilePrintData] AutoMode = PerServer AutoUsers = 5
Sélection du fuseau horaire [GuiUnattended] TimeZone = 4
Configuration Réseau [Networking] InstallDefaultComponents = Yes

Autres paramètres intéressants :

OEMBannerText : Sécifie une chaine de caractères à affichier en haut à gauche de l’écran lors de l’installation. OEMLogoBitmapFile : Sépcifie une image bitmap à affichier en haut à droite de l’écran OEMBackgroundBitmapFile : Spécifie une image de fond à afficher OEMNoWaitAfterGUIMode : l’ordinateur va redémarrer automatiquement.

Lancer vos propres commandes

Il est possible de lancer des commandes lors de la configuration du système avec Sysprep. Il existe deux méthodes : via RunOnce et via des Lignes de Commandes.

Run Once

La commande Run Once permet de lancer une action lorsque le setup est terminé et qu’il y’a une première ouverture de session. Vous devez utiliser la clé GuiRunOnce dans le fichier de réponse.

Lignes de Commandes Pour cela, Cmdlines.txt doit être sauvegardé dans le sous-dossier $oem$ de votre dossier de distribution. Microsoft nous fait remarquer que lorsque le Setup fonctionne, aucune session n’est ouverte, vous ne pouvez donc pas avoir accès à des ressources réseau protégés.