Introduction

Dans le monde de la programmation le travail d’équipe ou travail collaboratif, est une notion primordiale afin de gérer des projets importants. Il existe des solutions qui permettent de faciliter la gestion de projet d’équipe de développeurs, seulement celles-ci ne sont pas toujours adaptées aux besoins qu’une entreprise peut avoir. On peut notamment citer l’exemple de TortoiseSVN. De plus ces solutions peuvent être difficiles à mettre en place au sein de certaines infrastructures.

C’est pour répondre aux besoins des entreprises en termes de gestion d’équipe sur d’important projet de développement que Microsoft a développé la solutionTeam Foundation Server 2010.

Dans cet article nous verrons tout d’abord un historique rapide de Team Foundation Server 2010, dans une seconde partie nous analyserons les différentes étapes de la mise en place et de l’installation de cette solution, enfin nous verrons comment un membre de l’équipe peut la mettre en place sur son poste de travail.

Présentation

Dans cette partie nous allons voir un historique de Team Foundation Server et une analyse rapide de ses fonctionnalités.

Historique rapide

Il y a quelques années Microsoft avait créé une solution de contrôle de gestion de projet de développement et de contrôleur de version. Celle-ci s’appelait SourceSafe, elle est tombée au fur et à mesure du temps en désuétude pour laisser place à Team Foundation Server,un produit beaucoup plus complet.

En effet, depuis la version Team Foundation Server 2010, l’installation, le paramétrage et la mise en place sont devenus beaucoup plus faciles. Tandis qu’auparavant nombre d’entreprises avaient tendances à utiliser d’autres solutions de contrôleur de versions du fait de la complexité et des problèmes techniques liés à Team Foundation Server, notamment des problèmes d’installation et d’incompatibilités.

Fonctionnalités

De nombreuses fonctionnalités sont disponibles avec Team Foundation Server 2010:

Le contrôleur de versions, qui permet de vérifier les versions de chaque membre d’une équipe, et ainsi de faciliter la mise en commun, mais également de synchroniser les sources d’un projet par le biais des postes de travail.

Le système de Reporting, qui, en association avec un système SQL Server qui peut être utilisé pour dresser des résumés d’évolution d’un projet dans le temps et également d’obtenir les conclusions de tests unitaires.

Le Builder, il est très utile notamment afin de compiler et de déployer les sources d’un ou plusieurs développeurs sur un serveur, ou au contraire d’empêcher les sources d’être envoyées en spécifiant des règles à respecter. De plus il permet aux membres d’une équipe de compiler de gros projets demandant beaucoup de ressources, sur des serveurs qui ont la capacité matérielle de le faire.

Le Gestionnaire de projet, qui a pour but d’aider un chef d’équipe à gérer un projet, tout en permettant à ses collaborateurs de consulter son état ou son avancement, et d’émettre des remarques ou des suggestions.

Le Module Sharepoint, utilisé afin de faciliter le travail collaboratif en partageant certains documents, notamment tous les types de documentations.

Les WorkItems, font partie des fonctionnalités disponibles dans le gestionnaire de projet. Ils permettent aux acteurs responsables d’un projet de créer des tâches en fonction d’une hiérarchie bien spécifique.

Les Schémas de versions, utilisé en parallèle du contrôleur de source dans le but de mieux contrôler les versions d’un projet.

– D’autres fonctionnalités comme l’utilisation de la virtualisation, la possibilité d’automatiser des tests, d’analyser l’impact du code sont également disponible dans Team Foundation Server 2010.

Installation

Dans cette partie nous allons d’abord présenter ce qu’il est nécessaire de savoir avant d’installer Team Foundation Server 2010, puis nous analyserons toutes les étapes de son installation et de sa mise en place.

Configuration minimale et utilisée

Afin de réaliser l’installation de Team Foundation Server 2010, j’ai utilisé la plateforme Windows Server 2008 version Entreprise 32 bits SP2. Ce choix a été fait puisqu’il est assez représentatif de ce qui pourrait être appliqué au sein d’une entreprise. Cependant il aurait été possible de l’installer sur les plateformes suivantes (données issues du site Internet http://www.microsoft.com) :

Windows Vista (x86 et x64) avec Service Pack 2 ou version ultérieure (toutes les éditions à l’exception de Starter Edition)

Windows 7 (x86 et x64)

Windows Server 2003 (x86) avec Service Pack 2 ou version ultérieure (toutes les éditions)

Windows Server 2003 R2 (x86) ou version ultérieure (toutes les éditions)

Windows Server 2008 (x86 et x64) avec Service Pack 2 ou version ultérieure

Windows Server 2008 R2 (x64)

La configuration minimale requise (données issues du site Internet http://www.microsoft.com) :

– Ordinateur doté d’un processeur 2,2 GHz minimum

– 2 Go de RAM

– 1 Go d’espace disque disponible

Composants requis (données issues du site Internet http://www.microsoft.com) :

Microsoft SQL Server 2008 SP2

Windows SharePoint Services 3.0 – avec Service Pack 1 ou version ultérieure

Installation pas à pas

Pour commencer l’installation double cliquez sur le fichier setup.exe dans le répertoire d’installation de Team Foundation Server 2010

Patientez pendant le chargement des composants…

Description: C:\Users\Floppy\Desktop\Supinfo\B3\Labo Microsoft\TFS\Captures\8.JPG

Une fois que tout est chargé, la page d’accueil de l’installeur s’ouvre :Description: C:\Users\Floppy\Desktop\Supinfo\B3\Labo Microsoft\TFS\Captures\10.JPG

La case à cocher que vous pouvez voir a pour but d’envoyer les informations créées pendant toute la durée de l’installation, sur des serveurs appartenant à Microsoft, il est conseillé de la laisser cochée, puisque cela n’affecte en rien le bon déroulement de la configuration et permet l’amélioration des produits Microsoft.

Cliquez ensuite sur.

Description: C:\Users\Floppy\Desktop\Supinfo\B3\Labo Microsoft\TFS\Captures\11.JPG

Une fois sur cette page, il est vivement conseillé de fermer tous les programmes qui pourraient gêner le bon déroulement de l’installation de Team Foundation Server 2010.

Ensuite, lisez les termes du contrat de licence, et acceptez les. Enfin cliquez sur.

Description: C:\Users\Floppy\Desktop\Supinfo\B3\Labo Microsoft\TFS\Captures\12.JPG

Dans cette fenêtre vous devez cocher les fonctionnalités à installer :

Team Foundation Server : il s’agit de Team Foundation Server 2010, bien entendu il est indispensable de l’installer.

Team Foundation Server Proxy : il est généralement installé dans un répertoire ou sur un serveur différent de celui de Team Foundation Server 2010. Ce composant permet notamment de mettre en cache les fichiers situés à différents endroits géographique et de grosses topologies, tout en utilisant le même Team Foundation Server.

Team Foundation Build Service : il permet d’automatiser la compilation de projets d’équipe. Il est également recommandé de l’installer dans un répertoire ou sur un serveur différent de celui de Team Foundation Server 2010.

Sélectionnez tous ces composants afin de ne pas avoir à les réinstaller plus tard, spécifiez ensuite un chemin d’installation et cliquez sur.

Description: C:\Users\Floppy\Desktop\Supinfo\B3\Labo Microsoft\TFS\Captures\13.JPG

L’installation démarre et vous devez alors patienter quelques minutes.

Description: C:\Users\Floppy\Desktop\Supinfo\B3\Labo Microsoft\TFS\Captures\14.JPG

Une fois l’installation terminée, la fenêtre suivante apparaitra.

Nous venons de passer une grande étape, à savoir l’installation de Team Foundation Server 2010, il ne nous reste maintenant qu’à le configurer. Pour ce faire cliquez sur.

Description: C:\Users\Floppy\Desktop\Supinfo\B3\Labo Microsoft\TFS\Captures\15.JPG

La fenêtre de chargement suivante apparait, il vous suffit de patienter quelques secondes.

Description: C:\Users\Floppy\Desktop\Supinfo\B3\Labo Microsoft\TFS\Captures\16.JPG

Cette fenêtre permet à l’administrateur de configurer de manière différentes Team Foundation Server 2010 en fonction de ses besoins :

Configure Team Foundaton Application Server : s’il s’agit d’une première installation de Team Foundation Server 2010, sélectionnez un des sous menus. Sinon sélectionnez un des autres.

Basic : il s’agit d’une configuration très sommaire qui utilise très peu de ressources système. Cette configuration permet d’utiliser Team Foundation Server 2010 correctement, seulement, certaines fonctionnalités peuvent manquer comme par exemple les services d’intégrations Sharepointet Reporting.

Standard Single Server : il est fortement recommandé d’utiliser cette configuration, car elle permet d’installer tous les services et de les configurer correctement. Cependant si vous souhaitez des réglages plus spécifiques ou que Sharepoint est déjà présent dans votre entreprise, il est conseillé de choisir un autre mode de configuration.

Advanced : ce mode de configuration est réservé aux utilisateurs plus expérimentés, qui souhaitent configurer Team Foundation Server 2010 en fonction de ce qui peut déjà exister dans une entreprise. Par exemple si Sharepoint est déjà configuré, ou que l’administrateur souhaite utiliser une instance précise de SQL Server ou de Reporting Services.

Application-Tier Only : à n’utiliser que si vous avez déjà installé Team Foundation Server 2010. Ce mode de configuration peut notamment vous permettre de restaurer une ancienne configuration en cas de crash système ou de perte de données.

Upgrade : ce mode de configuration est à utiliser si vous souhaitez mettre à jour votre version de Team Foundation Server 2010. Cependant avant cela, il vous faudra sauvegarder toutes vos données de configuration, afin qu’elles puissent être rétablies une fois la mise à jour terminée.

Configure Team Foundation Server Proxy : cette option vous permet de configurer le proxy de Team Foundation Server 2010, dans le but d’améliorer les performances réseaux lors d’envoi de code source par exemple, ou de contrôler le nombre d’échanges réseaux entre le serveur ou se situe le contrôleur de versions et le poste de travail des développeurs.

Configure Team Foundation Build Service : en choisissant ce mode de configuration, vous pourrez définir la machine sur laquelle vous avez installé Team Foundation Server 2010 comme étant l’emplacement où se dérouleront les compilations d’applications et les tests unitaires. Cependant ce mode configuration peut endommager votre configuration actuelle, si elle n’est pas faite de manière optimale.

Une fois votre choix fait cliquez sur. Nous avons ici choisis le mode de configuration Standard Single Server.

Description: C:\Users\Floppy\Desktop\Supinfo\B3\Labo Microsoft\TFS\Captures\24.JPG

La première fenêtre apparait vous pouvez cocher si vous le souhaitez la case permettant à Microsoft de recevoir des informations durant la configuration. Cliquez ensuite sur.

Description: C:\Users\Floppy\Desktop\Supinfo\B3\Labo Microsoft\TFS\Captures\25.JPG

Entrez dans les champs votre identifiant de compte de service SQL, car afin de garantir une meilleure sécurité des données, il n’est pas recommandé d’utiliser un compte administrateur de domaine.

Une fois les informations saisies, vous pouvez cliquer sur  pour vérifier que tout fonctionne. Enfin cliquez sur.

Description: C:\Users\Floppy\Desktop\Supinfo\B3\Labo Microsoft\TFS\Captures\26.JPG

La fenêtre suivante va résumer toutes les informations que vous avez sélectionnées jusqu’à présent. Lisez les et si tout vous semble correct cliquez sur.

Description: C:\Users\Floppy\Desktop\Supinfo\B3\Labo Microsoft\TFS\Captures\28.JPG

Si tout s’est déroulé correctement la fenêtre suivante apparaitra. Vérifiez qu’il n’y a pas d’erreurs et cliquez sur.Description: C:\Users\Floppy\Desktop\Supinfo\B3\Labo Microsoft\TFS\Captures\29.JPG

Cette fenêtre montre la progression de la configuration, celle-ci dure environ une vingtaine de minute, patientez donc jusqu’à la fin. Puis une fois terminé et que tout s’est déroulé correctement, cliquez sur.

Description: C:\Users\Floppy\Desktop\Supinfo\B3\Labo Microsoft\TFS\Captures\31.JPG

La configuration est donc terminée vous pouvez noter les chemins d’accès à Team Foundation Server, puis cliquer sur.

Description: C:\Users\Floppy\Desktop\Supinfo\B3\Labo Microsoft\TFS\Captures\32.JPG

La fenêtre de configuration du Proxy s’ouvrira automatiquement, encore une fois libre à vous de cocher la case permettant d’envoyer les informations liées à la configuration à Microsoft. Cliquez ensuite sur.

Description: C:\Users\Floppy\Desktop\Supinfo\B3\Labo Microsoft\TFS\Captures\33.JPG

Choisissez un compte de service, ici dans un souci de simplicité nous avons choisis d’utiliser le compte système AUTORITE NT\SERVICE LOCAL. Vous avez également la possibilité de choisir un autre compte utilisateur à condition que celui-ci existe au sein de l’Active Directory. Si vous faites ce choix vous aurez alors la possibilité d’utiliser le protocole d’authentification Kerberos. Cliquez ensuite sur.

Description: C:\Users\Floppy\Desktop\Supinfo\B3\Labo Microsoft\TFS\Captures\34.JPG

La fenêtre suivante vous permet de configurer le port utilisé par le proxy, ainsi que le chemin vers lequel le cachesera enregistré (assurez-vous que vous disposez d’un espace disque suffisant). Il est conseillé de laisser ces valeurs par défaut. Cliquez ensuite sur.

Description: C:\Users\Floppy\Desktop\Supinfo\B3\Labo Microsoft\TFS\Captures\35.JPG

Cette fenêtre résume toutes les informations que vous avez entrées lors de la configuration du proxy. Lisez les et cliquez sur.

Description: C:\Users\Floppy\Desktop\Supinfo\B3\Labo Microsoft\TFS\Captures\36.JPG

Une fois les vérifications terminées et que tout a fonctionné, cliquez sur.

Une fois la configuration terminée et après avoir vérifié que tout se soit déroulé correctement, cliquez sur.

Description: C:\Users\Floppy\Desktop\Supinfo\B3\Labo Microsoft\TFS\Captures\50.JPG

La configuration du proxy s’est déroulée correctement, il ne vous reste plus qu’à cliquer sur.

Nous allons maintenant créer une collection de projets d’équipe sur notre Team Foundation Server 2010. Pour ce faire, rendez-vous dans l’ongletdu menu principal puis cliquez sur.

Description: C:\Users\Floppy\Desktop\Supinfo\B3\Labo Microsoft\TFS\Captures\38.JPG

Entrez un nom pour votre collection et une description. Ici nous lui donnerons le nom de Supinfo.

Cliquez ensuite sur.

Description: C:\Users\Floppy\Desktop\Supinfo\B3\Labo Microsoft\TFS\Captures\39.JPG

Cette fenêtre va vous permettre de configurer l’instance de SQL Server à utiliser pour stocker la Collection, mais aussi à savoir si vous souhaitez créer une base de données vide ou en sélectionner une au sein de cette même instance. Une fois votre choix fait, cliquez sur.

Description: C:\Users\Floppy\Desktop\Supinfo\B3\Labo Microsoft\TFS\Captures\40.JPG

La fenêtre suivante permet de spécifier le Sharepointvers lequel tous les documents des membres de l’équipe seront partagés. Vous pouvez choisir un site Sharepoint spécifique, ou en créer un par défaut. Vous avez également la possibilité de ne pas en créer. Une fois votre choix fait, cliquez sur.

Description: C:\Users\Floppy\Desktop\Supinfo\B3\Labo Microsoft\TFS\Captures\41.JPG

Ensuite vous allez devoir spécifier un chemin vers lequel tous les commentaires et les informations des membres de l’équipe seront enregistrés. Vous pouvez choisir un chemin spécifique, ou créer un dossier par défaut. Vous avez également la possibilité de ne pas en créer. Une fois votre choix fait, cliquez sur.

Description: C:\Users\Floppy\Desktop\Supinfo\B3\Labo Microsoft\TFS\Captures\42.JPG

Cette fenêtre vous informe sur l’utilité de créer un Lab Management, qui peut permettre aux membres d’une équipe de configurer et de gérer des environnements virtuels afin notamment de tester leur applications. Une fois cette page lue, cliquez sur.

Description: C:\Users\Floppy\Desktop\Supinfo\B3\Labo Microsoft\TFS\Captures\43.JPG

Cette fenêtre fera un compte rendu de toute la configuration de la Collection. Apres avoir lu ce résumé, cliquez sur.

Vérifiez que tout ce soit déroulé comme prévu et cliquez sur.

Description: C:\Users\Floppy\Desktop\Supinfo\B3\Labo Microsoft\TFS\Captures\46.JPG

Patientez pendant la configuration de la Collectionpuis cliquez sur.

Description: C:\Users\Floppy\Desktop\Supinfo\B3\Labo Microsoft\TFS\Captures\47.JPG

Enfin, cette fenêtre vous informe que votre Collectiona bien été créée et que tout s’est déroulé correctement. Enregistrez le chemin des logs, puis cliquez sur.

La dernière étape de la configuration de Team Foundation Server 2010 est la configuration du Build.

Description: C:\Users\Floppy\Desktop\Supinfo\B3\Labo Microsoft\TFS\Captures\51.JPG

Comme précédemment vous pouvez choisir d’envoyer ou non les informations de la configuration à Microsoft. Cliquez ensuite sur.

Dans cette fenêtre il est demandé à l’utilisateur de choisir une collection, pour ce faire cliquez sur et choisissez la collectionSupinfoque nous venons de créer. Il est possible d’utiliser un seul contrôleur de Build pour servir plusieurs collections.

Puis cliquez sur. Cliquez ensuite sur.

Choisissez ensuite le nombre d’agent de compilationque vous souhaitez utiliser, il est recommandé d’en utiliser un seul par machine puisque la compilation est un processus qui peut utiliser énormément de ressources système. Laissez donc la valeur par défaut et cliquez sur.

Dans cette fenêtre il est nécessaire de configurer le type de compte à utiliser pour exécuter le service de compilation. Pour des raisons pratiques nous laisserons ici AUTORITE NT\SYSTEM. Il est recommandé de laisser la valeur du compte et du numéro de port par défaut. Une fois que vous avez fait votre choix vous pouvez cliquer sur.

Cette fenêtre résume l’ensemble des informations que vous venez d’entrer, vérifiez les et cliquez sur.

Une fois toutes les vérifications effectuées et réussies, cliquez sur.

Apres quelques minutes d’attente l’installation sera terminée. Cliquez sur.

Tout s’est bien déroulé, et vous venez de terminer la dernière étape de l’installation de Team Foundation Server 2010. Cliquez sur.

Comme nous pouvons le constater, toutes les fonctionnalités liées à Team Foundation Server 2010 ont été installées sur notre serveur.

Il ne nous reste plus maintenant qu’à le configurer sur les postes des développeurs de l’entreprise.

Configuration de Visual Studio 2010

Versions compatibles

Il est important de noter que toutes les versions de Visual Studio 2010 ne sont pas compatibles avec Team Foundation Server 2010.

2010 Professional avec MSDN Essentials Pas compatible
2010 Professional avec MSDN Compatible mais sans gestion des cas de Test
2010 Premium Compatible mais sans gestion des cas de Test
2010 Ultimate Compatible
2010 Test Professional Compatible

Il est également possible d’utiliser Team Foundation Server 2010 avec Visual Studio 2008, cependant la procédure est beacoup plus longue et compliquée qu’avec Visual Studio 2010.

Afin d’utiliser Team Explorer2008 sous Visual Studio 2008 (compatible avec Team Foundation Server 2010) il faut :

– Installer le SP1de Visual Studio 2008.

– Installer Team explorer 2008.

– Ré installer le SP1 de Visual Studio 2008.

– Installer le KB 974558de compatibilité Visual Studio 2008 –> Team Foundation Server 2010.

Cependant, même si vous suivez cette procédure d’installation vous ne pourrez pas vous occuper de toute la partie administrative d’un projet d’équipe, vous pourrez seulement utiliser Team Foundation Server 2010, pour envoyer votre travail sur le serveur et récupérer celui des autres, il sera également possible de créer des WorkItemset de gérer des documents depuis Visual Studio 2010.

Mise en place

Nous avons vu dans la partie précédente l’installation pas à pas de Team Foundation Server 2010.

Il serait maintenant grand temps de commencer à l’utiliser, pour ce faire nous allons le configurer sur le poste d’un développeur.

Description: C:\Users\Floppy\Desktop\Supinfo\B3\Labo Microsoft\TFS\Captures\77.JPG

Dans un premier temps il faut exécuter Visual Studio 2010et patientez pendant le chargement de la page…

Description: C:\Users\Floppy\Desktop\Supinfo\B3\Labo Microsoft\TFS\Captures\2.JPG

Rendez-vous ensuite dans la fenêtre Team Explorer.

Description: C:\Users\Floppy\Desktop\Supinfo\B3\Labo Microsoft\TFS\Captures\4.JPG

Cliquez ensuite sur

Sélectionner le serveur Team Foundation 2010 que nous venons d’installer, ainsi que la collectionSupinfo et cliquez sur.

Nous pouvons voir que la connexion au projet d’équipea bien eut lieu, ainsi notre développeur peut commencer son travail et le partager avec les autres membres qui seront connectés à la collection Supinfo.

Création d’un projet d’équipe

Pour créer un projet d’équipe rendez vous dans le menu de création.Description: C:\Users\Floppy\Desktop\Supinfo\B3\Labo Microsoft\TFS\Captures\70.JPG

Cliquez sur Projet d’équipe.

Description: C:\Users\Floppy\Desktop\Supinfo\B3\Labo Microsoft\TFS\Captures\71.JPG

Entrez le nom de votre projet ainsi que sa description, puis cliquez sur.

Description: C:\Users\Floppy\Desktop\Supinfo\B3\Labo Microsoft\TFS\Captures\72.JPG

Dans la fenêtre suivante vous pouvez choisir entre deux modèles de processus :

MSF for Agile Software Development v5.0 : par défaut utilisez ce processus, car il est conseillé pour les projets de tailles normales.

MSF for CCMI Process Improvement v5.0 : ce processus n’est à utiliser que pour les projets de grande ampleur.

Cliquez ensuite sur.

Description: C:\Users\Floppy\Desktop\Supinfo\B3\Labo Microsoft\TFS\Captures\74.JPG

Cette fenêtre va vous permettre de choisir le site Sharepointque vous souhaitez utiliser. Si vous souhaitez redéfinir le chemin, cliquez sur, sinon cliquez sur.

Description: C:\Users\Floppy\Desktop\Supinfo\B3\Labo Microsoft\TFS\Captures\76.JPG

Cette fenêtre va résumer toutes les informations relatives au projet d’équipe que vous venez de configurer, une fois que vous les avez vérifiées, cliquez sur.

Description: C:\Users\Floppy\Desktop\Supinfo\B3\Labo Microsoft\TFS\Captures\78.JPG

Patientez quelques instants…

Description: C:\Users\Floppy\Desktop\Supinfo\B3\Labo Microsoft\TFS\Captures\79.JPG

Une fois votre projet d’équipe créé vous pouvez cliquer sur.

Description: C:\Users\Floppy\Desktop\Supinfo\B3\Labo Microsoft\TFS\Captures\80.JPG

Nous pouvons voir sur la page d’accueil que le projet d’équipe a bien été créé.

Conclusion

En conclusion, cet article nous a permis de décrire pas à pas toute la procédure d’installation de Team Foundation Server 2010, ainsi que la partie connexion à un projet d’équipe via Visual Studio 2010.

Nous avons pu voir que cette procédure d’installation est assez longue mais tout de même assez simple puisque l’administrateur n’a pas à la configurer de manière bien précise.

Toute l’installation se fait de manière très intuitive, simplement en suivant les instructions que Team Foundation Server 2010fournit.

Cet article a été pour moi l’occasion de découvrir cette technologie que je ne connaissais pas auparavant et j’en retiens une très bonne expérience.

J’ai ainsi prit un grand plaisir à découvrir Team Foundation Server 2010, du fait de ses aspects pratiques lors de sa configuration et de tout ce qu’il permet de faire une fois installé.

Il reste une alternative tout à fait valable et la plupart du temps beaucoup plus puissante à certaines solutions de contrôleurs de sources, qu’on peut mettre en place sur Visual Studio 2010.