Il y a 15 ans jour pour jour Microsoft avait levé le voile sur sa console de jeux de vidéo, Xbox. A cette époque le marché était totalement dominé par les marques japonaises, en l’occurrence Sony, Nintendo et Sega. Evidemment, cette entrée représentait un pari risqué pour Microsoft qui était très bien connu pour ses logiciels et non pas dans le hardware.

Cette nouvelle console lancée dans la sixième génération des jeux vidéos entra en concurrence directe avec les consoles de référence de cette époque qu’étaient Nintendo GameCube, Sony PlayStation 2 et Sega Dreamcast. Pour information le nom Xbox provient des termes DirectX et Box, donc logiquement, les API DirectX mis dans une boite. A son lancement, la configuration de la Xbox n’avait rien à voir avec les consoles de nos jours et on peut même avoir du mal à l’imaginer exécuter des jeux. Il tournait en effet, sur un processeur Intel Pentium III de 733 MHz, une mémoire RAM de 64 Mo (oui vous avez bien lu Mégaoctets), un adaptateur graphique Nvidia et un disque dur de 8 Go.

Xbox

Xbox

Lors de son lancement, Xbox était la première console à offrir un adaptateur réseau ethernet et un disque dur interne. Une année après la plateforme de jeux en ligne associée “Xbox Live” voyait le jour et permettra à des millions des joueurs à travers le monde de faire des parties plus agréables. Tout ceci contribuera au succès étonnant de cette console. Nous ajouterons à cette liste le fameux jeux Halo, exclusif à la console, qui est resté pendant plusieurs années l’un des meilleures ventes et très prisées par les joueurs en ligne.

Le succès rencontré par cette console, ne pouvait que pousser Microsoft à lancer une seconde version quatre ans plus tard. Nommée Xbox 360, cette console apporta son lot de nouveauté et bien sûr une configuration revue à la hausse. Le processeur est passé à 3.2 GHz, la mémoire RAM à 512 Mo et 20 Go de disque dur. Microsoft introduisit un nouveau contrôleur de jeu, appelé Kinect, constitué principalement d’une camera et permettant de jouer à certains jeux compatibles, juste en effectuant des mouvements devant le dispositif.

Cette Xbox 360 rencontra un énorme succès à travers le monde et a pu séduire près de 80 millions d’acheteurs. A titre de comparaison la première version s’était plafonné à 25 millions, mais chiffres qui n’étaient pas négligeables à son époque. En novembre 2013, la dernière version en date, la Xbox One a été lancée sur le marché.

Kinect

Xbox Kinect

Parmi les jeux qui ont rencontré un franc succès sur toutes les versions Xbox confondues, nous retiendrons Halo, Call Of Duty, Grand Theft Auto, Prince of Persia, NBA Streets.

Comme repris dans les lignes ci-dessus, la console Xbox s’est introduite dans un marché déjà occupé par des géants de l’industrie vidéo-ludique mais a pu tout de même trouver sa place en grappillant des parts de marché. La concurrence a aussi évolué au fil des années, en assistant à un recul de Dreamcast, puis Nintendo qui n’a plus produit de consoles à la même hauteur de performance. Laissant pratiquement à ce haut niveau un seul grand rival qu’est la PlayStation de Sony, qui garde toujours une longueur d’avance en terme de part de marché au niveau mondial.

Au dernier salon de l’électronique E3, Microsoft a annoncé le lancement prochain, en 2017, d’une nouvelle console, ou mieux d’une version renforcée de la Xbox One actuelle. Cette console désignée sous le nom de “Project Scorpio” apportera son lot de nouveautés, principalement la prise en charge des jeux en utra-haute définition (UHD ou 4K) et le support de la réalité virtuelle.

En résumé, nous retiendrons que la Xbox représente un des investissements réussis de Microsoft de ces 15 dernières années. Le futur du jeu vidéo étant axé sur la réalité virtuelle, la Xbox risque de se voir distancée davantage par son principal rival la PlayStation, qui vient déjà de lancer sa solution de réalité virtuelle, PlayStation VR. Outre cette concurrence, le monde des jeux vidéos est attaqué de plein fouet par les jeux sur smartphone, des systèmes de distribution des jeux en ligne à la Steam ou encore des jeux multijoueurs en ligne comme Dota ou League of Legends.